mardi 12 décembre 2017



A c t u a l i t é s
mardi 5 décembre 2017
C’est au sanctuaire marial à Dassa que la (...)

mercredi 29 novembre 2017
« Rendez grâce au Seigneur, éternel est son (...)

mardi 21 novembre 2017
Le pape nomme un rapporteur et deux secrétaires

vendredi 3 novembre 2017
Après la rentrée pastorale au plan diocésain, (...)


En vrac !
mercredi 22 novembre 2017
Dans l’eucharistie, le Christ « communique » (...)

vendredi 17 novembre 2017
C’est la seconde catéchèse sur la messe

mardi 17 octobre 2017
Monsieur le Directeur Général, Mesdames et (...)

mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)

mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > JOUR DU SEIGNEUR > 09/05/2013 : Ascensi

09/05/2013 : Ascension de notre Seigneur Jésus-Christ

- 1ère Lecture : Ac 1, 1-11
- Psaume : 46
- 2ème Lecture : He 9, 24-28 ; 10,19-23
- Evangile : Lc 24, 46-53

Thème : Ascension du Christ : Possibilité pour l’homme d’accéder au paradis.

1- Sens et portée de l’Ascension du Christ.

« Dieu monte parmi les ovations, le Seigneur aux éclats du cor » Ps 46 Cette antienne du psaume 46 met bien en exergue la réalité du mystère que la liturgie de l’Eglise célèbre en ce jour. Juste aux lendemains de sa Résurrection d’entre les morts, Jésus a pris 40 jours pour se montrer à ses disciples et leur parler du Royaume des cieux. Après quoi, il s’élève et disparaît à leurs yeux dans une nuée. L’événement de l’Ascension du Christ est expressif du sacerdoce éternel qu’il doit exerceren faveur des hommes auprès de Dieu son Père, en sa qualité de Prêtre éternel de la Nouvelle Alliance qu’il a scellé par sa passion et sa mort librement consentis.

Le ciel en tant que sanctuaire ou réside Dieu le Père, ne peut être rendu accessible aux hommes que si le Fils unique de Dieu lui-même les y introduit. Ainsi s’accomplissent les promesses que le Christ a faites à ses disciples. Il les précède tous, pour leur préparer auprès de son Père, une place. Cette place d’après la lette aux Hébreux, est l’apanage de toux ceux qui croient en Jésus et qui de ce fait, s’efforcent de conformer leur vie à son enseignement, dans l’espérance d’avoir part à la vie éternelle. La vie serait sans espérance si tout s’achevait avec la mort. La résurrection du Christ étant pour nous le gage de la Vie éternelle, son Ascension doit nous faire plus que jamais désirer le paradis.

2- Le désir du paradis

Le désir du paradis est le leitmotiv de l’agir chrétien. Durant tout son ministère public, le Christ n’a cessé de prêcher le Royaume de Dieu en exhortant ses contemporains à croire en Lui comme Fils Unique de Dieu, et à se détourner de leurs actions mauvaises pour échapper à la colère de Dieu. Car, comme nous le rappelle l’Evangile du jour, c’est en son nom que la conversion a été proclamée à toutes les nations, en vue du pardon des péchés. S’il est vrai que la mort constitue pour l’homme l’échec apparent de la vie, il faut avouer qu’avec l’Espérance chrétienne, la mort n’est pas la fin de la vie, mais le début d’une autre vie, celle éternelle.

La réalité d’une vie après la mort est présente dans presque toutes les cultures qui s’accordent pour reconnaitre que seules les âmes des personnes qui ont mené une bonne vie sur terre, jouissent d’une certaine félicité. Cette félicité, dans la dynamique de l’Eschatologie chrétienne, n’est rien d’autre que le Paradis que Dieu le Père par son Fils Jésus-Christ, a disposé pour tous les baptisés dont la vie rend gloire à Dieu. Pour le chrétien, par ordre de préséance des valeurs morales et humaines, le désir du ciel doit passer en premier. C’est d’ailleurs ce à quoi nous invite le mystère de l’Ascension que nous célébrons. Puissions-nous, par une vie tissée sur le témoignage chrétien, rechercher et désirer le ciel où le Christ par son Ascension est entré le premier, Amen.

Père Bienvenue AHOUANDJINOU