lundi 21 août 2017



A c t u a l i t é s
mercredi 2 août 2017
Après un temps d’hivernage d’environ trois ans (...)

jeudi 20 juillet 2017
Le Collège Catholique Notre Dame de Lourdes de (...)

vendredi 14 juillet 2017
Gangban, arrondissement de la commune d’Adjohoun.

mardi 11 juillet 2017
Les vacances ayant commencé, plusieurs (...)


En vrac !
mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)

mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et

jeudi 2 février 2017
Chers frères et sœurs, bonjour ! Dans les (...)

lundi 2 janvier 2017
Cher frère, Aujourd’hui, jour des Saints (...)

dimanche 25 décembre 2016
« La grâce de Dieu s’est manifestée pour le (...)


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > Actualités > Attentat du 07 (...)

Attentat du 07 Janvier à Paris : Le pape François prie

Le pape François a célébré la messe ce 08 janvier matin pour les victimes de l’attentat de Paris (11e) perpétré au siège de l’hebdomadaire satirique "Charlie Hebdo" qui a fait 12 morts et onze blessés le 07 janvier 2015.

« L’attentat d’hier à Paris nous fait penser à toute cette cruauté, cette cruauté humaine ; à tout ce terrorisme, que ce soit du terrorisme isolé, ou du terrorisme d’État. De quelle cruauté l’homme est-il capable ! » : c’est par ces paroles que le pape a ouvert la célébration à Sainte-Marthe, ce 8 janvier.

« Prions, en cette messe, pour les victimes de cette cruauté. Si nombreux ! Et demandons aussi au Seigneur de changer le cœur des personnes cruelles », a-t-il ajouté.

« Quelle qu’en soit sa motivation, la violence homicide est abominable, elle n’est jamais justifiable », ajoutait-il en appelant à « s’opposer par tous les moyens à la diffusion de la haine et de toute forme de violence, physique et morale, qui détruit la vie humaine, viole la dignité des personnes, mine radicalement le bien fondamental de la cohabitation pacifique entre les personnes et les peuples malgré les différences de nationalité, de religion et de culture ».

Le pape François s’unissait « par la prière à la souffrance des blessés et des familles des défunts » et assurait de « sa proximité, sa solidarité spirituelle et son soutien à tous ceux qui, selon leurs diverses responsabilités, continuent à s’engager avec constance pour la paix ».

Puis le pape a envoyé le télégramme ci-après :

"Apprenant le terrible attentat survenu à Paris au siège de « Charlie Hebdo », faisant plusieurs victimes, Sa Sainteté le Pape François s’associe par la prière à la peine des familles endeuillées et à la tristesse de tous les Français. Il confie les victimes à Dieu, plein de miséricorde, le priant de les accueillir dans sa lumière. Il exprime sa profonde sympathie aux personnes blessées et à leurs familles, demandant au Seigneur de leur apporter réconfort et consolation dans leur épreuve. Le Saint-Père condamne une nouvelle fois la violence qui génère tant de souffrances, et demandant à Dieu de faire le don de la paix, il invoque sur les familles éprouvées et sur les Français le bienfait des Bénédictions divines."

Cardinal Pietro Parolin, Secrétaire d’État de Sa Sainteté

Source : zenit.org