lundi 15 octobre 2018



A c t u a l i t é s
mercredi 5 septembre 2018
Le Dimanche 02 Septembre 2018la communauté (...)

samedi 30 juin 2018
La sœur Elisabeth Etèdjihounkpé TOSSE, le (...)

vendredi 22 juin 2018
Ce mardi 19 juin 2018, les populations (...)

vendredi 15 juin 2018
Son Excellence Monseigneur Aristide GONSALLO (...)


En vrac !
dimanche 3 juin 2018
Je me surprends à rêver ce matin ! Paraphrasant (...)

mercredi 22 novembre 2017
Dans l’eucharistie, le Christ « communique » (...)

vendredi 17 novembre 2017
C’est la seconde catéchèse sur la messe

mardi 17 octobre 2017
Monsieur le Directeur Général, Mesdames et (...)

mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > Actualités > Azowlissè abrite (...)

Azowlissè abrite la 3ème Edition de la fête diocésaine des marguillers

Au lendemain de la noël, l’Eglise universelle célèbre la saint Etienne, 1er martyr chrétien. C’est à la paroisse sainte Thérèse d’Azowlissè que s’est donné rendez-vous le diocèse de Porto-Novo, avec à sa tête son évêque, Mgr Aristide Gonsallo. Et pour cause. C’est à la saint Étienne que les marguillers et marguillères du diocèse célèbrent leur fête annuelle, saint Étienne tant leur saint patron. C’est sur la paroisse d’Azowlissè que les marguillers et marguillères, de commun accord avec leur aumônier, le Père Hubert Austin ASSOHOUNME ont jeté leur dévolue pour l’édition 2017 qui en est la 3ème. Ils sont plus d’un millier venu des 82 paroisses du diocèse à participer à la fête. Ce fut d’abord un triduum préparatoire, par paroisse qui a précédé la fête ; puis une carnaval des marguillers partis de la place publique du quartier Oussa à Azowlissè les a conduits à la mission catholique pour la célébration eucharistique présidée par son Excellence Mgr Aristide. Au cours de son homélie il n’a pas manqué de souhaiter une joyeux Noël aux fidèles, une heureuse fête patronale aux marguillers et marguillères avant de féliciter les organisateurs et tout ce qui se sont impliqués à quelque niveau que ce soit dans la célébration de la fête. Parti des textes liturgiques du jour, il a exhorté à rendre témoignage comme Étienne, à pardonner de tout son cœur comme Jésus à la croix et comme Étienne à ses bourreaux, à s’humilier comme Jésus, Dieu qui s’est abaissé jusqu’à se faire enfant, à demander le Saint Esprit et à se laisser remplis par lui.

Deux allocutions ont marqué aussi la célébration : celle du curé doyen de la paroisse, le père Frumence V. Dans son mot d’accueil et de bienvenue, il a relevé la présence régulière de l’évêque dans la paroisse pour divers événements les mois passés. D’abord sa présence lors de la célébration du jubilé des 80 ans de la paroisse, celle des obsèques récentes de sieur Melchiade Bodjrènou, celle de la visite de la communauté des OCPSP et celle en cours. Il a aussi félicité et remercié l’aumônier des marguillers et marguillères du diocèse pour l’insigne honneur fait à la paroisse d’Azowlissè ; il n’a pas manqué de demander à l’évêque de porter au cœur de la célébration tous les marguillers du diocèse afin qu’ils soient revêtus de la force d’en haut, celle-là même qui à fortifié saint Etienne et lui a permis de rendre le beau témoignage, celui du martyre. Quant à l’aumônier diocésain des marguillers, c’est à la fin de la célébration qu’il a pris la parole pour remercier le prélat pour sa proximité édifiante aux cotés des marguillers. Il a exhorté les siens à faire bon usage des conseils donnés par le prélat et leur a souhaité bonne fête. A l’issue de la célébration eucharistique, réjouissances et agapes fraternelles ont occupé le reste de la journée avant que les uns et les autres ne commencent à rembarquer pour retourner dans leurs paroisses et maisons respectives. Rendez-vous est déjà pris pour l’édition 2018 à Ekpè ; et ce sera la 4ème.

Père V Frumence