mardi 21 novembre 2017



A c t u a l i t é s
mardi 21 novembre 2017
Le pape nomme un rapporteur et deux secrétaires

vendredi 3 novembre 2017
Après la rentrée pastorale au plan diocésain, (...)

samedi 21 octobre 2017
Le missionnaire n’est jamais seul et la (...)

lundi 16 octobre 2017
Le weekend des 07 et 08 octobre 2017 restera (...)


En vrac !
vendredi 17 novembre 2017
C’est la seconde catéchèse sur la messe

mardi 17 octobre 2017
Monsieur le Directeur Général, Mesdames et (...)

mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)

mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et

jeudi 2 février 2017
Chers frères et sœurs, bonjour ! Dans les (...)


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > Autres articles > VISITE DU PAPE (...) > BENOIT XVI FOULE LE

BENOIT XVI FOULE LE SOL BENINOIS POUR LA 1ERE FOIS DE SON PONTIFICAT

L’histoire retiendra que ce 18 novembre 2011, le pape Benoit XVI a foulé pour la 1ère fois la terre béninoise en tant que souverain pontife. C’est son 3ème voyage en terre africaine depuis son accession sur le siège de saint Pierre. Il a parcouru près de 6000 km en 6H de vol dans 4000 km dans un A330 de l’Alitalia.

Il allait sonner 15H en heure locale, soit 14H en TU quand l’avion qui transportait le saint Père et sa délégation s’immobilisa sur le macadam de l’aéroport international Cardinal Bernardin GANTIN de Cotonou. Ce sont les autorités religieuses catholique qui sont les 1ères à l’accueillir.

Au salon d’honneur du dit aéroport c’est le président de la république, Thomas Boni Yayi qui le reçut et fit le discours d’accueil auquel répond par un autre, le 1er d’une série de 8 qu’il aura à prononcer durant son séjour de 48 heures.

Ensuite il parcourut la ville en papamobile. Le long des artères, c’est une foule à nulle autre pareille qui le saluait et l’ovationnait. Cette foule constituée des délégations de plusieurs nationalités : Togo et Burkina Faso, Egypte et Côte d’Ivoire, Cameroun et Rwanda, Zambie et Nigéria, Sao Tome et Gabon et j’en passe.

Le second temps fort de ce 1er jour s’est déroulé à la Cathédrale Notre Dames des Miséricordes de Cotonou où s’était massée et l’attendait une foule impressionnante : religieux et religieuses, évêques et prêtres, fidèles et simples citoyens, tant du Bénin que d’ailleurs. Il le fallait bien, car le saint Père est là pour tout le continent. Tu es sacerdos in aeternum clamaient des centaines de voix.

A tous Seigneur, tout honneur. Entrée dans cette masjestueuse église cathédrale où reposent deux grands archevêques, le souverain pontife se met à sur un prie Dieu et se recueille quelques instants devant le tabernacle.

D’autres hymnes et cantiques résonneront avant que l’archevêque de Cotonou et président de la CEB ne prononce au non de l’Eglise d’Afrique le mot de bienvenue. En réponse à ce mot de bienvenue, le pape Benoit XVI prononça son 2dn discours de la journée. On chanta le Pater, il fit don à la cathédrale d’un calice pour les célébrations eucharistiques, donna la bénédiction avant de se retirer sous les ovations, vivats et hourras de la foule. Voir le pape et mourir murmuraient plus d’un. NON ! Plutôt Voir le pape et Vivre !