mardi 27 juin 2017

COMMUNIQUE :

Pour redynamiser l’évangélisation des enfants par les enfants sur nos différentes paroisses, son Excellence Mgr Aristide GONSALLO, évêque de Porto-Novo, invite tous les mouvements d’enfants (MADEB, CHORALE DES ENFANTS, SAMUEL, ADS, SAINT ENFANT JESUS, SCOUT ENFANT, LECTEUR JUNIOR, LEGION DE MARIE JUNIOR etc…) à la 8ème édition des Journées Diocésaines de l’Enfance Missionnaire, les 27 et 28 Décembre 2016 sur la paroisse Saint Vincent de Tchaada.

Pour la réussite desdites journées et pour la participation massive de vos enfants, nous comptons, chers parents et chers Pères, sur votre aide et votre sensibilisation.

Le Coordonnateur diocésain de l’EM, Abbé Georges GAYET

Programme des dites journées

50 ans de la paroisse Sacré-Coeur :

En cette année Sainte de la Miséricorde, va se célébrer le jubilé d’or (50 ans) de création de la paroisse SACRE-CŒUR de Ouenlinda (Porto-Novo). A cet effet une grand-messe se célébrera le dimanche 05 Juin 2016 à 10H00, en la dite église. Elle sera présidée par son excellence, Mgr Aristide GONSALLO, évêque de Porto-Novo.

Le reste du programme des manifestations

Concert de la Ressurection : 2016 :

Sous le parrainage de son Excellence Mgr Aristide GONSALLO, évêque de Porto-Novo, l’Aumônerie diocésaine des chorales des jeunes et la Coordination des chorales des jeunes de Porto-Novo

vous invitent à la 6ème édition du CONCERT DE LA RÉSURRECTION.

- Date : dimanches de Pâques, 27 mars 2016
- Heure : 16H00
- Lieu : Stade Charles de Gaulle de Porto-Novo
- Entrée : libre et gratuite

Ce sont plus d’une quinzaine de chorales qui se succèderont.

MERCI DE LES SOUTENIR



A c t u a l i t é s
jeudi 15 juin 2017
Et consultations plus large pour les futurs (...)

dimanche 4 juin 2017
Se conclut aujourd’hui le temps de Pâques, (...)

mardi 30 mai 2017
C’est ce mardi de la 7ème semaine du temps de (...)

lundi 22 mai 2017
Le pape François présidera un consistoire pour (...)


En vrac !
mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)

mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et

jeudi 2 février 2017
Chers frères et sœurs, bonjour ! Dans les (...)

lundi 2 janvier 2017
Cher frère, Aujourd’hui, jour des Saints (...)

dimanche 25 décembre 2016
« La grâce de Dieu s’est manifestée pour le (...)

mardi 20 décembre 2016
Frères et sœurs en Christ, L’annonce à Zacharie (...)

mardi 20 décembre 2016
Frères et sœurs en Christ, Fils et filles (...)

jeudi 15 décembre 2016
Émerveillement pour tout ce que Dieu accomplit (...)

vendredi 9 décembre 2016
Frères et sœurs en Christ, En ce temps de (...)

mercredi 7 décembre 2016
Ni hypocrites ni rigides, ayant le sens de la (...)


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > Autres articles > Audience de la (...)

Audience de la CEB avec le pape François

Ce lundi 27 avril, les évêques de la conférence épiscopale du Bénin en visite ad limina au Vatican ont eu une audience avec le pape François.

Ce lundi 27 avril, les évêques de la conférence épiscopale du Bénin en visite ad limina au Vatican ont eu une audience avec le pape François.

Voici ce qu’en a dit Anne Kurian

Au cours de la rencontre, le pape leur a remis un discours, saluant le « bel enthousiasme dans l’expression visible de la foi » au sein de l’Église du Bénin : « La vie paroissiale est animée, les fidèles participent en grand nombre aux célébrations, les conversions au Christ sont nombreuses ainsi que les vocations sacerdotales et religieuses. »

Discernement pour les missions extérieures

« Puisque les vocations ne manquent pas, vous êtes prêts à partager généreusement vos ressources avec les Églises d’autres régions qui en sont dépourvues. Il convient, cependant, lorsque vous envoyez des prêtres en études ou en mission extérieure, de le faire avec discernement, n’oubliant pas les nécessités de vos propres Églises », a ajouté le pape.

La foi des chrétiens béninois « est parfois superficielle et manque de solidité », a-t-il aussi mis en garde en souhaitant « que le désir d’une connaissance profonde du mystère chrétien ne soit pas l’apanage d’une élite, mais anime tous les fidèles ».

Cette foi est en effet nécessaire pour lutter « face aux multiples agressions idéologiques et médiatiques », a-t-il poursuivi : « L’esprit de sécularisation est à l’œuvre aussi dans votre pays, même si cela est encore peu visible. Seule une foi profondément enracinée au cœur des fidèles, et concrètement vécue, permettra d’y faire face. »

Favoriser la rencontre entre les cultures

Le pape a exhorté par ailleurs à « favoriser la rencontre entre les cultures ainsi que le dialogue entre les religions, notamment avec l’islam » : « Il est connu que le Bénin est un exemple d’harmonie entre les religions présentes sur son territoire. Il convient d’être vigilant, compte tenu du climat mondial actuel, afin de conserver ce fragile héritage. »

Mais le dialogue doit se vivre « sans renoncer en rien à la Vérité révélée par le Seigneur ». De même, les « œuvres accomplies par l’Église ont une spécificité qui doit être clairement identifiée : il ne s’agit jamais d’une simple assistance sociale, mais de la manifestation de la tendresse et de la miséricorde de Jésus lui-même qui se penche sur les blessures et les faiblesses de ses frères », a-t-il rappelé.

Il s’agit également pour les évêques de « continuer de prendre toute [leur] place dans la vie publique du pays, particulièrement en ces temps, tout en prenant garde de ne pas entrer directement dans le jeu politique ni les querelles de parti ».

Aller courageusement à contre-courant

Devant les défis actuels, le pape a encouragé à « poursuivre avec détermination les efforts entrepris pour soutenir les familles, tant dans leur foi que dans leur vie quotidienne ». Si la pastorale du mariage reste « difficile » au Bénin, « il ne faut pas se décourager, mais persévérer sans cesse, car la famille telle que la défend l’Église catholique est un don de Dieu qui apporte, aux personnes comme aux sociétés, la joie, la paix, la stabilité, le bonheur », a-t-il affirmé.

Il a également exhorté à « poursuivre sans relâche » les efforts auprès de la jeunesse : « la formation intégrale, tant humaine que spirituelle, des jeunes générations est importante pour l’avenir de la société à laquelle ils pourront apporter leur précieuse contribution, notamment en matière de solidarité, de justice et de respect de l’autre ».

« Allez courageusement à contre-courant, en luttant contre la culture du "déchet" partout répandue et en diffusant les valeurs évangéliques de l’accueil et de la rencontre », a-t-il insisté.

zenit.org