dimanche 24 septembre 2017



A c t u a l i t é s
jeudi 7 septembre 2017
Le rêve devient une réalité. Les 270 prêtres de (...)

mardi 22 août 2017
Le mardi 22 août 2017, en la mémoire de la (...)

mercredi 2 août 2017
Après un temps d’hivernage d’environ trois ans (...)

jeudi 20 juillet 2017
Le Collège Catholique Notre Dame de Lourdes de (...)


En vrac !
mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)

mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et

jeudi 2 février 2017
Chers frères et sœurs, bonjour ! Dans les (...)

lundi 2 janvier 2017
Cher frère, Aujourd’hui, jour des Saints (...)

dimanche 25 décembre 2016
« La grâce de Dieu s’est manifestée pour le (...)


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > Actualités > Année Sainte de (...)

Année Sainte de la miséricorde : Pèlerinage du doyenné de Banigbé

Le doyenné de Banigbé dans le diocèse de Porto-Novo a choisi la semaine sainte pour faire l’une des démarches importantes de l’année jubilaire. Les pasteurs du doyenné ont unanimement décidé de faire vivre ce moment instance à tous leurs fidèles. C’est ainsi que toutes les paroisses se sont rassemblées à la paroisse saint André de Banigbé pour un départ en convoie vers la cathédrale, l’une des trois églises retenues dans le diocèse de Porto –Novo pour cette démarche. Ils étaient nombreux à répondre à l’invitation des curés dans une démarche de ferveur. Plus d’une dizaine de mini bus ont été mobilisés pour la circonstance. La traversée de Banigbé à Porto-Novo fut un temps fort de louange, de joie partagée et d’action de grâce.

C’est au sanctuaire marial du diocèse (Maria-Tokpa) que les pèlerins jubilaires ont fait leur première escale. Quelle joie de contempler ensemble la mère de miséricorde ‘’NOTRE DAME DE LA LAGUNE’’ ? Cette escale a tout son sens comme l’a expliqué le recteur du sanctuaire : c’est MARIE qui nous accompagne au cours de notre pèlerinage existentielle. Et c’est justement elle qui a accompagné les pèlerins jusqu’ à la cathédrale ; ou ils ont été accueillis par le père Charlemagne KOUDHOROT, le curé des lieux. Le rite du passage de la porte sainte a commencé par une explication de la symbolique de la porte sainte. Cette dernière est une porte de la miséricorde, la porte de l’amour de Dieu qui s’ouvre pour les pécheurs. Ce fut le tour du curé doyen de Banigbé, le père Nestor ATTOMATOUN d’ouvrir la porte, d’y passer avec les autres pères du doyenné. C’est alors que les fidèles tout joyeux ont fait leur passage sûrs d’être accueillis par le Père riche en miséricorde.

Pour manifester leur communion avec l’église et le saint père, les fidèles ont récité la prière du jubilé. C’est la prière aux intentions du pape qui a précédé la messe présidé par le curé doyen et les sept prêtres du doyenné. Dans son homélie, le père Nestor a invité les fidèles à accueillir l’amour de Dieu le Père qui nous attendait à la porte comme l’enfant prodigue. Chacun est appelé à entrer dans cette porte du salut qui est bien étroite. Il nous revient aussi d’ouvrir notre porte au Christ qui nous conduit au Père. Ce fut une belle messe de réconciliation animée par les chorales yorouba et Adjogan.

La grande surprise de cette démarche jubilaire fut la venue de l’évêque Mgr Aristide GONSALLO. Il a été chaleureusement accueilli par des acclamations et des chants de joie. Mgr a encouragé les pèlerins avant de leur donner sa bénédiction. Après la dévotion sur la tombe des évêques Mgr Mensah et Ehouzou qui reposent dans la cathédrale aux côtés du Père Thomas Djogbénou Mouléro, les bus embarquèrent les pèlerins et cachun retourna dans sa paroisse. Nous bénissons le Seigneur pour ce temps fort de grâce et prions pour qu’il porte beaucoup de fruit pour le doyenné.