vendredi 24 novembre 2017



A c t u a l i t é s
mardi 21 novembre 2017
Le pape nomme un rapporteur et deux secrétaires

vendredi 3 novembre 2017
Après la rentrée pastorale au plan diocésain, (...)

samedi 21 octobre 2017
Le missionnaire n’est jamais seul et la (...)

lundi 16 octobre 2017
Le weekend des 07 et 08 octobre 2017 restera (...)


En vrac !
mercredi 22 novembre 2017
Dans l’eucharistie, le Christ « communique » (...)

vendredi 17 novembre 2017
C’est la seconde catéchèse sur la messe

mardi 17 octobre 2017
Monsieur le Directeur Général, Mesdames et (...)

mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)

mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > Actualités > 15 et 16 octobre

15 et 16 octobre 2013 : Rentrée Pastorale à Porto-Novo

Pendant plus de trois lunes, les agents pastoraux du diocèse de Porto-Novo se sont donné un peu de répit. Mais ce temps est fini. Et les 15 et 16 octobre, administrateur apostolique, curés doyens, curés de paroisse, administrateurs, vicaires, religieux et religieuses, bref, les agents pastoraux de cette portion de l’Eglise universelle se sont réunis au Centre Pastoral Saint Charles Lawanga à Wando pour effectuer la rentrée pastorale 2013 / 2014. Ce sont plus de 200 soldats du Christ qui ont prié, réfléchi, échangé avant de mieux s’investir dans divers points du diocèse selon une ligne de conduite commune et générale.

la première journée a été consacré à un exposé fait par le père Sébastien Medédji, professeur d’Ecritures Saintes au grand séminaire Mgr Louis Parisot de Tchanvédji. Son exposé a porté sur l’encyclique Lumen fidei.

Il faut dire qu’avant la conférence du père Sébastien, il est revenu à l’administrateur de prendre la parole, juste après l’office des lectures pour saluer les uns et les autres, exprimer les condoléances sincères et émues à certains qui ont été éplorés par le décès dun parent proche, pour exprimer à d’autres ( nouveaux prêtres, profès à vœux temporaires ou à vœux perpétuels) un heureux et fécond engagement à la suite du Christ.

Un débat bien nourri a succédé à la conférence ; débat au cours duquel les interventions du conférencier, celles des participants ont été enrichissantes pour tous.

On passa ensuite aux travaux en atelier. Les agents pastoraux se sont regroupés en doyennés pour traiter de diverses questions à eux proposés :

- Bilan de l’année pastorale 2012/2013

- En cette année de la foi, quelles sont les dimensions du Credo (symbole de Nicée) qui vous ont particulièrement touchés et sur les quels vous avez réfléchi et médité ?

- Citez deux prêtres défunts et deux catéchistes défunts du diocèse de Porto-Novo qui demeurent pour les croyants, des modèles dans la foi. Peut-on comparer leur foi à celle d’Abraham, notre père dans la foi ?

- Comment la foi peut-elle être une force de consolation dans la souffrance ? Donnez l’exemple de ceux qui en ont fait l’expérience sur le plan du salut.

- Selon vous, la foi peut-elle empêcher la corruption et aider à bien gérer la cité ? Quelles sont les causes de la corruption au Bénin ? Quelles solutions de foi préconisez-vous ?

- Faut-il avoir peur d’être chrétien ? Énumérez les raisons d’une telle peur et préconisez les solutions qui aideront les croyants à vivre leur foi dans son unité et dans son intégralité.

La célébration eucharistique offerte en suffrage pour les âmes des parents défunts des agents pastoraux a permis de mettre fin aux travaux de la matinée. Et quand on repris les travaux l’après-midi, on retourna encore dans les doyennés pour poursuivre ce qui a été commencé le matin.

Une bonne partie de l’après-midi a encore été consacrée aux travaux en atelier. Puis on se retrouva en plénière. Quelques avis et communiqués, quelques recommandations dans divers domaines du champs pastoral et de la vie de l’Eglise diocésaine ont été passés en revue.

Quand se leva l’aube en ce 16 octobre, le second jour de la session démarra comme sur des chapeaux de roue par l’office des lectures. Les représentants de chacun des 11 doyennés du diocèse défilèrent pour le compte rendu des travaux, échanges et réflexions menés en doyenné la veille. on ne sentit guère le temps passer. Comme la veille, à la mi-journée, on vécut l’eucharistie. On refit aussi les forces physiques au déjeuner et on observa la pause.

Bientôt on clôturera les travaux de cette session de la rentrée pastorale. Mais avant l’administrateur, le Père Gnambodé fit ds recommandations. On passa aussi à la constitution, la restructuration et réaménagement des commissions et aumôneries. Les soldats du Christ que sont les agents pastoraux son désormais rangés en ordre de bataille. Chacun rejoindra son champ d’apostolat et le dur et noble combat de la foi s’engagera sans le moindre temps d’observation.

A nous la victoire ! A l’Eglise la victoire ! Au Christ la victoire ! Duc in altum

Père V. Frumence