lundi 16 octobre 2017



A c t u a l i t é s
lundi 16 octobre 2017
Le weekend des 07 et 08 octobre 2017 restera (...)

mardi 26 septembre 2017
Créée en 1932, la communauté catholique de Zian, (...)

jeudi 7 septembre 2017
Le rêve devient une réalité. Les 270 prêtres de (...)

mardi 22 août 2017
Le mardi 22 août 2017, en la mémoire de la (...)


En vrac !
mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)

mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et

jeudi 2 février 2017
Chers frères et sœurs, bonjour ! Dans les (...)

lundi 2 janvier 2017
Cher frère, Aujourd’hui, jour des Saints (...)

dimanche 25 décembre 2016
« La grâce de Dieu s’est manifestée pour le (...)


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > Actualités > BENOÎT XVI AU GRAND

BENOÎT XVI AU GRAND SEMINAIRE SAINT GALL DE OUIDAH

Le Grand Séminaire Saint Gall de Ouidah est honoré par la visite du Pape Benoît XVI ce 19 Novembre 2011, le deuxième jour de sa visite au Bénin.

Il était clair que les 18, 19 et 20 novembre dernier, nul n’a besoin d’aller à la place Saint Pierre à Rome avant de voir et d’ écouter le Pape Benoît XVI.

Sa Sainteté, après avoir foulé le sol béninois le 18 novembre, s’est rendu au séminaire Saint Gall à Ouidah pour rencontrer, les prêtres, les religieux, les religieuses, les séminaristes les novices et quelques fidèle laïcs.

Très tôt le matin les places étaient occupées. Les plus avertis étaient matinaux pour occuper les places du devant. Toute la maison était remplie des hommes et des femmes habillés pour la majorité en blanc. Certains de ceux qui étaient aux études sont descendus.

Déjà à 10h, tous étaient en position d’écoute malgré la température élevée. Des solutions de fortune ont été trouvées : les têtes nues ont étés protégées soit par des parapluies, des mouchoirs, des chapeaux, ou carrément par des cahiers de note. Heureuses celles qui ont porté des voiles !

Le temps est agréablement gérer par la schola cantorum du séminaire en attendant l’arrivée du successeur de l’Apôtre Pierre. L’arrivée de nos pères évêques et de la délégation papale pour les derniers réglages, rassurait les uns et les autres.

JPEG - 32.8 ko
Arrivée au Grand séminaire
JPEG - 30.6 ko
Entrée à la chapelle du Grand Séminiare

Quelques minutes après, le Souverain Pontife a foulé le sol du séminaire.

Les ovations de la foule montaient graduellement. Un tour à la chapelle du grand séminaire était nécessaire pour lui, d’honorer la mémoire de son ami Cardinale Bernardin Gantin dans un recueillement au superlatif. Paix à son âmes. Amen !

JPEG - 21.6 ko
Recueillement du Pape sur la tombe du Card GANTIN

Conduit par ses acolytes, le Pape a fait son irruption devant des milliers de prêtres, de religieux, de religieuses et de laïcs. Personne ne craignait plus le soleil.

Les discours successifs de l’Evêque chargé des séminaires (Monseigneur Pascal N’koué, l’actuel archevêque de Parakou) et du doyen des séminaristes ont permis à sa Sainteté de s’imprégner de la qualité de la vocation des jeunes et de leur formation intégrale dans les différentes maisons de formation. Les discours ont aussi mis l’accent sur la vie et la mission des différentes congrégations féminines et masculines au Bénin.

Le Pape Benoît XVI, après les avoir écouté religieusement, a donné un message de prise de conscience de l’identité et de la mission du prêtre, religieux et religieuses pour plus d’efficacité dans la mission à eux confier. De grands défis sont enjeux. Non seulement il faut assumer la mission, mais surtout l’assimiler.

A la fin, le Pape a immortalisé son passage en offrant au séminaire une image en mosaïque de la Vierge Marie, Notre Dame de la mission et Mère des consacrés. C’est un cadeau symbolique : qui veut réussir la mission du Christ et de l’Eglise doit s’attacher (à) et collaborer (avec) la mère du Christ et de l’Eglise.

La joie de voir le Pape et de l’écouter s’exprimait sur les visages. Certains étaient satisfaits de l’avoir toucher. C’est aussi le moment des retrouvailles pour d’autres

Quelques représentants des religions endogènes étaient de la partie. Tout le monde veut voir le premier responsable de l’Eglise. Même si tout le monde n’est pas pour le Pape, le pape est pour tout le monde.

Père Georges Willibrord GAYET