jeudi 21 septembre 2017



A c t u a l i t é s
jeudi 7 septembre 2017
Le rêve devient une réalité. Les 270 prêtres de (...)

mardi 22 août 2017
Le mardi 22 août 2017, en la mémoire de la (...)

mercredi 2 août 2017
Après un temps d’hivernage d’environ trois ans (...)

jeudi 20 juillet 2017
Le Collège Catholique Notre Dame de Lourdes de (...)


En vrac !
mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)

mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et

jeudi 2 février 2017
Chers frères et sœurs, bonjour ! Dans les (...)

lundi 2 janvier 2017
Cher frère, Aujourd’hui, jour des Saints (...)

dimanche 25 décembre 2016
« La grâce de Dieu s’est manifestée pour le (...)


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > Actualités > 157 Baptisés sont

157 Baptisés sont confirmés dans la foi catholique

Après une préparation spirituelle vécue à travers une neuvaine de prières agrémentée par des célébrations eucharistiques, des exercices spirituels et des exposés :
- historique de la paroisse (premier jour),
- exposé sur la vie de Saint Pierre (deuxième jour),
- exposé sur la vie de Saint Paul (troisième jour),
- débat sur les lignes pastorales des anciens curés de la paroisse (quatrième jour),
- historique des stations Saint Benoît de Koutongbé et Notre Dame de l’Espérance d’Anavié (cinquième jour),
- projets pour la paroisse dans les 5 ans à venir (sixième jour),
- exposé sur le rôle de l’Esprit-Saint dans la vie de Saint Pierre et Saint Paul (septième jour),
- journée d’adoration du Saint Sacrement pour les associations, fraternités, communautés ecclésiales de base et messe pour les agents pastoraux vivants de la paroisse avec profession de foi des catéchistes(huitième jour),
- journée de jeûne et de pénitence, confessions, chemin de croix et messe pour les fidèles défunts de la paroisse (neuvième jour), sans oublier l’exercice spirituel de Jéricho (du 22 au 28 juin 2013), les fidèles de ladite paroisse ont célébré, le samedi 29 Juin 2013, avec alacrité et brio dans la ferveur et la splendeur de la foi catholique, la Solennité de Saint Pierre et Saint Paul.

Cette grande fête paroissiale a été marquée par l’administration du Sacrement de la Confirmation à 157 catéchumènes dont 8 de la paroisse Sainte Anne d’Attakè, 5 de la paroisse Saint Vincent de Tchaada et 4 de la paroisse Saint Martin de Hounsa.

La messe a été présidée par l’Administrateur Apostolique du diocèse de Porto-Novo, Monseigneur Jean-Benoît GNAMBODE entouré de l’équipe presbytérale en fonction sur la paroisse en fête (le Père Job KOUDHOROT : curé ; le Père Apollinaire DAH-HLOHOUNNON : vicaire ; le Père Anicet AHOUMENOU : vicaire ; le Père Prosper OLADIKPO : résident et aumônier au centre SONGHAÏ) et le Père Modeste DOHOU (curé de la paroisse Saint Vincent de Tchaada).

Dans son homélie, Monseigneur Jean-Benoît GNAMBODE a souligné que Pierre a suivi Jésus avec dynamisme, il a surmonté l’épreuve de la foi, en s’abandonnant au Christ. A partir des enthousiasmes ingénus de l’adhésion initiale, en passant par l’expérience douloureuse du reniement et les pleurs de la conversion, Pierre est arrivé à s’en remettre au Christ qui s’est adapté à sa pauvre capacité. Ce fut pour Pierre un long chemin qui a fait de lui un témoin fiable, parce que constamment ouvert à l’action de l’Esprit-Saint.

Dans la même ligne, Paul, dans son apostolat, affronta les difficultés avec courage par amour du Christ. Il en découle pour nous une leçon très importante : ce qui compte, c’est de mettre Jésus-Christ au centre de sa vie, de sorte que notre identité chrétienne soit marquée essentiellement par la rencontre et par la communion avec le Christ et sa parole. A sa lumière, toute autre valeur est récupérée et en même temps purifiée d’éventuelles scories. Une autre leçon fondamentale que Paul nous donne est le souffle universel qui caractérise son apostolat.

En définitive, l’école de la foi n’est pas une marche triomphale, mais un chemin parsemé de souffrances et d’amour, d’épreuves et de fidélité à renouveler chaque jour. C’est ainsi que, grâce au Sacrement de la Confirmation, les chrétiens deviennent des adultes et témoins de la foi comme Saint Pierre et Saint Paul. Car, la Confirmation signifie que nous sommes appelés à témoigner de notre foi avec fierté rassurante, à transmettre ce que nous avons reçu comme bagage doctrinal dans un esprit de participation à l’évangélisation du monde entier. C’est d’ailleurs dans la mesure même où nous en prenons conscience que nous grandissons nous-mêmes dans la foi. Et, le Pape Jean-Paul II, de vénérée mémoire, de renchérir dans son Encyclique Redemptoris Missio, n. 2 : « La foi s’affermit lorsqu’on la donne ! ». Le Pape Benoît XVI confirme cette affirmation de son prédécesseur en notifiant dans sa Lettre Apostolique Porta Fidei, n. 10 que « professer par la bouche, à son tour, indique que la foi implique un témoignage et un engagement publics ».

La mission, en effet, fait partie de notre foi que nous avons l’obligation de répandre et de défendre en personnes libres et responsables dans un monde où il semble qu’il y a beaucoup de lettres mais peu d’esprit, beaucoup de lois mais peu de liberté, beaucoup d’œuvres extérieures mais peu d’amour authentique, beaucoup de crainte et de tremblement mais peu de confiance hardie, beaucoup d’esprit officiel mais peu d’esprit charismatique, beaucoup de crainte pusillanime de Dieu mais peu de confiance joyeuse en sa bonté, beaucoup d’amour pour les choses d’ici-bas mais peu de goût pour les réalités d’en-haut.

Dans cet ordre d’idées, de l’interview que Monseigneur Jean-Benoît GNAMBODE a accordée, au cœur de l’Eucharistie, à quelques catéchumènes confirmés, nous pouvons retenir l’engagement à militer dans les groupes suivants : Catéchistes, Marguilliers, Choristes, Lecteurs, etc.

Au crépuscule de ce jour de liesse paroissiale, une impressionnante procession au flambeau avec les Saints Pierre et Paul à travers la ville a mis fin aux diverses manifestations dans le cadre de la fête de ces deux intrépides apôtres du Christ pour le compte de cette Année Pastorale.

Que Saint Pierre et Saint Paul, par la fécondité de leur sang versé, aident tous les chrétiens en l’occurrence les confirmés de ce jour à mieux comprendre la leçon du témoignage chrétien et à la faire passer dans leur vie avec sérénité, conviction et dévouement !

Abbé Anicet AHOUMENOU

Vicaire à la paroisse Saint Pierre et Saint Paul de Kandévié