mardi 17 juillet 2018



A c t u a l i t é s
samedi 30 juin 2018
La sœur Elisabeth Etèdjihounkpé TOSSE, le (...)

vendredi 22 juin 2018
Ce mardi 19 juin 2018, les populations (...)

vendredi 15 juin 2018
Son Excellence Monseigneur Aristide GONSALLO (...)

dimanche 3 juin 2018
Pèlerinage du clergé de Porto-Novo à Gbékandji


En vrac !
dimanche 3 juin 2018
Je me surprends à rêver ce matin ! Paraphrasant (...)

mercredi 22 novembre 2017
Dans l’eucharistie, le Christ « communique » (...)

vendredi 17 novembre 2017
C’est la seconde catéchèse sur la messe

mardi 17 octobre 2017
Monsieur le Directeur Général, Mesdames et (...)

mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > Actualités > CAMP ANNUEL DES (...)

CAMP ANNUEL DES SERVANTS D’AUTEL : AVRANKOU & DOWA 2012

En cette année de grâce 2012, s’est tenu du 24 juillet au 30 juillet, le camp annuel des servants de messe du diocèse de Porto-Novo. La particularité de cette année est le dédoublement des lieux de camp vu le nombre impressionnant des participants. Les paroisses St Paul de Dowa et St Michel d’Avrankou ont accueilli respectivement au Collège d’Enseignement Général de Ouando et d’Avrankou les 996 servants de messe qui ont participé à ce camp annuel.

  • Le CEG de Ouando a regroupé les servants de messe des doyennés d’Ekpè, Djrègbé, Notre-Dame et d’Attakè avec un effectif de 453 servants
  • celui d’Avrankou, Adjarra, Dangbo Sakété, kétou et d’Azowlissè avec un effectif de 513.

Ce camp a été pour les participants un creuset de formation intellectuelle, de ressourcement spirituel et d’enrichissement culturel. Sur le plan de la formation intellectuelle, six enseignements ont été donnés pour aider les servants de messe à approfondir certains aspects de leur foi, à se rendre compte des défis actuels de notre Eglise Famille de Dieu en Afrique et à rentrer dans la dynamique voulue par l’exhortation Africae Munus .

  • Le 1er enseignement sur le Saint-Esprit a été donné par le Père Firmin LOKO, curé de la Paroisse de Dowa ;
  • le 2nd sur les fonctions liturgiques par l’Abbé Denis HOUNDAGNON ,
  • le 3ème intitulé Samuel à l’école de justice et paix par le Père Nicolas HAZOUME ,recteur du Grand Séminaire Philosophat St Paul de Djimè ;
  • le 4ème sur les temps liturgiques par le Frère Armand HOUNKPATIN et le Père Nicolas HAZOUME ;
  • le 5ème enseignement sur l’engagement chrétien du Samuel en partant de Jean par le Père Paulin GNANSOUNOU et le frère Daniel ADISSA
  • le 6ème et dernier intitulé Samuel, quelle est ta foi ? par l’Abbé Thomas KINHOHEGBE.

Les différentes activités spirituelles et les messes quotidiennes ont été source de grâce et en même temps apprentissage où les servants de messe ont été instruits des exigences spirituelles d’un chrétien et de la nécessité d’une préparation spirituelle avant le service de l’autel.

Sur le plan culturel, les différents jeux de génie en herbe, de carte, de dame et autres jeux, le tournoi de football, la soirée théâtrale et le feu du camp ont été pour chacun un moment d’intense échange interculturel et bénéfique pour la stabilité psychologique de chacun des participants.

Pour finir, il faut souligner que la réussite de ce camp meublé par les différentes activités intellectuelle, spirituelle et culturelle a été possible grâce à la bienveillance légendaire du Père Patrick GNIVO, l’aumônier diocésain, le bureau diocésain des servants de messe sans toute fois compter la disponibilité aimable des Pères Frumence VODOUNNOU et Firmin LOKO, nos bienfaiteurs de tous ordres et les saintes Marthe qui se sont occupées du service de restauration.

Thomas KINHOHEGBE