mardi 17 juillet 2018



A c t u a l i t é s
samedi 30 juin 2018
La sœur Elisabeth Etèdjihounkpé TOSSE, le (...)

vendredi 22 juin 2018
Ce mardi 19 juin 2018, les populations (...)

vendredi 15 juin 2018
Son Excellence Monseigneur Aristide GONSALLO (...)

dimanche 3 juin 2018
Pèlerinage du clergé de Porto-Novo à Gbékandji


En vrac !
dimanche 3 juin 2018
Je me surprends à rêver ce matin ! Paraphrasant (...)

mercredi 22 novembre 2017
Dans l’eucharistie, le Christ « communique » (...)

vendredi 17 novembre 2017
C’est la seconde catéchèse sur la messe

mardi 17 octobre 2017
Monsieur le Directeur Général, Mesdames et (...)

mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > Autres articles > Cardinal Robert (...)

Cardinal Robert Sarah

Dès l’âge de 12 ans, il fréquente régulièrement une mission de Pères spiritains, qui, par leur vie de prière, le marquent et lui font réaliser la présence de Dieu dans l’église de la mission. La décision d’entrer au séminaire se fait après qu’on le lui a proposé, puisque pour lui « je ne pensais pas qu’un noir pouvait être prêtre »

Il est ordonné prêtre le 20 juillet 1969 en la Cathédrale Sainte-Marie de Conakry

Dix ans plus tard, le 13 août 1979, il est nommé par Jean-Paul II archevêque de Conakry alors qu’il n’a que 34 ans, devenant ainsi le plus jeune évêque du monde1. Il est consacré le 8 décembre suivant par le cardinal Giovanni Benelli, alors archevêque de Florence.

Il occupe cette fonction jusqu’en octobre 2001, date à laquelle il est appelé à la Curie comme secrétaire de la Congrégation pour l’évangélisation des peuples. Le 7 octobre 2010, le pape Benoît XVI le nomme président du Conseil pontifical Cor Unum2, lequel traite toutes les questions en rapport avec les activités caritatives. Quelques semaines plus tard, il est créé cardinal par Benoît XVI lors du consistoire du 20 novembre 2010. Il reçoit alors le titre de cardinal-diacre de S. Giovanni Bosco in via Tuscolana.

En 2013, lors d’un pèlerinage de séminaristes français à Rocamadour, il rappelle que « On a trop discuté, ces dernières années, de la nature du prêtre, et trop peu prié. Or ce qui fait en premier le prêtre, c’est la prière et l’adoration »1. Du 18 au 21 mars 2014, il entreprend un voyage au Guatemala pour rencontrer les associations caritatives de l’archidiocèse du Guatemala. Il en profite aussi pour inaugurer un ensemble de maisons et une chapelle, sachant que, suite aux catastrophes subies par le Guatemala3, la construction de celle-ci a seulement pu se réaliser grâce au concours du Pape François. Le 9 septembre 2014, comme l’ensemble des chefs de dicastère, il est nommé par le pape François père synodal pour la troisième assemblée générale extraordinaire du synode des évêques sur la famille se déroulant du 5 au 19 octobre4. Trois jours plus tard, il est également nommé membre de la Congrégation pour la cause des saints.

Le 23 novembre 2014, le pape François le nomme préfet de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements6. Le 25 février 2015, il publie chez Fayard Dieu ou rien, un livre d’entretien sur la foi réalisé en collaboration avec l’écrivain Nicolas Diat.

Source : Wikipedia.org