vendredi 22 septembre 2017



A c t u a l i t é s
jeudi 7 septembre 2017
Le rêve devient une réalité. Les 270 prêtres de (...)

mardi 22 août 2017
Le mardi 22 août 2017, en la mémoire de la (...)

mercredi 2 août 2017
Après un temps d’hivernage d’environ trois ans (...)

jeudi 20 juillet 2017
Le Collège Catholique Notre Dame de Lourdes de (...)


En vrac !
mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)

mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et

jeudi 2 février 2017
Chers frères et sœurs, bonjour ! Dans les (...)

lundi 2 janvier 2017
Cher frère, Aujourd’hui, jour des Saints (...)

dimanche 25 décembre 2016
« La grâce de Dieu s’est manifestée pour le (...)


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > Pastorale de la > Jeunes > ASCENSION DU SEIGNEU

ASCENSION DU SEIGNEUR : TEMOIGNAGE DE CHAQUE CHRETIEN

Grande fête, ayant connu une très grande importance, l’Ascension est une fête qui en France, lors du Concordat signé entre Bonaparte et le pape Pie VII, est restée l’une des quatre fêtes d’obligation avec Noël, l’Assomption et la Toussaint. Cette obligation légale de jour chômé a été maintenue en 1905 lors de la re-négociation des relations entre l’État français et l’Église catholique. C’est pourquoi, encore aujourd’hui, le jeudi de l’Ascension est férié. C’est-à-dire que même si ces jours ne tombent pas un dimanche, ils sont des jours chômés comme le dimanche. Aucun travail ces jours-là, mais grande fête et célébration dans les églises !

Il ne faut pas confondre l’Ascension du Seigneur avec l’Assomption de la Vierge Marie qui est l’élévation du corps et de l’âme de Marie la mère de Jésus célébrée le 15 août de chaque année selon le calendrier liturgique.

L’Ascension du Seigneur est le moment où Jésus a été élevé au ciel. Dans la mythologie gréco-romaine, l’expression ‘’monter aux cieux’’, signifie symboliquement rejoindre le domaine divin. Autrement dit, le Christ, à l’Ascension a rejoint le domaine divin, son Père. Il cesse d’être physiquement avec ces disciples. En montant aux Cieux, Jésus exprime ce que signifie sa résurrection d’entre les morts, à savoir : entrer dans la gloire de Dieu.

Selon le calendrier liturgique, l’Ascension est célébrée un jeudi, le 40ème jour compté à partir du dimanche de la résurrection de Jésus. Ce quarantième jour marque la fin de la présence physique de Jésus sur la Terre, après sa mort et sa résurrection. Il n’est pas dit que Jésus abandonne les hommes : il leur envoie son Esprit Saint le jour de la Pentecôte : 10 jours après l’Ascension soit 50 jours après la résurrection.

Dans la Bible, l’épisode de l’Ascension est relaté par deux récits essentiels écrits par le même auteur :

  • le premier, beaucoup plus christologique, qui parle de l’identité de Jésus est l’Evangile selon Saint Luc (Lc 24, 50-53)
  • et le second, beaucoup plus ecclésiologique qui parle de la naissance de l’Église, constituée de disciples fragiles, que l’Esprit de Dieu emporte dans son souffle pour les envoyer jusqu’au bout du monde, est tiré des Actes des Apôtres (Ac 1, 3-12)

Selon certains commentaires il est important de retenir ceci : « Dans l’Evangile de Saint Luc, l’épisode de l’Ascension, après la description du cycle des diverses apparitions pascales du Ressuscité, conclut l’action terrestre de Jésus en même temps qu’il marque « l’apogée de [sa] seigneurie », son entrée dans la sphère céleste et le début de son absence.

Pour les Actes des Apôtres l’Ascension est le début du « temps de témoignage » : les croyants sont désormais seuls, mais sont chargés d’une mission dans l’attente du retour de Jésus. : « Vous allez recevoir, dit Jésus, une force, celle de l’Esprit Saint qui descendra sur vous. Vous serez alors mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre »

1-Chers jeunes, le jeudi, est un jour férié depuis 1905.

2-Chers jeunes, l’Ascension est une fête d’obligation : n’oublie pas d’aller à la messe et de sanctifier ce jour comme dimanche.

3-Chers jeunes, tout comme la résurrection, l’Ascension est une mission : celle d’être témoins de l’Evangile non pas seulement par les paroles, mais aussi et surtout pas les actes. Ici ‘’l’extrémité de la terre’’, c’est d’abord ton foyer, ta famille, ton quartier, ton village, ton service, ton établissement, ta paroisse etc… Le relais nous est passé.

Que personne n’attende personne.

Bonne fête à tous et à chacun !

Père Georges Willibrord GAYET