vendredi 22 septembre 2017



A c t u a l i t é s
jeudi 7 septembre 2017
Le rêve devient une réalité. Les 270 prêtres de (...)

mardi 22 août 2017
Le mardi 22 août 2017, en la mémoire de la (...)

mercredi 2 août 2017
Après un temps d’hivernage d’environ trois ans (...)

jeudi 20 juillet 2017
Le Collège Catholique Notre Dame de Lourdes de (...)


En vrac !
mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)

mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et

jeudi 2 février 2017
Chers frères et sœurs, bonjour ! Dans les (...)

lundi 2 janvier 2017
Cher frère, Aujourd’hui, jour des Saints (...)

dimanche 25 décembre 2016
« La grâce de Dieu s’est manifestée pour le (...)


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > JOUR DU SEIGNEUR > 1er JANVIER 2012 :

1er JANVIER 2012 : SAINTE MARIE, MERE DE DIEU
  • Nb 6,22-27
  • Ga 4,4-7
  • Lc 2, 16-21.

Voici le Jour qui introduit joyeusement dans le cours d’une nouvelle année. Nous avons bien sûr des raisons de nous répandre en action de grâce. Oui ! Action de grâce, toujours et partout ! Occasion d’un nouvel an, disons-le encore, nous avons bien sûr des raisons de formuler les uns à l’endroit des autres, de beaux souhaits. Pour ma part, que dois-je vous souhaiter ? Juste un vœu : la paix. Mais pourquoi la paix ? Si la première raison était simplement de l’ordre de la commodité du fait que, tous, nous savons désormais que ce jour nous fait commémorer la paix au niveau mondial, il est bien deux autres raisons qui m’autorisent à vous la souhaiter comme vœu essentiel et vital. La liturgie de ce jour la présente comme une recommandation de Dieu : « Voici comment Aaron et ses descendants béniront les fils d’Israël : (...) Que le Seigneur t’apporte la paix ! » Nb 6,26 Recommandation à laquelle je n’ai pas voulu me dérober en vous souhaitant la paix. Ainsi, le Seigneur vous bénira. Nb 6, 27. La dernière motivation de ce vœu à votre endroit est une observation. Réalisez en effet, que vous souhaiter : la santé, c’est vous souhaiter autrement la paix dans votre corps ; les richesses, l’argent, c’est autrement la paix dans vos affaires, vos activités, votre poche. Que le Seigneur vous épargne des soucis, c’est la paix dans votre cœur... Ce seul vœu cristallise donc en lui, à mon sens, tous les vœux. De fait, elle me parait un équilibre d’amour qui donne à l’homme de vivre dans le bonheur. Bonne année à tous !

Père Bienvenue VIDJINLOKPON