vendredi 23 juin 2017

COMMUNIQUE :

Pour redynamiser l’évangélisation des enfants par les enfants sur nos différentes paroisses, son Excellence Mgr Aristide GONSALLO, évêque de Porto-Novo, invite tous les mouvements d’enfants (MADEB, CHORALE DES ENFANTS, SAMUEL, ADS, SAINT ENFANT JESUS, SCOUT ENFANT, LECTEUR JUNIOR, LEGION DE MARIE JUNIOR etc…) à la 8ème édition des Journées Diocésaines de l’Enfance Missionnaire, les 27 et 28 Décembre 2016 sur la paroisse Saint Vincent de Tchaada.

Pour la réussite desdites journées et pour la participation massive de vos enfants, nous comptons, chers parents et chers Pères, sur votre aide et votre sensibilisation.

Le Coordonnateur diocésain de l’EM, Abbé Georges GAYET

Programme des dites journées

50 ans de la paroisse Sacré-Coeur :

En cette année Sainte de la Miséricorde, va se célébrer le jubilé d’or (50 ans) de création de la paroisse SACRE-CŒUR de Ouenlinda (Porto-Novo). A cet effet une grand-messe se célébrera le dimanche 05 Juin 2016 à 10H00, en la dite église. Elle sera présidée par son excellence, Mgr Aristide GONSALLO, évêque de Porto-Novo.

Le reste du programme des manifestations

Concert de la Ressurection : 2016 :

Sous le parrainage de son Excellence Mgr Aristide GONSALLO, évêque de Porto-Novo, l’Aumônerie diocésaine des chorales des jeunes et la Coordination des chorales des jeunes de Porto-Novo

vous invitent à la 6ème édition du CONCERT DE LA RÉSURRECTION.

- Date : dimanches de Pâques, 27 mars 2016
- Heure : 16H00
- Lieu : Stade Charles de Gaulle de Porto-Novo
- Entrée : libre et gratuite

Ce sont plus d’une quinzaine de chorales qui se succèderont.

MERCI DE LES SOUTENIR



A c t u a l i t é s
jeudi 15 juin 2017
Et consultations plus large pour les futurs (...)

dimanche 4 juin 2017
Se conclut aujourd’hui le temps de Pâques, (...)

mardi 30 mai 2017
C’est ce mardi de la 7ème semaine du temps de (...)

lundi 22 mai 2017
Le pape François présidera un consistoire pour (...)


En vrac !
mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)

mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et

jeudi 2 février 2017
Chers frères et sœurs, bonjour ! Dans les (...)

lundi 2 janvier 2017
Cher frère, Aujourd’hui, jour des Saints (...)

dimanche 25 décembre 2016
« La grâce de Dieu s’est manifestée pour le (...)

mardi 20 décembre 2016
Frères et sœurs en Christ, L’annonce à Zacharie (...)

mardi 20 décembre 2016
Frères et sœurs en Christ, Fils et filles (...)

jeudi 15 décembre 2016
Émerveillement pour tout ce que Dieu accomplit (...)

vendredi 9 décembre 2016
Frères et sœurs en Christ, En ce temps de (...)

mercredi 7 décembre 2016
Ni hypocrites ni rigides, ayant le sens de la (...)


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)


Toussaint 1ère Lecture

LECTURE DE L’APOCALYPSE DE SAINT JEAN : 7, 2-4. 9-14

Moi, Jean, j’ai vu un ange qui montait du côté où le soleil se lève avec le sceau qui imprime la marque du Dieu vivant ; ¬d’une voix forte, il cria aux quatre anges qui avaient reçu le pouvoir de dévaster la terre et la mer : “Ne dévastez pas la terre, ni la mer, ni les arbres, avant que nous ayons marqué du sceau le front des serviteurs de notre Dieu.” Et j’entendis le nombre de ceux qui étaient marqués du sceau : ¬ils étaient cent quarante quatre mille, douze mille de chacune des douze tribus d’Israël.

Après cela, j’ai vu une foule immense, que nul ne pouvait dénombrer, une foule de toutes nations, races, peuples et langues. Ils se tenaient debout devant le Trône et devant l’Agneau, en vêtements blancs, avec des palmes à la main. Et ils proclamaient d’une voix forte : “Le salut est donné par ¬notre Dieu, lui qui siège sur le Trône, et par l’Agneau !”¬Tous les anges qui se tenaient en cercle autour du Trône, ¬autour des Anciens et des quatre Vivants, se prosternèrent ¬devant le Trône, la face contre terre, pour adorer Dieu. Et ¬ils disaient : “Amen ! Louange, gloire, sagesse et action de ¬grâce, honneur, puissance et force à notre Dieu, pour les ¬siècles des siècles ! Amen !”

L’un des anciens prit alors la parole et me dit : “Tous ces ¬gens vêtus de blanc, qui sont-ils, et d’où viennent ils ?” Je¬ lui répondis : “C’est toi qui le sais, mon Seigneur.” Il ¬reprit : “Ils viennent de la grande épreuve ; ils ont lavé¬ leurs vêtements, ils les ont purifiés dans le sang de ¬l’Agneau.”

TOUSSAINT 2ème Lecture

LECTURE DE LA PREMIERE LETTRE DE SAINT JEAN : 1Jn 3, 1-3

Mes bien-aimés, voyez comme il est grand, l’amour dont le ¬Père nous a comblés : il a voulu que nous soyons appelés¬ enfants de Dieu, - et nous le sommes -. Voilà pourquoi le ¬monde ne peut pas nous connaître : puisqu’il n’a pas ¬découvert Dieu. Bien-aimés, dès maintenant, nous sommes¬ enfants de Dieu, mais ce que nous serons ne paraît pas ¬encore clairement. Nous le savons : lorsque le Fils de Dieu ¬paraîtra, nous serons semblables à lui parce que nous le ¬verrons tel qu’il est. Et tout homme qui fonde sur lui une¬ telle espérance se rend pur comme lui-même est pur.

TOUSSAINT Evangile

EVANGILE DE JESUS CHRIST SELON SAINT MATTHIEU : 5, 1-12

Quand Jésus vit toute la foule qui le suivait, il gravit la montagne. Il s’assit, et ses disciples s’approchèrent .

Alors, ouvrant la bouche, il se mit à les instruire. Il disait : “Heureux les pauvres de cœur : le Royaume des cieux est à eux ! Heureux les doux : ils obtiendront la terre promise ! Heureux ceux qui pleurent : ils seront consolés !

Heureux ceux qui ont faim et soif de la Justice : ils seront rassasiés ! Heureux les miséricordieux : ¬ils obtiendront miséricorde ! Heureux les cœurs purs : ¬ils verront Dieu !

Heureux les artisans de paix :ils seront appelés fils de Dieu ! Heureux ceux qui sont persécutés pour¬ la Justice : le Royaume des cieux est à eux !

Heureux serez-vous si l’on vous insulte, si l’on vous persécute et si l’on dit faussement toute sorte de mal contre vous, à cause de moi. “ ¬Réjouissez-vous, soyez dans l’allégresse, car votre récompense sera grande ¬dans les Cieux !”

NOMINATION DES MEMBRES ET DES CONSULTEURS DU CONSEIL PONTIFICAL DE LA CULTURE

Le samedi 10 décembre 2011, le Saint-Père a nommé :

  • -Membres du Conseil pontifical pour la culture
  1. le Cardinal Laurent Monsengwo Pasinya (RD du Congo) ;
  2. le Cardinal Donald William Wuerl (USA) ;
  3. Mgr.Salvatore Fisichella (Curie Romaine) ;
  4. Mgr.Giuseppe Betori (Italie) ;
  5. Mgr.Joseph Vianney Fernando (Srilanka) ;
  6. l’Abbé François Bousquet (France) ;
  7. M.Jean-Luc Marion (Francia) ;
  8. et M.Arvo Pärt (Estonie).
  • - Consulteurs du Conseil pontifical pour la culture,
  1. l’Abbé José Tolentino de Mendonça (Portugal) ;
  2. l’Abbé Edouard Ade (Bénin) ;
  3. le P.Antonino Spadaro SJ (Italie) ;
  4. le P.Fidel González Fernández, MCCJ (Espagne) ;
  5. M.Santiago Calatrava (Espagne) ;
  6. M.Francesc Torralba Roselló (Espagne) ;
  7. M.Piero Benvenuti (Italie) ;
  8. M.Wolf Joachim Singer (Allemagne) ;
  9. M.Bruno Coppi (USA) ;
  10. Mme Micol Forti (Musées du Vatican) ;
  11. et Mme Marguerite A.Peeters (Belgique).

Membres et consulteurs sont nommés pour cinq ans.

Les membres participent à l’Assemblée plénière du Dicastère. Celle-ci se tient au moins une fois tous les trois ans. Elle étudie et définit le programme d’activités et donne vigueur aux échanges d’expériences et de réflexions quant à la diversité des situations culturelles contemporaines toujours dans la perspective de l’évangélisation et du dialogue avec les cultures. Entre deux assemblées plénières, ils sont sollicités, informés et consultés quant à l’activité du Dicastère.

Dans l’étude des thèmes plus importants, les consulteurs apportent leur aide, recherches, informations et suggestions au Dicastère. Ces consulteurs sont des spécialistes dans le domaine de la culture ou du dialogue avec les non-croyants, de divers continents.

L’ACF DE PORTO-NOVO HONORE LA SAINTE FAMILLE

Pour commémorer la 19ème édition de la fête de la Sainte Famille, l’Action Catholique des Familles (ACF), s’est retrouvée sur la Paroisse saint Sacrement d’Agblangandan, le samedi 31 décembre 2011.

Venus de toutes les paroisses du Diocèse, ce mouvement catholique a pour but de promouvoir les valeurs familiales, à l’image de la Sainte Famille de Nazareth, en faisant des familles chrétiennes une véritable source de lumière et un ferment sain pour Eglise et la société. La célébration eucharistique a été présidée par Mgr René-Marie EHOUZOU, évêque de Porto-Novo, et concélébrée par une dizaine de prêtres du doyenné d’Ekpè et de l’aumônier, le père Paul AKPLOGAN. Dans son homélie, l’évêque a rappelé aux familles les tâches à accomplir dans l’Eglise et dans la société. Et pour que chaque famille plaise au Seigneur, l’évêque a présenté comme modèle aux couples, la Sainte Famille composée de Joseph, de Marie et de Jésus. Ici l’évêque a interpelé chaque membre de nos familles en demandant : Qu’allons-nous à imiter dans la vie de chaque membre de la sainte Famille ?

Mais l’obéissance qui caractérise chacune des trois personnes de la sainte famille est à copier et à imiter par chaque membre de nos familles chrétiennes. L’évêque n’a pas manqué dans son homélie d’attirer l’attention des couples présents sur les actes contre l’institution matrimoniale dont l’homosexualité. Pour cela, il a réaffirmé que le couple est composé ‘’d’un homme masculin et d’une femme féminin’’, selon les mots du Pape Benoît XVI.

Après la post-communion, l’animateur fédéral diocésain a pris la parole. Dans son allocution, il a d’abord remercié l’évêque, le curé de la paroisse qui les accueille et les prêtres concélébrants. Ensuite, il a exprimé l’ambition de la communauté ACF pour l’année 2012. Pour cette communauté en effet, 2012, sera une année d’envoi en mission avec pour thème central : « L’Eglise au service de la Réconciliation- Justice et Paix ».

Suivent les cérémonies d’engagement des couples et de prise d’insigne d’ACF. Après la messe, il y a eu les agapes fraternelles, l’animation culturelle et folklorique et la présentation des groupes d’amitié à Monseigneur et au père aumônier. Les manifestations ont pris fin à 15h. Joyeux de fêter la sainte Famille, chaque couple est rentré heureux en étant conscient de l’importance de la famille pour Dieu, pour l’homme, pour la société et pour l’Eglise.

Père Jean de Dieu DANSOU

Dans la même rubrique