mardi 21 novembre 2017



A c t u a l i t é s
mardi 21 novembre 2017
Le pape nomme un rapporteur et deux secrétaires

vendredi 3 novembre 2017
Après la rentrée pastorale au plan diocésain, (...)

samedi 21 octobre 2017
Le missionnaire n’est jamais seul et la (...)

lundi 16 octobre 2017
Le weekend des 07 et 08 octobre 2017 restera (...)


En vrac !
vendredi 17 novembre 2017
C’est la seconde catéchèse sur la messe

mardi 17 octobre 2017
Monsieur le Directeur Général, Mesdames et (...)

mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)

mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et

jeudi 2 février 2017
Chers frères et sœurs, bonjour ! Dans les (...)


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > Actualités > Création d’une nouvel

Création d’une nouvelle station à Dossouvié

La paroisse Sacré Coeur de Wadon s’étend, elle a érigé une nouvelle station dans le village de Dossouvié.

Plusieurs raisons motivent la création de cette nouvelle église à Dossouvié. C’est avant tout pour répondre au désir de la communauté de base qui souhaite avoir un lieu de rassemblement et de culte. Ainsi que pour satisfaire à la demande des autochtones, indignés de ne pas avoir une église catholique à proximité, alors que les sectes et les églises évangéliques se multiplient partout. D’autre part, cette création contribue à la sécurité des enfants ; en effet jusqu’alors, ils étaient obligés de traverser la voie pour se rendre à l’église, ce qui mettait leur vie en danger. La joie était à son comble pour l’inauguration de la chapelle, ce dimanche 8 décembre en la fête de l’Immaculée Conception.

Comment s’appelle cette station ? Elle porte le nom d’un bienheureux africain, Cyprien Michel IWENE TANSI. Pour ceux qui ne connaissent pas ce lumineux témoin de la foi en Afrique, voici un petit résumé de sa vie :

Iwene Tansi esr né au Nigéria en 1903, de parents non chrétiens. Baptisé à 9 ans il reçoit le prénom de Michel. Il fait très jeune le choix de suivre le Christ. Par exemple, il bouleverse ses parents le jour où il détruit l’idole personnelle qui est traditionnellement donnée à tous les enfants de sexe masculin. Ordonné prêtre, il s’adonne avec le plus grand soin au ministère pastoral. Attiré par la vie contemplative- il fut le premier nigérian à s’engager dans la vie monastique- il est envoyé en Angleterre, au monastère du Mont-Saint-Bernard dans le but de fonder une communauté de moines trappistes au Nigéria. Mais il ne rentrera pas dans son pays, terrassé par une rupture d’anévrisme en 1964. Cyprien Michel IWENE TANSI accepta sa mort prématurée comme une donation de sa vie pour ses amis, avec un coeur littéralement débordant d’amour universel.

Pourquoi ce nom ? Le curé de la paroisse, le père Nestor Attomatoun, explique les raisons de ce choix, en se référant au discours que Jean-Paul II a prononcé lors de la béatification du père Tansi, le 22 mars 1998. Ces paroles mettent l’accent sur les principales orientations pastorales de cet Infatigable semeur d’Évangile : l’Adoration, l’éducation des jeunes et la préparation au mariage :

"La vie et le témoignage du Père Tansi sont une source d’inspiration pour tous.... Il était avant tout un homme de Dieu : les longues heures passées devant le Saint Sacrement remplissaient son cœur d’un amour généreux et courageux. Ceux qui le connaissaient témoignent de son grand amour pour Dieu. Quiconque le rencontrait était frappé par sa bonté personnelle. Il était également un homme du peuple : il plaçait toujours les autres avant lui-même et était particulièrement attentif aux nécessités pastorales des familles. Il apportait un soin attentif à la préparation des couples au Saint Mariage et prêchait l’importance de la chasteté. Il s’efforçait de toutes les manières possibles de promouvoir la dignité des femmes. L’éducation des jeunes était particulièrement importante pour lui. Même lorsqu’il fut envoyé par l’Evêque Heerey à l’Abbaye cistercienne du Mont Saint-Bernard en Angleterre, pour poursuivre sa vocation monastique, dans l’espoir de réintroduire la vie contemplative en Afrique, il n’oublia pas son peuple. Il ne manqua pas d’élever des prières et d’offrir des sacrifices pour la sanctification permanente du peuple."

Ce fut une grande fête qui comptait la présence de personnalités importantes, telle que le Maire d’Adjarra. Et pour couronner cette magnifique journée, trois bébés ont été baptisés.

Les messes dominicales de l’église Bienheureux Cyprien Michel IWENE TANSI seront celebrées à 11h00.

Nous souhaitons longue vie à cette nouvelle église.

Karim ANORIN