jeudi 23 novembre 2017



A c t u a l i t é s
mardi 21 novembre 2017
Le pape nomme un rapporteur et deux secrétaires

vendredi 3 novembre 2017
Après la rentrée pastorale au plan diocésain, (...)

samedi 21 octobre 2017
Le missionnaire n’est jamais seul et la (...)

lundi 16 octobre 2017
Le weekend des 07 et 08 octobre 2017 restera (...)


En vrac !
mercredi 22 novembre 2017
Dans l’eucharistie, le Christ « communique » (...)

vendredi 17 novembre 2017
C’est la seconde catéchèse sur la messe

mardi 17 octobre 2017
Monsieur le Directeur Général, Mesdames et (...)

mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)

mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > JOUR DU SEIGNEUR > 1er DIMANCHE DE (...)

1er DIMANCHE DE L’AVENT C : 02 Décembre 2012

- Jr 33,14-16

- Th. 3,12 – 4,2
-  Lc 21, 25- 28, 34

Aujourd’hui, nous commençons une nouvelle année liturgique : nous entrons dans le temps de l’Avent, c’est-à-dire de l’avènement du Messie. « Le temps de l’Avent a une double caractéristique : c’est à la fois un temps de préparation aux solennités de Noël, ou l’on commémore le premier avènement du Fils de Dieu parmi les hommes ; et un temps où, par ce souvenir les âmes sont tournées vers l’attente du second avènement du Christ à la fin des temps. Le temps de l’Avent se présente donc, pour ces deux raisons, comme un temps de pieuse et joyeuse attente ». Il doit être marqué par un temps fort dans notre vie spirituelle, temps de réflexion, de préparation, de prière, de conversion et d’espérance.

Ce temps de préparation à célébrer Noël, à commémorer la venue du messie, nous met dans l’ambiance des temps anciens, où l’on attendait le Sauveur promis et préparait sa venue. C’est le but de la première lecture de nous plonger dans cette sainte ambiance : « Voici venir des jours où j’accomplirai la promesse du bonheur que j’ai adressée à la maison d’Israël et à la maison de Juda. Je ferai naître chez David un germe de justice, et il exercera le droit et la justice ». Cette prophétie porte plus loin : elle rappelle la promesse d’un Sauveur. Germe de justice issu de David ; qui fera règner sur le monde la justice de Dieu, c’est-à-dire la rectitude des relations entre Dieu et les hommes. Il serait bon de nous identifier aux Hébreux attendant le messie, de nous mettre dans l’ambiance de ces temps d’attente et de préparation, ambiance de foi, de confiance et d’espérance. Mais c’est vers l’avenir, plutôt que vers le passé que nous devons tourner nos pensées.

Nous devons attendre et préparer l’avènement du Christ, non pas son premier avènement, mais son second, à la fin des temps ; avènement dont nous parle l’Evangile de ce jour : après les bouleversements, les persécutions, les châtiments, les signes que Jésus nous annonces, « On verra le Fils de l’homme venir sur les nuées avec grande puissance et grande gloire ». Nous devons penser à la venue du sauveur en nous. Il vient à tout moment dans nos âmes, par sa grâce. Nous devons également penser à notre rencontre avec lui à l’instant de notre mort. Pendant ce temps de l’Avent, nous devons nous préparer « pour le jour où Notre-Seigneur Jésus viendra ». Comme dit saint Paul : « Vous avez appris de nous comment il faut vous conduire pour plaire à Dieu ; et c’est ainsi que vous vous conduisez déjà. Mais faites donc encore de nouveaux progrès ».

• Progrès dans la charité : « Ayez entre vous, et à l’égard de tous les hommes, un amour de plus en plus intense et débordant », nous recommande l’apôtre.

• Progrès aussi dans la vigilance, dans la prière et dans la fuite du péché. C’est ce que Jésus nous recommande aujourd’hui : « Tenez-vous sur vos gardes, de crainte que votre cœur ne s’alourdisse », dans toutes sortes de péchés, dans les soucis de la vie, « et que le jour du Seigneur ne tombe sur vous à l’improviste. Restez éveillés, et priez en tout temps : ainsi vous serez jugés digne de paraître debout devant le Fils de l’homme ». au jour de sa venue.

Que ce temps de l’Avent soit un temps de réflexion, de vigilance, de lutte contre les mauvaises habitudes, de la pratique de la charité et surtout un temps de prière. Et demandons au Seigneur de nous aider à comprendre son enseignement et à tenir nos résolutions.

Abbé Anatole FADEYI