samedi 29 avril 2017

COMMUNIQUE :

Pour redynamiser l’évangélisation des enfants par les enfants sur nos différentes paroisses, son Excellence Mgr Aristide GONSALLO, évêque de Porto-Novo, invite tous les mouvements d’enfants (MADEB, CHORALE DES ENFANTS, SAMUEL, ADS, SAINT ENFANT JESUS, SCOUT ENFANT, LECTEUR JUNIOR, LEGION DE MARIE JUNIOR etc…) à la 8ème édition des Journées Diocésaines de l’Enfance Missionnaire, les 27 et 28 Décembre 2016 sur la paroisse Saint Vincent de Tchaada.

Pour la réussite desdites journées et pour la participation massive de vos enfants, nous comptons, chers parents et chers Pères, sur votre aide et votre sensibilisation.

Le Coordonnateur diocésain de l’EM, Abbé Georges GAYET

Programme des dites journées

50 ans de la paroisse Sacré-Coeur :

En cette année Sainte de la Miséricorde, va se célébrer le jubilé d’or (50 ans) de création de la paroisse SACRE-CŒUR de Ouenlinda (Porto-Novo). A cet effet une grand-messe se célébrera le dimanche 05 Juin 2016 à 10H00, en la dite église. Elle sera présidée par son excellence, Mgr Aristide GONSALLO, évêque de Porto-Novo.

Le reste du programme des manifestations

Concert de la Ressurection : 2016 :

Sous le parrainage de son Excellence Mgr Aristide GONSALLO, évêque de Porto-Novo, l’Aumônerie diocésaine des chorales des jeunes et la Coordination des chorales des jeunes de Porto-Novo

vous invitent à la 6ème édition du CONCERT DE LA RÉSURRECTION.

- Date : dimanches de Pâques, 27 mars 2016
- Heure : 16H00
- Lieu : Stade Charles de Gaulle de Porto-Novo
- Entrée : libre et gratuite

Ce sont plus d’une quinzaine de chorales qui se succèderont.

MERCI DE LES SOUTENIR



A c t u a l i t é s
mardi 18 avril 2017
« Le Seigneur est vraiment ressuscité, comme il (...)

mercredi 5 avril 2017
" Le Puissant fit pour moi des merveilles" (...)

mercredi 5 avril 2017
« Je désire … que les familles aient l’occasion (...)

mercredi 22 mars 2017
La ville de Natitingou a abrité, les 11 et 12 (...)


En vrac !
mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et

jeudi 2 février 2017
Chers frères et sœurs, bonjour ! Dans les (...)

lundi 2 janvier 2017
Cher frère, Aujourd’hui, jour des Saints (...)

dimanche 25 décembre 2016
« La grâce de Dieu s’est manifestée pour le (...)

mardi 20 décembre 2016
Frères et sœurs en Christ, L’annonce à Zacharie (...)

mardi 20 décembre 2016
Frères et sœurs en Christ, Fils et filles (...)

jeudi 15 décembre 2016
Émerveillement pour tout ce que Dieu accomplit (...)

vendredi 9 décembre 2016
Frères et sœurs en Christ, En ce temps de (...)

mercredi 7 décembre 2016
Ni hypocrites ni rigides, ayant le sens de la (...)

dimanche 20 novembre 2016
Le passage de l’Évangile que nous venons (...)


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)


LE MERCREDI DES CENDRES : UNE AUTRE EDUCATION.

Le mercredi des cendres est le premier jour du carême, que les chrétiens ne doivent point rater. Se conformer aux exigences du temps de carême, ne ressort pas d’un effort humain. Il faut sagement se confier à la grâce de Dieu. C’est pourquoi la liturgie du Mercredi des cendres n’est pas facultative. Il faut bien commencer le carême pour bien le vivre, d’où l’importance de la célébration eucharistique de ce premier jour de carême.

Cepandant on constate malheureusement que certains chrétiens, préoccupés par leurs propres affaires boycottent cette célébration liturgique marquant le début du carême, et viennent uniquement pour la réception des cendres. Ils sont prêts à réveiller le prêtre pour qu’il leur impose les cendres.

Certains préfèrent s’occuper de leurs affaires avant de venir accomplir ce devoir chrétien. D’autres sont prêts à se présenter même le jeudi pour la réception des cendres au risque de faire créer à l’Eglise « un jeudi des cendres ».

Pour d’autres encore, la cendre est un remède : soit une pincée dans l’eau à boire ou dans la sauce.

Pour ceux qui y participent, le moment de l’imposition des cendres est souvent malheureusement vécu dans un grand brouhaha indescriptible. L’église se transforme en un véritable marché avec tohubohu inénarrable. Devant Jésus présent dans le tabernacle, on bavarde au lieu de prier ; on rigole sans gêne au lieu de méditer, de se reconnaître pauvre pécheur et d’implorer la grâce de la conversion : convertissez-vous et croyez à l’Evangile.

Chers frères et sœurs en Christ prenons Jésus au sérieux, prenons l’Eglise au sérieux, prenons votre conversion au sérieux. Que Jésus nous donne de vivre ce temps carême dans la dignité, dans la fidélité, dans la vérité, dans le respect et dans la paix. Que Dieu vous bénisse.

Père Georges GAYET.