lundi 16 octobre 2017



A c t u a l i t é s
lundi 16 octobre 2017
Le weekend des 07 et 08 octobre 2017 restera (...)

mardi 26 septembre 2017
Créée en 1932, la communauté catholique de Zian, (...)

jeudi 7 septembre 2017
Le rêve devient une réalité. Les 270 prêtres de (...)

mardi 22 août 2017
Le mardi 22 août 2017, en la mémoire de la (...)


En vrac !
mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)

mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et

jeudi 2 février 2017
Chers frères et sœurs, bonjour ! Dans les (...)

lundi 2 janvier 2017
Cher frère, Aujourd’hui, jour des Saints (...)

dimanche 25 décembre 2016
« La grâce de Dieu s’est manifestée pour le (...)


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > Actualités > 36 ANS PLUS TARD...

36 ANS PLUS TARD...

L’événement a été annoncé. Il a eu lieu. Et nous en rendons grâce à Dieu. Il s’agit de l’exhumation, du transfert et de l’inhumation du 1er prêtre béninois : le père Thomas Houéssou Mouléroi DJOGBENOU.

JPEG - 32.8 ko
Le cercueil zingué de 1975 renfermant les précieux restes du Père Thomas Houéssou Mouléro Djogbénou
JPEG - 18.9 ko
Le nouveau cercueil renfermant les précieux restes du même prêtre.
JPEG - 37.2 ko
Du cimetière municipal de porto-Novo
JPEG - 35.1 ko
Du cimetière municipal de porto-Novo

Juste au début de la messe, l’évêque de Porto-Novo campe le décor. L’assemblée retient son souffle et explose en vivat et en action de grâce : « Demain nous allons célébré le 83ème anniversaire de l’ordination du Père Thomas Mouléro, le 36ème anniversaire de son inhumation. Mercredi 10 août,en la fête du diacre saint Laurent, il a été procédé à l’exhumation du 1er prêtre du Bénin. Une fois ouverte, la tombe était assez inondée. L’eau qui s’y trouve a été écopée. Le cercueil en bois a été décapé. La grande quantité d’eau a été vidée. A travers la lucarne faite dans le cercueil de zinc, on aperçoit le visage du père Thomas Houésou Mouléro DJOGBENOU, intact ainsi que le mouchoir blanc placé sur sa poitrine – comme se le rappellent certains témoins de 1975 encore vivants -. » Il sonnait 17h23mn quand mgr Ehouzou concluait son allocution par ses mots : « La providence a voulu que le nonce apostolique soit avec nous aujourd’hui. Merci, Merci, Merci ».

JPEG - 39 ko
Accueil à la cathédrale
JPEG - 34 ko
Accueil à la cathédrale

Ce 14 août restera à jamais gravé dans les annales de l’histoire du diocèse de Porto-Novo et de tout le Bénin. Eu avant 16 Heures, le cortège s’ébranle de l’ancien cimetière municipal de Porto-Novo pour la 1ère église du diocèse, la Cathédrale. Elle est composé d’une impressionnante foule de prêtres, religieux et religieuses et une foule de fidèles. Comment pouvait-il en être autrement.

JPEG - 42.3 ko
Accueil à la cathédrale
JPEG - 39.2 ko
Accueil à la cathédrale

Parvenue à la cathédrale où attendaient Mgr René -Marie évêques de Porto-Novo et d’autres prêtres et fidèles, le cercueil du prêtre défunt est accueilli et rentre à la cathédrale d’où il était parti 36 ans plus tôt. C’était l’Assomption de l’an 1975. Présidée par le Nonce apostolique, avec à ses côtés Mgr René-Marie Ehouzou et une soixantaine de prêtres, autant de religieuses et une foule compacte de fidèles, la messe du vigile de l’Assomption de ce 14 août 2011 était toute de ferveur. A la fin de la messe la messe, le corps, porté par les ordinands de demain est transféré dans la chapelle de l’adoration perpétuelle de la cathédrale. Demain, 15 août, il sera ramené à l’église et après vêpres de l’assomption il reposera dans le caveau de la cathédrale à côté de l’évêque qui avait présidé la messe de requiem 36 ans plus tôt et qui avait pris la décision de le laisser dans le caveau des prêtres au cimetière municipale de Porto-Novo en attendant.

JPEG - 31.9 ko
Caveau où reposera désormais le Père Thomas Houéssou Mouléro DJOGBENOU

Père V. Frumence