vendredi 24 novembre 2017



A c t u a l i t é s
mardi 21 novembre 2017
Le pape nomme un rapporteur et deux secrétaires

vendredi 3 novembre 2017
Après la rentrée pastorale au plan diocésain, (...)

samedi 21 octobre 2017
Le missionnaire n’est jamais seul et la (...)

lundi 16 octobre 2017
Le weekend des 07 et 08 octobre 2017 restera (...)


En vrac !
mercredi 22 novembre 2017
Dans l’eucharistie, le Christ « communique » (...)

vendredi 17 novembre 2017
C’est la seconde catéchèse sur la messe

mardi 17 octobre 2017
Monsieur le Directeur Général, Mesdames et (...)

mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)

mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > Actualités > DEKIN A L’HEURE (...)

DEKIN A L’HEURE DU LABOUR

Dans la sagesse agriculturale de Dèkin, il y a un type de façonnement des billons appelé labour. Il s’agit en fait d’embraser, de remuer et de constituer en espaces aménagés pour la culture, de grands billons à formes géométriques variées. C’est un travail qui nécessite un grand déploiement de force musculaire et une expertise champêtre que la jeunesse de Dèkin a acquise à l’école des anciens. Cette compétence fait partie des critères qui permettent de classer ou de déclasser tel ou tel, de distinguer ou de minimiser tel ou tel autre.

Ce matin, une poignée de jeunes gens très dévoués de Dèkin sont venus offrir leur savoir faire pour les besoins de l’aménagement de la première partie du champ paroissial indiqué pour le labour. Vous les voyez à l’œuvre dans les photos que je joins à ce petit article. Les labours ainsi faits seront recouverts d’herbes pour trois jours ‘’de jachère’’ et recevront ensuite les plants de piment déjà disponibles. On pourra également profiter de leurs flancs pour planter quelques légumes ou condiments qui seront, au dire des praticiens, les prémices de cette terre très prometteuse. En attendant les fruits, nous cultivons !

Père HANTO Philippe.