lundi 21 août 2017



A c t u a l i t é s
mercredi 2 août 2017
Après un temps d’hivernage d’environ trois ans (...)

jeudi 20 juillet 2017
Le Collège Catholique Notre Dame de Lourdes de (...)

vendredi 14 juillet 2017
Gangban, arrondissement de la commune d’Adjohoun.

mardi 11 juillet 2017
Les vacances ayant commencé, plusieurs (...)


En vrac !
mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)

mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et

jeudi 2 février 2017
Chers frères et sœurs, bonjour ! Dans les (...)

lundi 2 janvier 2017
Cher frère, Aujourd’hui, jour des Saints (...)

dimanche 25 décembre 2016
« La grâce de Dieu s’est manifestée pour le (...)


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > Actualités > 20 nouveaux cardinau

20 nouveaux cardinaux seront créés le 14 février 2015

Le pape François a annoncé, après l’angélus de ce dimanche 4 janvier, place Saint-Pierre, les noms des 20 nouveaux cardinaux qu’il "créera" le 14 février prochain : 15 électeurs, et 5 non-électeurs de plus de 80 ans.


Trois pays reçoivent pour la première fois un cardinal : Cap Vert, Tonga (le plus jeune du collège cardinalice, Mgr Mafi, né en décembre 1961, 53 ans), Myanmar (Birmanie). Seul cardinal de curie : un Français, Mgr Mamberti. Les cardinaux de curie représentent près d’un quart du collège cardinalice.

Pas de nouveaux cardinaux en Amérique du Nord, mais le porte-parole du Saint-Siège, le P. Federico Lombardi, fait observer leur nombre "consistant" et "stable".

Il souligne aussi la présence d’évêques de pays où les chrétiens sont une "petite minorité" comme pour les Iles Tonga ou le Cap Vert et le diocèse mexicain de Morelia "travaillé par les violences"


Le pape manifeste sa "liberté", souligne le P. Lombardi, par rapport aux sièges traditionnellement "cardinalices", en choisissant par exemple l’archevêque d’Ancône (Italie), Mgr Menichelli, ou Mgr Blasquez de Valladolid (Espagne) et Mgr Suarez, du Mexique.


Les nouveaux cardinaux électeurs viennent de 14 nations des 5 continents, a souligné le pape : 5 viennent d’Europe (France, Italie (2), Portugal, Espagne), 3 d’Asie (Vietnam, Birmanie, Thaïlande), 3 d’Amérique latine (Mexique, Uruguay, Panama), 2 d’Afrique (Ethiopie, Cap Vert), 2 d’Océanie (Iles Tonga, Nouvelle Zélande).

Ils manifestent, a expliqué le pape, "le lien indissoluble entre l’Eglise de Rome et les Eglises particulières présentes dans le monde".

Le pape dépasse légèrement - de 5 noms - le "toit" fixé par Paul VI de 120 cardinaux électeurs en cas de conclave : le collège cardinalice devrait compter 125 cardinaux électeurs le 14 février. Parmi eux, 34 ont été créés par Jean-Paul II, 60 par Benoît XVI, 39 par le pape François.

Les cardinaux non-électeurs de plus de 80 ans seront au nombre de 103. Soit un collège cardinalice de 228 membres que le pape consultera à la mi-février.

Il a annoncé le programme de la mi-février, autour de la création des cardinaux du 14 février : "Le dimanche 15 février, je présiderai une célébration solennelle avec les nouveaux cardinaux, alors que les 12 et 13 février je tiendrai un consistoire avec tous les cardinaux pour réfléchir sur les orientations et les propositions pour la réforme de la curie romaine."

Voici la liste par continent pour les cardinaux électeurs (mais avec leur numéro de création de la liste officielle) :

Europe (5)


1 – Mgr Dominique Mamberti, Préfet de la Signature apostolique (curie romaine)

2 – Mgr Manuel José Macário do Nascimento Clemente, Patriarche de Lisbonne (Portugal)

5 – Mgr Edoardo Menichelli, archev. d’Ancône-Osimo (Italie)


10 – Mgr Francesco Montenegro, archev. d’Agrigente (Italie)


12 – Mgr Ricardo Blázquez Pérez, archev. de Valladolid (Espagne)

Amérique latine (3)

7 – Mgr Alberto Suárez Inda, archev. de Morelia (Mexique)


11 – Mgr Daniel Fernando Sturla Berhouet, S.D.B., archev. de Montevideo (Uruguay)


13 – Mgr José Luis Lacunza Maestrojuán, O.A.R., év. de David (Panama)

Asie (3)


6 – Mgr Pierre Nguyên Văn Nhon, archev. de Hanoi (Vietnam)

8 – Mgr Charles Maung Bo, S.D.B., archev. de Yangon (Rangoun, Myanmar - Birmanie)


9 – Francis Xavier Kriengsak Kovithavanij, archev. de Bangkok (Thaïlande)

Afrique (2)


3 – Mgr Berhaneyesus Demerew Souraphiel, C.M. (lazariste), archev. d’Addis Abeba (Ethiopie)


14 – Mgr Arlindo Gomes Furtado, év. de Santiago de Cabo Verde (Archipel du Cap Vert)

Océanie (2)


4 – Mgr John Atcherley Dew, archev. de Wellington (Nouvelle Zélande)


15 – Mgr Soane Patita Paini Mafi, év. de Tonga (Iles Tonga)


Les cinq cardinaux de plus de 80 ans, non électeurs viennent d’Europe (Italie, Allemagne), d’Amérique latine (Colombie, Argentine), et d’Afrique (Mozambique) :


1 – Mgr José de Jesús Pimiento Rodríguez, archev. émérite de Manizales (Colombie, le plus âgé, à 95 ans)


2 – Mgr Luigi De Magistris, archev. tit. de Nova, Pro-Pénitentier majeur émérite (Italie)


3 – Mgr Karl-Joseph Rauber, archev. tit. de Giubalziana, nonce apostolique, retiré chez les soeurs de Schoenstatt (Allemagne)


4 – Mgr Luis Héctor Villalba, archev. émérite de Tucumán (Argentine)


5 – Mgr Júlio Duarte Langa, archev. émérite de Xai-Xai (Mozambique)

Le pape a lui-même expliqué la raison de son choix de ces cinq cardinaux : "Ils se sont distingués par leur charité pastorale sans le service du Saint-Siège et de l’Eglise. Ils représentent les nombreux évêques qui, avec la même sollicitude de pasteurs, ont rendu leur témoignage d’amour pour le Christ et pour le peuple de Dieu dans les Eglises particulières et dans la curie romaine, ou au service de la diplomatie du Saint-Siège."

A noter le fait que le pape ait choisi ce premier dimanche de l’année civile pour annoncer les noms des futurs cardinaux : plus d’un mois avant le consistoire, il coupe l’herbe sous le pied à toutes les suppositions et évite les "fuites".

source : zenit.org