jeudi 14 décembre 2017



A c t u a l i t é s
mardi 5 décembre 2017
C’est au sanctuaire marial à Dassa que la (...)

mercredi 29 novembre 2017
« Rendez grâce au Seigneur, éternel est son (...)

mardi 21 novembre 2017
Le pape nomme un rapporteur et deux secrétaires

vendredi 3 novembre 2017
Après la rentrée pastorale au plan diocésain, (...)


En vrac !
mercredi 22 novembre 2017
Dans l’eucharistie, le Christ « communique » (...)

vendredi 17 novembre 2017
C’est la seconde catéchèse sur la messe

mardi 17 octobre 2017
Monsieur le Directeur Général, Mesdames et (...)

mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)

mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > Actualités > CONTE DE NOËL : (...)

CONTE DE NOËL : LE SAPIN, ROI DES FORÊTS

Le Sapin appartient à la grande famille BOTANIQUE conifère (de la famille des pinacées). Il a une forme pyramidale, un tronc droit, une longues branches tombantes garnies de feuilles persistantes, très répandu dans l’hémisphère Nord. Traditionnellement, le sapin de Noël est décoré pour les fêtes de Noël

Il y a très longtemps... L’hiver était là, et il faisait très froid. Dans la forêt tout enneigée, un petit oiseau était tout seul, triste. Il avait une aile brisée et sa famille l’avait abandonné pour s’envoler vers des pays sans hiver. Il voletait péniblement, d’un arbre à l’autre. Il neigeait fort et l’oiseau se réfugia dans les feuilles d’un énorme chêne. Hélàs ! A TOI"Va-t-en, vilain, je t’interdis de venir manger mes glands !"

Les uns après les autres, tous les arbres, tous, le chassèrent. Complètement découragé, il se posa dans la neige, il allait sans doute mourir. Un dernier effort, il entrouvrit ses yeux, un sapin lui faisait signe : "Viens, je ne suis pas méchant, viens, n’aie pas peur. Installe-toi chez moi au chaud, mange mes graines tant que tu voudras."

Le soir de Noël, le vent se leva, souffla de plus en plus fort. Tous les arbres perdirent leurs feuilles, tous, sauf le sapin qui avait accueilli le petit oiseau blessé. C’est depuis ce temps-là que le sapin est le seul à garder sa verdure tout l’hiver, le sapin, roi des forêts !

D’après Miss Sarah Cone Bryant

Père Georges Willibrord GAYET