jeudi 23 novembre 2017



A c t u a l i t é s
mardi 21 novembre 2017
Le pape nomme un rapporteur et deux secrétaires

vendredi 3 novembre 2017
Après la rentrée pastorale au plan diocésain, (...)

samedi 21 octobre 2017
Le missionnaire n’est jamais seul et la (...)

lundi 16 octobre 2017
Le weekend des 07 et 08 octobre 2017 restera (...)


En vrac !
mercredi 22 novembre 2017
Dans l’eucharistie, le Christ « communique » (...)

vendredi 17 novembre 2017
C’est la seconde catéchèse sur la messe

mardi 17 octobre 2017
Monsieur le Directeur Général, Mesdames et (...)

mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)

mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > DOUBLE JUBILE > 26è Dimanche du (...)

26è Dimanche du temps ordinaire

Dimanche 25 Septembre 2011

Dieu appelle à toutes les heures. Dimanche dernier comme ce dimanche Dieu continue d’appeler à travailler dans sa vigne. Il y a donc reprise du thème « travailler dans la vigne du Seigneur ». Juif ou Grec, le Seigneur nous appelle tous à travailler à sa vigne. Cette vigne, c’est le Royaume de Dieu ; nous sommes tous invités à l’accueillir avec l’amour qui est en Dieu pour le communiquer autour de nous. En tant que chrétiens baptisés et confirmés, nous sommes tous envoyés pour témoigner de la bonne nouvelle de l’évangile. Malheureusement, nous sommes souvent comme le premier fils identifié aux Juifs : nous disons oui mais nous ne faisons rien. Nous nous disons croyants non pratiquants. Et au bout du compte, nous n’avons pas répondu à l’appel du Seigneur. Ils sont aussi nombreux ceux et celles qui se comportent comme les publicains et les pécheurs, qui ont longtemps dit non à Dieu et au chemin de l’évangile. Mais un jour, comme l’apôtre Paul et bien d’autres, ils se sont laissés saisir par l’amour de Dieu. Leur vie en a été complètement changée. Ils sont devenus de grands témoins de la foi. "L’homme peut toujours revenir de sa méchanceté" nous dit le prophète Ézéchiel dans la première lecture. Il n’est jamais trop tard pour Dieu. Il espère toujours la conversion du pécheur. Il est toujours possible de se reprendre et de changer d’attitude. Dieu n’attend que cela. Dieu le père tient à ce que tous les hommes travaillent dans sa vigne, dans son Eglise. C’est une exigence d’amour pour les chrétiens que nous sommes. Au jour de notre baptême, nous avons été plongés dans cet amour de Dieu. Nous sommes devenus des enfants du Père. Nous avons reçu l’Esprit Saint en vue de la mission. Dieu nous embauche tous à sa vigne dans son Église. Il appelle des enfants, des jeunes, des adultes, des prêtres, des religieux et religieuses, des laïcs. Chacun est appelé à être un témoin de l’évangile, témoin de la miséricorde divine, se convertir et trouver l’amour de Dieu. Se repentir, c’est retrouver la porte du royaume des cieux.