samedi 22 juillet 2017

COMMUNIQUE :

Pour redynamiser l’évangélisation des enfants par les enfants sur nos différentes paroisses, son Excellence Mgr Aristide GONSALLO, évêque de Porto-Novo, invite tous les mouvements d’enfants (MADEB, CHORALE DES ENFANTS, SAMUEL, ADS, SAINT ENFANT JESUS, SCOUT ENFANT, LECTEUR JUNIOR, LEGION DE MARIE JUNIOR etc…) à la 8ème édition des Journées Diocésaines de l’Enfance Missionnaire, les 27 et 28 Décembre 2016 sur la paroisse Saint Vincent de Tchaada.

Pour la réussite desdites journées et pour la participation massive de vos enfants, nous comptons, chers parents et chers Pères, sur votre aide et votre sensibilisation.

Le Coordonnateur diocésain de l’EM, Abbé Georges GAYET

Programme des dites journées

50 ans de la paroisse Sacré-Coeur :

En cette année Sainte de la Miséricorde, va se célébrer le jubilé d’or (50 ans) de création de la paroisse SACRE-CŒUR de Ouenlinda (Porto-Novo). A cet effet une grand-messe se célébrera le dimanche 05 Juin 2016 à 10H00, en la dite église. Elle sera présidée par son excellence, Mgr Aristide GONSALLO, évêque de Porto-Novo.

Le reste du programme des manifestations

Concert de la Ressurection : 2016 :

Sous le parrainage de son Excellence Mgr Aristide GONSALLO, évêque de Porto-Novo, l’Aumônerie diocésaine des chorales des jeunes et la Coordination des chorales des jeunes de Porto-Novo

vous invitent à la 6ème édition du CONCERT DE LA RÉSURRECTION.

- Date : dimanches de Pâques, 27 mars 2016
- Heure : 16H00
- Lieu : Stade Charles de Gaulle de Porto-Novo
- Entrée : libre et gratuite

Ce sont plus d’une quinzaine de chorales qui se succèderont.

MERCI DE LES SOUTENIR



A c t u a l i t é s
jeudi 20 juillet 2017
Le Collège Catholique Notre Dame de Lourdes de (...)

vendredi 14 juillet 2017
Gangban, arrondissement de la commune d’Adjohoun.

mardi 11 juillet 2017
Les vacances ayant commencé, plusieurs (...)

dimanche 9 juillet 2017
Lettre circulaire aux Évêques sur le pain et le (...)


En vrac !
mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)

mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et

jeudi 2 février 2017
Chers frères et sœurs, bonjour ! Dans les (...)

lundi 2 janvier 2017
Cher frère, Aujourd’hui, jour des Saints (...)

dimanche 25 décembre 2016
« La grâce de Dieu s’est manifestée pour le (...)

mardi 20 décembre 2016
Frères et sœurs en Christ, L’annonce à Zacharie (...)

mardi 20 décembre 2016
Frères et sœurs en Christ, Fils et filles (...)

jeudi 15 décembre 2016
Émerveillement pour tout ce que Dieu accomplit (...)

vendredi 9 décembre 2016
Frères et sœurs en Christ, En ce temps de (...)

mercredi 7 décembre 2016
Ni hypocrites ni rigides, ayant le sens de la (...)


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)


Savoir plus

Pour aider les enfants à mieux vivre le temps de Noël, nous avons ici répondu à certaines illustrées d’images

SAVOIR PLUS

1° Comment appelle-t-on la période préparatoire à Noël ?

La période préparatoire à Noël s’appelle AVENT. C’est un temps d’attente. Elle dure 4 semaines.

2 ° Qu’es-ce-que Noël ?

Noël est une fête chrétienne qui célèbre chaque année la naissance de Jésus de Nazareth, appelée Nativité. .

3° D’où vient le mot Noël ?

La liturgie latine désigne la célébration de la Nativité de Jésus par les mots Festum Nativitalis Domini Nostri Jesu Christi ou, en résumé, Dies Natali Domini, qui veut dire jour du Seigneur. De là sont venues les expressions populaires pour nommer Noël : Natale en italien, Navidad en espagnol, Natal en portugais, Nadal dans le sud de la France, puis Noël dans toute la France.

4° Quand célèbre-t-on Noël ?

Noël est actuellement fixé au 25 décembre dans le calendrier grégorien pour l’église catholique et protestante et dans le calendrier julien pour les Églises orthodoxes.

5° Le Christ est-il né un 25 décembre à minuit ?

La date du 25 décembre comme naissance de Jésus est une convention. Dans le Nouveau Testament, il n’y a aucune précision concernant le jour et l’heure de la naissance de Jésus. En effet, le 25 décembre est la date de la fête païenne du solstice d’hiver appelée « Naissance du soleil (Natalis invicti) ». Dans le monde païen latinisé, les fêtes célébrant la remontée du soleil, se déroulaient du 17 au 24 décembre, avant la célébration de la fête proprement dite. De nombreux autres cultes païens célébraient également le retour du soleil. Les chrétiens s’adaptèrent à ces coutumes en donnant à cette période le sens d’une célébration de ce qui était pour eux la venue de la vraie lumière celle du Christ. C’set Ainsi que la fête de la Nativité est fixée au 25 décembre c’est-à-dire 9 mois après l’Incarnation, le 25 mars. L’heure de minuit est tout aussi symbolique : c’est celle qui marque l’arrivée d’un nouveau jour. La tradition fixant à minuit la naissance du Christ se réfère à un texte du livre de la Sagesse « Alors qu’un silence paisible entourait toutes choses et que la nuit parvenait au milieu de sa course rapide, du haut des cieux ta parole toute-puissance s’élança du trône royal ». Or le Christ est le Verbe, la Parole de Dieu, la Vraie Lumière.

6° Quel est l’Evangile qui parle de la naissance de Jésus ?

Seul l’Évangile selon Luc raconte la naissance de Jésus : Luc Chapitre 2 verset 1 à 18 (Lc 2, 1-18) « 1En ce temps-là parut un édit de César Auguste, ordonnant un recensement de toute la terre.2Ce premier recensement eut lieu pendant que Quirinius était gouverneur de Syrie.3Tous allaient se faire inscrire, chacun dans sa ville.4Joseph aussi monta de la Galilée, de la ville de Nazareth, pour se rendre en Judée, dans la ville de David, appelée Bethléhem, parce qu’il était de la maison et de la famille de David,5afin de se faire inscrire avec Marie, sa fiancée, qui était enceinte.6Pendant qu’ils étaient là, le temps où Marie devait accoucher arriva,7et elle enfanta son fils premier-né. Elle l’emmaillota, et le coucha dans une crèche, parce qu’il n’y avait pas de place pour eux dans l’hôtellerie.8Il y avait, dans cette même contrée, des bergers qui passaient dans les champs les veilles de la nuit pour garder leurs troupeaux.9Et voici, un ange du Seigneur leur apparut, et la gloire du Seigneur resplendit autour d’eux. Ils furent saisis d’une grande frayeur.10Mais l’ange leur dit : Ne craignez point ; car je vous annonce une bonne nouvelle, qui sera pour tout le peuple le sujet d’une grande joie:11c’est qu’aujourd’hui, dans la ville de David, il vous est né un Sauveur, qui est le Christ, le Seigneur.12Et voici à quel signe vous le reconnaîtrez : vous trouverez un enfant emmailloté et couché dans une crèche.13Et soudain il se joignit à l’ange une multitude de l’armée céleste, louant Dieu et disant:14Gloire à Dieu dans les lieux très hauts, Et paix sur la terre parmi les hommes qu’il agrée !15Lorsque les anges les eurent quittés pour retourner au ciel, les bergers se dirent les uns aux autres : Allons jusqu’à Bethléhem, et voyons ce qui est arrivé, ce que le Seigneur nous a fait connaître.16Ils y allèrent en hâte, et ils trouvèrent Marie et Joseph, et le petit enfant couché dans la crèche.17Après l’avoir vu, ils racontèrent ce qui leur avait été dit au sujet de ce petit enfant.18Tous ceux qui les entendirent furent dans l’étonnement de ce que leur disaient les bergers. »

7° Quelles sont les grandes fêtes célébrées pendant le temps de Noël ?

D’abord le temps de Noël commence le 24 décembre minuit et prend fin le dimanche du Baptême du Seigneur. Pendant cette période, nous fêtons : 1) La fête de Noël (le 25décembre) 2) La Sainte Famille de Jésus-Marie-Joseph (le dimanche qui suit la Nativité) 3) L’Epiphanie (la manifestation du Seigneur : le dimanche qui suit le 1er janvier) 4) Le baptême du Seigneur qui marque la fin du temps de Noël.

8° Qu’est-ce-que la crèche ?

La crèche est une mise en scène de la naissance de Jésus telle qu’elle est présentée dans le Nouveau Testament. Sur une table, ou à même le sol, on bâtit une étable miniature dans laquelle on dispose des personnages (souvent enterre cuite) représentant les parents Marie et Joseph) de Jésus et les bergers réunis autour du nouveau-né (Jésus). La première crèche aurait été réalisée par François d’Assise en 1223 à Greccio, en Italie. Il s’agissait alors d’une crèche vivante, c’est-à-dire avec des personnages réels. A l’Epiphanie on ajoute les rois mages Gaspard, Melchior et Balthaza. 9° Qui est le Père (Papa) Noël ? Papa Noël est Chargé d’apporter des cadeaux. Il est représenté comme un vieil homme pourvu d’une longue barbe blanche et d’une tunique ou d’un boubou, ou d’un manteau rouge. Souvent les cadeaux de Papa Noël sont ouverts le matin de Noël, ou parfois à la fin de la veillée de Noël. Pour les enfants, ces cadeaux sont essentiellement des jouets.

10° Qui sont les parents de Jésus ?

Marie est sa mère. Elle est de la palestine. Joseph est son père légal ou adoptif. Il est de la lignée de David

11° Comment souhaite-t-on joyeux Noël dans d’autres langues ?• Anglais : Merry Christmas • Allemand : Fröhliche Weihnachten • Espagnol : Feliz Navidad • Italien : Buon Natale

VŒUX DES ENFANTS.

Respectivement, quatre enfants ont formulé des vœux à l’endroit des autorités ecclésiales, des orphelins, de leurs formateurs et de leur parent. C’était à l’occasion de la Noël des enfants à la Paroisse Saint Pierre et Saint Paul (Porto-Novo, Kandévié), le mardi 21 décembre 2010. Au cœur de l’Eucharistie présidée par le Père Grégoire VISSIKOMON, aumônier paroissial de l’école catholique maternelle et primaire de ladite paroisse.

1° Pour le pape, les Evêques, les Prêtres, les diacres, Petit Jésus, donne-leur la joie de te servir jusqu’au bout. (Maèl OGOUNA de la maternelle, Sts Pierre et Paul)

2° Pour les petits enfants orphelins, protège leur Seigneur, pour qu’ils puissent bien vivre cette fête de Noël comme nous aussi. (Horus NOUDOFILIN de la maternelle, Sts Pierre et Paul)

3° Pour nos formatrices et formateurs, donne Petit Jésus à chacun d’eux la santé et la joie dans leur maisons. (Faosiath OLASOKPE de la maternelle, Sts Pierre et Paul)

4° Pour nos parents, donne-leur, petit Jésus, la force de veiller sur nous jusqu’à la fin de notre formation. (Ponce ADOKPO de la maternelle, Sts Pierre et Paul

Quelques enfants demandent de cadeaux à Papa Noël.

- Moi je souhaite que Papa Noël donne beaucoup de santé et beaucoup d’argent à papa et à maman.

- Moi je veux que Papa Noël me donne apporte de voiture, de moto et beaucoup d’argent pour ma maîtresse.

(Père Georges GAYET Vicaire à la paroisse Saint Pierre et Saint Paul Coordonnateur diocésain de l’Enfance Missionnaire e Directeur diocésain Adjoint des OPM BP : 376 Porto-Novo Cel : (229) 97 26 31 54 E-mail : gayetleparisien@yahoo.fr )

CAREME POUR NOUS AUSSI ENFANTS

"Voici le temps favorable, voici le jour du salut". Ce salut est destiné à tous et tous en ont besoin, aussi bien les adultes que les enfants. Chacun à son niveau fera donc de son mieux pour vivre avec fruits ce temps. Et nous enfants, que pouvons-nous faire ?

Ce mercredi est le mercredi des Cendres. Il marque aussi le début du Carême. Le Carême dure six semaines. C’est avant tout un temps de pénitence et de retour à Dieu pour se préparer à la grande fête de Pâques. Le mercredi des Cendres, avec un peu de cendre, le prêtre trace une croix sur notre front en disant : "Souviens-toi que tu es poussière et que tu retourneras en poussière" (Gn3, 19) ou bien "Convertissez-vous et croyez à l’Evangile" (Mc1,15).

D’où viennent ces cendres que le prêtre utilise ?

A l’approche du Mercredi des cendres, le prêtre demande aux chrétiens de lui amener les rameaux qu’on avait bénis l’année précédente. Ce sont rameaux vieux et secs qu’il brûle pour avoir des cendres.

Qui peut recevoir ces cendres ?

Les petits enfants peuvent recevoir les cendres comme les grandes personnes. Tout le monde est appelé à se faire petit devant Dieu et à faire pénitence. Il y a des grâces pour ceux qui les reçoivent.

Que recommande l’Eglise pour ce temps de Carême ?

Ce qui recommande l’Eglise à ses enfants pour ce temps peut s’inspirer de cette Parole de Dieu de la 1ère lecture de ce jour : « Revenez à moi de tout votre cœur, dans le jeûne, les larmes et le deuil ! Déchirez vos cœurs et non pas vos vêtements, et revenez au Seigneur votre Dieu, car il est tendre et miséricordieux ». Ce que recommande donc l’Eglise c’est : laisser tout ce qui nous éloigne du Bon Dieu et revenir à lui en toute sincérité. Donc, tous nos efforts de ce temps doivent servir à nous rapprocher du Seigneur notre Dieu, sinon ils n’auraient pas leur sens. Pour cela l’Eglise nous propose en ce temps, trois choses qui peuvent vraiment nous aider à revenir vers Dieu : l’aumône, le jeûne et la prière, comme vous le saviez.

Que pouvons-nous faire concrètement ?

Le jeûne  : Là nous pouvons faire beaucoup de choses.
- Nourriture : Volontairement, nous allons demander aux parents de laisser de côté tout ce que nous mangeons et qui n’est pas indispensable pour nous (chocolat, bonbon, cheaps yoyo, biscuits, sucettes, etc.). Nous pouvons même leur dire et prendre cet argent pour le donner aux mendiants. Jésus qui est présent dans ces mendiants sera content de nous.
- Péché : Nous devons surtout jeûner de péché, c’est-à-dire éviter le péché ; tous ces petits péchés que nous commettons souvent (vol, mensonge, injures, moquerie, tricherie, colère, refus de partager, etc.). Car c’est le péché qui nous éloigne le plus de Dieu.

L’aumône  : Là, nous pouvons aussi faire beaucoup d’effort. Partager notre repas avec l’enfant du voisin ou le camarade qui n’a rien. Aider maman ou la grande sœur dans les travaux de maison. Expliquer à notre ami ce qu’il n’a pas compris…

La prière  : Ce n’est pas seulement les grands qui peuvent parler à Dieu. Désormais nous allons faire l’effort de participer réellement à la messe du dimanche. Y aller, entrer dans l’église et non rester dehors. Suivre vraiment au lieu de rêver. Parler à Dieu notre Père. Retenir quelque chose de ce qui sera dit afin d’en vivre. Nous allons faire aussi l’effort de prier le matin au lever et le soir au coucher. Le Petit Jésus est content quand ses frères que nous sommes lui parlent. Il ne se sent pas Seul. Si déjà nous pouvons faire tous ces petits efforts, nous aurons passé un bon temps de carême. Jésus sera content de nous et nous donnera beaucoup de cadeaux de grâces.

Bon carême !

P. Aurel AVOCETIEN