lundi 20 novembre 2017



A c t u a l i t é s
vendredi 3 novembre 2017
Après la rentrée pastorale au plan diocésain, (...)

samedi 21 octobre 2017
Le missionnaire n’est jamais seul et la (...)

lundi 16 octobre 2017
Le weekend des 07 et 08 octobre 2017 restera (...)

mardi 26 septembre 2017
Créée en 1932, la communauté catholique de Zian, (...)


En vrac !
vendredi 17 novembre 2017
C’est la seconde catéchèse sur la messe

mardi 17 octobre 2017
Monsieur le Directeur Général, Mesdames et (...)

mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)

mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et

jeudi 2 février 2017
Chers frères et sœurs, bonjour ! Dans les (...)


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > Actualités > 10ème Anniversaire

10ème Anniversaire du Centre des malades mentaux et personnes abandonnées "St Camille"

En prélude à la Saint Camille (14 juillet), le Centre des malades et personnes abandonnées à célébré dimanche 06 juillet 2014 le 10ème anniversaire de sa création. Il fallait bien célébrer cet événement et marquer cette date. Son éminence Mgr Brain, nonce près le Bénin et le Togo a bien voulu accepter l’invite qui lui a été faite pour présider la célébration eucharistique qui a été le creuset où sont déposées les gerbes de reconnaissance et de gratitude ; d’abord gratitude au Seigneur qui, il y a 10 ans, comme une graine de sénevé a planté cette œuvre, insignifiante au début mais devenue aujourd’hui l’auberge de tant de malades mentaux et personnes abandonnées. Plus de 12.000 personnes ont transité par ce centre. Mais si le Centre d’Avrankou est le premier, il n’est pas le dernier : deux autres centres de grande envergure ont vu le jour, à Bohicon et à Djougou. Quant aux relais où les malades peuvent se rendre une fois le mois et où une équipe mobile se rend aussi une fois le trimestre ils sont près d’une vingtaine sans compter la ferme de Agoïta pour la réinsertion agropastorale des uns et des autres et pour une certaine autosuffisance alimentaire, et l’hôpital d’Adjarra.

Ensuite gratitude envers le personnel soignant et celui de l’encadrement qui tous œuvrent inlassablement pour que l’homme, créé à l’image et à la ressemblance de Dieu retrouve sa dignité très souvent avilie et blessée ; gratitude des parents, bienfaiteurs et autres qui ne cessent de s’émerveiller devant le miracle quotidien qui se réalise dans ces centres. Autour du nonce, il y avait une vingtaine de prêtres, des religieux et religieuses, la foule des malades bien sûr, mais aussi des personnalités comme Mme l’ambassadrice de la France au Bénin et Mme la ministre de la santé.

JPEG - 45 ko
la ministre de la santé et l’ambassadrice de la France

Occasion propice pour bénir la grotte offerte par une âme généreuse anonyme, réalisation d’un vœu fait au Seigneur lors d’un pèlerinage en Terre sainte ; cette grotte reçut le nom de « Notre Dame des personnes abandonnées »

Dans l’homélie circonstancielle prononcée par le nonce, il remercia et félicita les personnes qui s’investissent d’une manière ou d’une autre pour que le centre réponde vraiment à sa vocation.

Une collecte de don a été organisée pour répondre aux difficultés surtout d’ordre matériel que ne cessent de rencontrer le centre. Dans la joie et les chants la journée s’est poursuivie avec la visite des lieux et l’appréciation des divers objets confectionnés par les malades eux-mêmes.

V. Frumence