mardi 12 décembre 2017



A c t u a l i t é s
mardi 5 décembre 2017
C’est au sanctuaire marial à Dassa que la (...)

mercredi 29 novembre 2017
« Rendez grâce au Seigneur, éternel est son (...)

mardi 21 novembre 2017
Le pape nomme un rapporteur et deux secrétaires

vendredi 3 novembre 2017
Après la rentrée pastorale au plan diocésain, (...)


En vrac !
mercredi 22 novembre 2017
Dans l’eucharistie, le Christ « communique » (...)

vendredi 17 novembre 2017
C’est la seconde catéchèse sur la messe

mardi 17 octobre 2017
Monsieur le Directeur Général, Mesdames et (...)

mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)

mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > Autres articles > 13 MAI 1917 - 13

13 MAI 1917 - 13 MAI 2012 : JE SUIS DU CIEL

Lucie rapporta elle-même la première apparition de la Vierge à Fatima, le 13 mai 1917 :

Nous vîmes un autre éclair, et après avoir fait quelques pas, nous vîmes sur un petit chêne vert, une Dame toute vêtue de blanc, plus brillante que le soleil et qui répandait autour d’elle une lumière plus vive et plus intense qu’un verre de cristal plein d’eau claire, traversé par les rayons de soleil les plus ardents. Nous nous sommes arrêtés, surpris par cette apparition. Nous étions si près d’Elle que nous nous trouvions dans la lumière qui l’environnait ou plutôt émanait d’Elle peut-être à un mètre et demi de distance, plus ou moins.

Alors Notre-Dame nous dit :

- N’ayez pas peur, je ne vous ferai pas de mal.

- D’où êtes-vous, lui demandais-je ?

- Je suis du Ciel

- Et que voulez-vous de moi ?

- Je suis venue vous demander de venir ici six mois de suite, le 13 de chaque mois, à cette même heure. Plus tard, je vous dirai qui je suis et ce que je veux. Ensuite, je reviendrai encore ici une septième fois.

- Et moi, est-ce que j’irai au ciel ?

- Oui tu iras.

- Et Jacinthe ?

- Elle aussi.

- Et François ?

- Lui aussi, mais il devra dire beaucoup de chapelets.

Il me vint à l’esprit alors de poser une question au sujet de deux jeunes filles qui étaient mortes depuis peu. Elles étaient mes amies et venaient à la maison pour apprendre à tisser avec ma sœur aînée Maria das Neves est-elle déjà au ciel ?

- Oui, elle y est.

- Et Amélie ?

- Elle sera au purgatoire jusqu’à la fin du monde. Voulez-vous vous offrir à Dieu pour supporter toutes les souffrances qu’il voudra envoyer en acte de réparation pour les péchés par lesquels il est offensé et de supplication pour la conversion des pécheurs ?

- Oui, nous voulons bien.

- Vous aurez donc beaucoup à souffrir, mais la grâce de Dieu sera votre réconfort. ... Récitez votre chapelet tous les jours pour obtenir la paix pour le monde et la fin de la guerre .

Après ces paroles, Elle s’éleva doucement, en direction du levant, jusqu’à disparaître dans le Ciel. La lumière qui l’environnait semblait lui ouvrir un chemin.

Lucie de Fatima