vendredi 23 juin 2017

COMMUNIQUE :

Pour redynamiser l’évangélisation des enfants par les enfants sur nos différentes paroisses, son Excellence Mgr Aristide GONSALLO, évêque de Porto-Novo, invite tous les mouvements d’enfants (MADEB, CHORALE DES ENFANTS, SAMUEL, ADS, SAINT ENFANT JESUS, SCOUT ENFANT, LECTEUR JUNIOR, LEGION DE MARIE JUNIOR etc…) à la 8ème édition des Journées Diocésaines de l’Enfance Missionnaire, les 27 et 28 Décembre 2016 sur la paroisse Saint Vincent de Tchaada.

Pour la réussite desdites journées et pour la participation massive de vos enfants, nous comptons, chers parents et chers Pères, sur votre aide et votre sensibilisation.

Le Coordonnateur diocésain de l’EM, Abbé Georges GAYET

Programme des dites journées

50 ans de la paroisse Sacré-Coeur :

En cette année Sainte de la Miséricorde, va se célébrer le jubilé d’or (50 ans) de création de la paroisse SACRE-CŒUR de Ouenlinda (Porto-Novo). A cet effet une grand-messe se célébrera le dimanche 05 Juin 2016 à 10H00, en la dite église. Elle sera présidée par son excellence, Mgr Aristide GONSALLO, évêque de Porto-Novo.

Le reste du programme des manifestations

Concert de la Ressurection : 2016 :

Sous le parrainage de son Excellence Mgr Aristide GONSALLO, évêque de Porto-Novo, l’Aumônerie diocésaine des chorales des jeunes et la Coordination des chorales des jeunes de Porto-Novo

vous invitent à la 6ème édition du CONCERT DE LA RÉSURRECTION.

- Date : dimanches de Pâques, 27 mars 2016
- Heure : 16H00
- Lieu : Stade Charles de Gaulle de Porto-Novo
- Entrée : libre et gratuite

Ce sont plus d’une quinzaine de chorales qui se succèderont.

MERCI DE LES SOUTENIR



A c t u a l i t é s
jeudi 15 juin 2017
Et consultations plus large pour les futurs (...)

dimanche 4 juin 2017
Se conclut aujourd’hui le temps de Pâques, (...)

mardi 30 mai 2017
C’est ce mardi de la 7ème semaine du temps de (...)

lundi 22 mai 2017
Le pape François présidera un consistoire pour (...)


En vrac !
mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)

mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et

jeudi 2 février 2017
Chers frères et sœurs, bonjour ! Dans les (...)

lundi 2 janvier 2017
Cher frère, Aujourd’hui, jour des Saints (...)

dimanche 25 décembre 2016
« La grâce de Dieu s’est manifestée pour le (...)

mardi 20 décembre 2016
Frères et sœurs en Christ, L’annonce à Zacharie (...)

mardi 20 décembre 2016
Frères et sœurs en Christ, Fils et filles (...)

jeudi 15 décembre 2016
Émerveillement pour tout ce que Dieu accomplit (...)

vendredi 9 décembre 2016
Frères et sœurs en Christ, En ce temps de (...)

mercredi 7 décembre 2016
Ni hypocrites ni rigides, ayant le sens de la (...)


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)


BENOIT XVI CREE 6 NOUVEAUX CARDINAUX

Le pape a créé cardinaux

  • Mgr James Michael Harvey, archiprêtre de la basilique Saint-Paul-hors-les-murs,
  • le patriarche Béchara Boutros Raï, patriarche d’Antioche et de tout l’Orient des maronites (Liban),
  • Mgr Baselios Cleemis Thottunkal, archevêque majeur de Trivandrum des Syro-Malankars (Inde),
  • Mgr John Olorunfemi Onaiyekan, archevêque d’Abuja (Nigeria),
  • Mgr Ruben Salazar Gomez, archevêque de Bogotá (Colombie)
  • Mgr Luis Antonio Tagle, archevêque de Manille (Philippine).

« Catholique » car « pour tout homme »

Evoquant l’article du Credo « l’Église est une, sainte, catholique et apostolique », le pape s’est arrêté en particulier sur la signification du terme « catholique ». L’Église est catholique, a-t-il expliqué, « parce que le Christ embrasse toute l’humanité dans sa mission de salut ». En effet, même si sa mission durant sa vie terrestre était « limitée au peuple juif », elle était toutefois « orientée dès le début, à porter à tous les peuples la lumière de l’Évangile et à faire entrer toutes les nations dans le Royaume de Dieu », a-t-il poursuivi.

Le messianisme de Jésus étant « mission destinée à tout l’homme et à tout homme, dépassant tout particularisme ethnique, national et religieux », de même les apôtres ont été appelés à « témoigner dans le monde entier dépassant les limites culturelles et religieuses à l’intérieur desquelles ils étaient habitués à penser et à vivre, pour s’ouvrir au Royaume universel de Dieu », a ajouté Benoît XVI. Et de même, a-t-il souligné, l’Eglise aujourd’hui n’est pas orientée pour « un groupe », mais vers « la totalité du genre humain pour le rassembler, dans la foi, en un unique peuple afin de le sauver ». L’Église « embrasse tout l’univers », elle n’est pas « pour une communauté », a insisté le pape, rappelant « l’identité unique, universelle et totale de la Catholica, qui se réalise dans chaque Église locale ».

Dans la suite de Jésus, qui instaure « le nouveau royaume qui vainc morcellement et dispersion », la mission universelle de l’Église « ne part pas d’en bas, mais descend d’en haut », et elle s’exprime « dans toutes les cultures pour former ainsi l’unique Peuple de Dieu », tel « un levain qui tend à l’universel, à la totalité, et qui porte en lui-même l’universalité ».

Universalité du collège cardinalice

Pour le pape, le collège cardinalice se place « dans le sillon et dans la perspective de l’unité et de l’universalité de l’Église » : il présente « une variété de visages, car il exprime le visage de l’Église universelle ». Avec ces six nouveaux cardinaux, dont aucun n’est européen, Benoît XVI a souhaité « mettre en valeur que l’Église est Église de tous les peuples, et par conséquent elle s’exprime dans les différentes cultures des divers continents ».

Les nouveaux cardinaux et « précieux coopérateurs » sont « agrégés, à titre tout à fait spécial, à l’Église de Rome et ils renforcent ainsi les liens spirituels qui unissent l’Église tout entière, vivifiée par le Christ et rassemblée autour du Successeur de Pierre », a-t-il conclu.

Source : Zenit

D’où viennent les cardinaux ?

Quel est le rôle des cardinaux ?

Qui sont les cardinaux ?

VENEZ DIVIN MESSIE, NOUS RENDRE ESPOIR ET NOUS SAUVER...

"Le chant …ouvre le cœur au Saint-Esprit. Dieu descend dans un cœur qui chante et lui donne grâce abondante" nous dit Saint Louis-Marie Grignion de Montfort.

Le temps de l’Avent est un temps de joie, et il est bon d’attendre le Sauveur en chantant.

Ils sont nombreux les hymnes du temps de l’avent. Quelques uns ont traversé les siècles, s’inscrivant ainsi dans les airs traditionnels de l’Avent : le « Venez Divin Messie » en est un.

On trouve aujourd’hui deux versions de ce chant. La première version remonte au XVIe siècle et tire sa mélodie d’un chant populaire. Il a été composé par l’Abbé Pellegrin, s’inspirant de l’Evangile (És 4,14 ; Lc 2,4-14 ; Jn 3,16-18). En voici quelques extraits, écrits en vieux français :

Venez divin Messie

Sauvez nos jours infortunés,

Venez source de Vie

Venez, venez, venez !

Ah ! Descendez, hâtez vos pas ;

Sauvez les hommes du trépas,

Secourez-nous, ne tardez pas.

Dans une peine extrême,

Gémissent nos cœurs affligés.

Venez Bonté Suprême,

Venez, venez, venez !

Dans sa version moderne, les paroles ont été révisées par deux autres prêtres, le Père Aimon-Marie Roguet, dominicain, et le Père Louis Barjon, jésuite, s’appuyant sur les directives de Vatican II. C’est ce chant que nous connaissons maintenant :

Venez divin Messie

Nous rendre espoir et nous sauver !

Vous êtes notre vie !

Venez, venez, venez !

  • À Bethléem, les cieux chantaient,

Que le meilleur de vos bienfait

C’était le don de votre paix.

Le monde la dédaigne :

Partout les cœurs sont divisés !

Qu’arrive votre règne !

Venez, venez, venez !

  • Vous êtes né pour les pécheurs,

Que votre grâce, ô Dieu Sauveur,

Dissipe en nous la nuit, la peur !

Seigneur que votre enfance

Nous fasse vivre en la clarté,

Soyez la délivrance,

Venez, venez, venez !

Il n’y a là que deux strophes mais qui sont une invitation à redécouvrir le chant entier qui mérite d’être médité avec attention. Oui Seigneur, envoyez pour nous sauver, votre divin fils. Nous veillons et attendons votre venue. Nos cœurs ont soif de vous. Venez, venez, venez…

P. Nestor Attomatoun, Communauté de l’Emmanuel