jeudi 23 novembre 2017



A c t u a l i t é s
mardi 21 novembre 2017
Le pape nomme un rapporteur et deux secrétaires

vendredi 3 novembre 2017
Après la rentrée pastorale au plan diocésain, (...)

samedi 21 octobre 2017
Le missionnaire n’est jamais seul et la (...)

lundi 16 octobre 2017
Le weekend des 07 et 08 octobre 2017 restera (...)


En vrac !
mercredi 22 novembre 2017
Dans l’eucharistie, le Christ « communique » (...)

vendredi 17 novembre 2017
C’est la seconde catéchèse sur la messe

mardi 17 octobre 2017
Monsieur le Directeur Général, Mesdames et (...)

mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)

mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > Actualités > Aspects canonique

Aspects canonique du mariage

Pour terminer son exposé le Père nous a fait la lecture des dispositions qui sont actuellement prises dans le diocèse pour une bonne célébration du mariage. Après cela les catéchistes furent envoyés en carrefour avec les questions suivantes : 1. Quelles sont les causes de la désaffection du mariage aujourd’hui ? 2. comment remédier aux problèmes de la désaffection du mariage aujourd’hui ? 3. Quelles sont ces réalités de nos traditions qui constituent des obstacles aux mariages d’aujourd’hui ? 4. Que proposez-vous pour les jeunes au mariage aujourd’hui ? 5. La polygamie : Avantages et inconvenants 6. La monogamie : Avantages et inconvenants 7. Le mariage civil constitue t-il un moyen de protection des valeurs familiales ? et du mariage ? 8. La dote est nécessaire au mariage ? 9. Comment aider les couples sans enfants dans la vie de leur mariage ? Après les travaux en carrefour par doyennés et la prière dirigée par le doyenné d’Avrankou, nous avons reçu à partir de 13h.50mn la visite de notre Administrateur Apostolique Jean Benoît GNAMBODE. Après son mot de salutation à l’endroit des catéchistes il a donné son appréciation sur le nombre écrasant des catéchistes et a profité de l’occasion pour rendre hommage à la mémoire du monseigneur Vincent MENSAH initiateur dudit congrès et qui est perpétué par ses successeurs. Il félicita à cet effet les catéchistes pour le précieux rôle qu’il joue au sein de l’église. Il a souhaité que leur formation soit répétitive afin qu’ils continuent d’être à la hauteur de la mission qui leur est assigné. Au cour de son enseignement il a aussi montré que le mariage doit être obligatoirement une union entre un homme et une femme. Il apprécie vivement le thème choisi pour le congrès de cette année qui vient d’ailleurs à point normé. Pour raviver en Dieu la foi des congressistes, il a partagé avec eu son dernier voyage sur la terre sainte. Ledit voyage qui fait d’avantage de lui un témoin vivant de la résurrection du Christ. Pour finir il les confia sous la bénédiction de la sainte Mère de Dieu. En suite le repas fut partagé et il s’en suit une pose. A15heures ce fut le compte rendu des travaux en carrefour par doyenné. A partir de 16h. les catéchistes sont repartis en deux groupes : le groupe des mariés et le groupe des jeunes dirigés respectivement par les couples VLAVONOU ET AYIKPE tous membres actifs de la communauté de l’Emmanuel et une délégation du bureau diocésain de l’A.C.F ont animé de maître de main le panel sur le thème : L’amour à l’épreuve du temps. Lors de leur enseignement le couple VLAVONOU nous montre que l’amour se vit de différente manière, avant, pendant et après le mariage. Chacun des membres constituant un couple doit œuvrer pour sauvegarder cet amour. Ainsi chaque membre de son côté s’efforce dans la mesure du possible pour plaire à son ou sa conjoint(e). Pendant la période l’amour devient de plus en plus intense. Mais, cet amour devient de l’illusion, tout commence par perdre valeur et les dispositions prisent en temps normal ne sont plus respectées. Pour éviter cette crise, il faut que la communication soit instaurée au cœur de ce couple, qu’il fasse un feed- back (retro spectif) sur le passé, pratiquez régulièrement les prières communes. Pour ce fait, trois choses essentielles sont à retenir :
-  La charité
-  La foi et la confiance
-  L’espérance.

Par ailleurs le couple AYIKPE et les membres de l’A.C.F, ont entretenu les jeunes sur le thème les problèmes de famille. Cet enseignement a pour but d’aider les jeunes à fonder un foyer chrétien catholique stable.

D’entrée de jeu il compare l’amour à une plante mise en terre qu’on entretien et qui, d’un jour à l’autre grandit. Lorsque l’entretien est constant, elle reste en vie pour toujours. Mais lorsqu’elle manque d’entretien, elle se fane et meure. Il s’appuie sur le livre de Genèse dans lequel Dieu nous illustre l’unité des couples, lesquels connaitront par moment des périodes de déséquilibre. Elles sont souvent dues à plusieurs choses dont les accidents, les maladies, le changement du milieu de vie. Abordant la rubrique de la fondation d’un foyer il nous montre qu’il est nécessaire de franchir certaines étapes à savoir : la rencontre entre les deux partenaires, la connaissance des parents de la femme pour s’assurer de la future union des partenaires et celle des deux familles qui passent respectivement par le mariage civil et surtout religieux car ce dernier est un sacrement initié par Dieu lui même et qui est universel. Par contre lorsque le foyer est mal géré, il s’ensuit un déséquilibre qui conduit à sa dislocation et qui influe par voix de conséquence l’éducation des enfants. Pour le maintien d’un couple, il l’établissement d’une communication entre les partenaires et leurs familles respectives ne pas occulter les sujets tabous et créé très top un terrain d’entente lorsque subviendraient des situations de mal compréhension.

Pour finir avec les conférences de la journée, se fut le troisième entretien du Père Paul AKPLOGAN aumônier de l’A.C.F sur le thème : Les valeurs familiales du mariage Dans son exposé, il a abordé onze aspects : 1. Qu’est ce que le mariage ? L’engagement du mariage est-il pour toute la vie ? 2. Comment arrivée au mariage ? 3. Pourquoi se marier à l’église ? 4. Comment s’aimer dans le mariage ? 5. Comment aimer mon conjoint toute la vie ? 6. Que pensez-vous de la polygamie ? 7. Le dialogue est-il nécessaire dans la vie conjugale ? 8. L’autre peut-il me combler totalement ? 9. Peut-on vivre en chrétien dans le divorce et le remariage ? 10. Dois-je dire à mon fiancé mon état de séropositivité ? 11. L’amour auquel le couple marié est appelé, est mieux compris en référence à l’amour du Christ pour l’église. Que signifie cette expression ?

La journée a ainsi pris fin après le manger, la projection cinématographique sur le cri silencieux par la prière du soir. Le lendemain après la méditation personnelle, l’instruction de Mme Epiphania GBAGUIDI sur la Planification Familiale naturelle, Mgr l’administrateur est venu clôturer par la célébration dominicale les assises da la première session du congrès annuel des catéchistes bénévoles de notre diocèse. Le Secrétariat

Retour au début