dimanche 24 septembre 2017



A c t u a l i t é s
jeudi 7 septembre 2017
Le rêve devient une réalité. Les 270 prêtres de (...)

mardi 22 août 2017
Le mardi 22 août 2017, en la mémoire de la (...)

mercredi 2 août 2017
Après un temps d’hivernage d’environ trois ans (...)

jeudi 20 juillet 2017
Le Collège Catholique Notre Dame de Lourdes de (...)


En vrac !
mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)

mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et

jeudi 2 février 2017
Chers frères et sœurs, bonjour ! Dans les (...)

lundi 2 janvier 2017
Cher frère, Aujourd’hui, jour des Saints (...)

dimanche 25 décembre 2016
« La grâce de Dieu s’est manifestée pour le (...)


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > DOUBLE JUBILE > 3ème Dimanche de (...)

3ème Dimanche de Carême

DIMANCHE III

Textes du jour :
- 1ère lecture : Ex 3, 1-8a.13-15
- Psaume : 102, 1-2, 3-4, 6-7, 8.11
- 2ème lecture : 1 Co 10, 1-6.10-12
- Évangile : Lc 13, 1-9

Thème du jour : miséricorde et tendresse de Dieu face à nos difficultés

Parole du jour : "Le Seigneur est tendresse et pitié, lent à la colère et plein d’amour." (Ps 102, 8)

Méditation : Parabole des deux débiteurs insolvables(Luc 7,36-50)

Un Pharisien avait invité Jésus à manger avec lui. Jésus entra chez lui et prit place.Survint une femme de la ville, une pécheresse. Elle avait appris que Jésus mangeait chez le Pharisien, et elle Apportait un vase précieux plein de parfum.Tout en pleurs, elle se tenait derrière lui, à ses pieds, etses larmes moulaient les pieds de Jésus. Elle les essuyait avec ses cheveux, les couvrait de baisers et y versait le parfum.En voyant cela, le Pharisien qui avait invité Jésus se dit en lui-même : « Si cet homme était un prophète, il saurait qui est cette femme qui le touche, et ce qu’elle est : une pécheresse. »Jésus prit la parole : « Simon, j’ai quelque chose à te dire. Parle, Maître »

Jésus reprit :« Un créancier avait deux débiteurs ; le premier lui devait cinq cents pièces d’argent, l’autre cinquante. Comme ni l’un ni l’autre ne pouvait rembourser, il remit à tous deux leur dette. Lequel des deux l’aimera davantage ? »

Simon répondit : « c’est celui a qui il a remis avantage, il me semble.- tu as raison. », dit Jésus. Il se tourna vers la femme, en disant à Simon : « Tu vois cette femme ? Je suis entré chez toi, et tu ne m’as pas versé d’eau sur les pieds. Elle, elle les a mouillés de ses larmes et essuyés avec ses cheveux. Tu ne m’as pas embrassé ; elle, depuis son entrée, n’a pas cessé d’embrasser mes pieds.je te le dis : si ses péchés, ses nombreux péchés sont pardonnés, c’est à cause de son grand amour. Mais celui à qui on pardonne peu montre peu d’amour. » Puis il s’adressa à la femme : « Tes péchés sont pardonnés. » Les invités se dirent : « Qui est cet homme, qui va jusqu’à pardonner les péchés ? » Jésus dit alors à la femme : « Ta foi t’a sauvée. Va en paix ! »

Prière personnelle : Seigneur, donne-moi assez de foi pour croire que tu désires encore plus que moi que je déverrouille la porte de mon cœur dont je tiens moi-même la clef, de l’intérieur ! que tu désires que j’apprenne à nouveau à m’aimer puisqu’il est impossible d’aimer les autres quand on ne s‘aime plus soi-même !