mercredi 13 décembre 2017



A c t u a l i t é s
mardi 5 décembre 2017
C’est au sanctuaire marial à Dassa que la (...)

mercredi 29 novembre 2017
« Rendez grâce au Seigneur, éternel est son (...)

mardi 21 novembre 2017
Le pape nomme un rapporteur et deux secrétaires

vendredi 3 novembre 2017
Après la rentrée pastorale au plan diocésain, (...)


En vrac !
mercredi 22 novembre 2017
Dans l’eucharistie, le Christ « communique » (...)

vendredi 17 novembre 2017
C’est la seconde catéchèse sur la messe

mardi 17 octobre 2017
Monsieur le Directeur Général, Mesdames et (...)

mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)

mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > DOUBLE JUBILE > 15 Juillet 2012,

15 Juillet 2012, quinzième dimanche du temps ordinaire Année B

15 Juillet 2012, quinzième dimanche du temps ordinaire Année B

« En ce temps-là, Jésus appelle ses disciples et les envoya deux par deux »

La première lecture et l’évangile concentrent notre méditation sur la mission de l’envoyé de Dieu. Mais l’envoyé de Dieu ne reçoit pas toujours un bon accueil comme le rapporte Amos expulsé du lieu de sa prédication par le prêtre Amazias de Béthel « Va-t-ten d’ici avec tes visions, enfuis-toi au pays de Juda ». Mais lui-même ne manque pas de montrer l’origine divine de sa mission qu’il était bouvier et soignait les figuiers quand le Seigneur l’a appelé « va, tu seras prophète pour mon peuple Israël ». La mission des douze est aussi d’origine divine puisque c’est Jésus qui les envoie. Après avoir institué les douze comme groupe organique disctinct des autres, Jésus les envoie deux par deux pour annoncer ensemble l’évangile, pour s’entraidre et vivre la charité.

"Jésus appelle les Douze et pour la première fois, il les envoie deux par deux." Pourquoi deux par deux ? C’est une manière de rappeler que les commandements de la charité sont deux : l’amour de Dieu et l’amour du prochain. Celui qui n’a pas la charité n’est pas qualifié pour entreprendre un ministère de prédication. Comprenons bien : Jésus nous envoie porter au monde un message d’amour. Nous devons en donner le témoignage par notre amour fraternel. C’est là le premier moyen d’apostolat ; et c’est le plus efficace : "On vous reconnaîtra pour mes amis si vous vous aimez les uns les autres. Chacun de nous peut s’interroger : où en sommes-nous ? La mission a besoin du témoignage de foyers unis, de voisinage solidaire et compréhensif et de chrétiens vivant en frères entre eux. Il ne les envoie pas vides, Il les munit du pouvoir sur les démons. La mission consiste : à chasser les démons, à annoncer l’évangile de la venue du règne et à guérir les malades. Autrement ils prolongent la mission du Christ venu délivrer l’homme du démon, annoncer le règne de Dieu et prêcher la conversion à tous, guérir les malades. Ainsi ils sont bénis de Dieu d’être choisis pour la mission, manifestant alors l’identité et la dignité du croyant dans le Christ-Jésus. En toute confiance, ils pourront accomplir la mission de Dieu en révélant la puissance de vie divine demeurant en eux.