jeudi 23 novembre 2017



A c t u a l i t é s
mardi 21 novembre 2017
Le pape nomme un rapporteur et deux secrétaires

vendredi 3 novembre 2017
Après la rentrée pastorale au plan diocésain, (...)

samedi 21 octobre 2017
Le missionnaire n’est jamais seul et la (...)

lundi 16 octobre 2017
Le weekend des 07 et 08 octobre 2017 restera (...)


En vrac !
mercredi 22 novembre 2017
Dans l’eucharistie, le Christ « communique » (...)

vendredi 17 novembre 2017
C’est la seconde catéchèse sur la messe

mardi 17 octobre 2017
Monsieur le Directeur Général, Mesdames et (...)

mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)

mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > Actualités > 2 nouveaux cardinaux

2 nouveaux cardinaux africains électeurs

Le pape François fait basculer le point de l’Église vers les pays pauvres avec une majorité de nouveaux cardinaux provenant du sud de la planète.

Le Souverain pontife a annoncé, dimanche, la nomination de 19 nouveaux cardinaux. Parmi eux, seize sont des cardinaux dits électeurs ; c’est-à-dire qu’en cas de conclave pour l’élection d’un nouveau pape, ils seraient autorisés à prendre part au vote contrairement à ceux qui, ayant plus de 80 ans, en sont canoniquement écartés.

Mais, surtout, le pape argentin introduit un équilibre des forces en présence au sein du collège des cardinaux, la majorité étant désormais représentée par les cardinaux des pays du sud du monde.

  • Ainsi, quatre nouveaux cardinaux originaires d’Amérique latine, font leur entrée dans ce collège (Argentine, Brésil, Chili et Nicaragua).
  • À eux s’ajoute aussi le nouveau cardinal de Haïti – le premier de ce pays -, Mgr Chibly Langlois, évêque de Les Cayes. Les pays caribéens font généralement bloc avec l’Amérique latine dans les grands événements de l’Église catholique.
  • Sur les 19 nouveaux cardinaux provenant de 12 pays, dix au total sont originaires d’Amérique latine et des Caraïbes. Le successeur du pape à l’archevêché de Buenos Aires, en Argentine, devient lui aussi cardinal.

Mais la fournée des nouveaux cardinaux compte aussi deux Africains :

  • Mgr Philippe Ouédraogo, archevêque de Ouagadougou (Burkina Faso)
  • et Mgr Jean-Pierre Kutwa, archevêque d’Abidjan, en Côte d’Ivoire.
JPEG - 10.2 ko
Card. Jean Pierre KUTWA
JPEG - 54.3 ko
Card. Philippe OUEDRAOGO

Outre à rétablir le nombre de cardinaux africains à un niveau élevé, une quinzaine, ces nouvelles nominations viennent également confirmer les deux sièges de Ouagadougou et d’Abidjan comme étant des sièges cardinalices. Dans la tradition catholique en effet, un cardinal est nommé là où un prédécesseur était déjà cardinal.

Mais depuis le départ en retraite des cardinaux Paul Zoungrana (décédé en juin 2000) et Bernard Agré, la question se posait de savoir si leurs successeurs à Ouagadougou et à Abidjan seraient eux aussi des cardinaux. Cette tradition est bien établie pour Kinshasa ; elle attend de se confirmer pour Port-Louis (Ile Maurice), Douala (Cameroun) et même Brazzaville. Les cardinaux de ces sièges, morts ou en retraite, n’ont pas été suivis de prélats du même rang.

C’est un fait aussi que l’Afrique renforce son poids dans l’Église catholique avec le pape François. Aujourd’hui, deux haut-prélats africains travaillent avec lui au Vatican :

  • Turkson (Ghana) et Sarah (Guinée).
  • Sans parler du cardinal Laurent Monsengwo Pasinya, archevêque de Kinshasa, membre de la commission des huit sages dont le pape s’est entouré pour engager les réformes qu’il veut lancer.

Source : Agence d’Information d’Afrique Centrale