mardi 12 décembre 2017



A c t u a l i t é s
mardi 5 décembre 2017
C’est au sanctuaire marial à Dassa que la (...)

mercredi 29 novembre 2017
« Rendez grâce au Seigneur, éternel est son (...)

mardi 21 novembre 2017
Le pape nomme un rapporteur et deux secrétaires

vendredi 3 novembre 2017
Après la rentrée pastorale au plan diocésain, (...)


En vrac !
mercredi 22 novembre 2017
Dans l’eucharistie, le Christ « communique » (...)

vendredi 17 novembre 2017
C’est la seconde catéchèse sur la messe

mardi 17 octobre 2017
Monsieur le Directeur Général, Mesdames et (...)

mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)

mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > Autres articles > « Dans la miséricorde

« Dans la miséricorde de Dieu, le monde trouvera la paix, et l’homme le bonheur ! »

« Il faut transmettre au monde ce feu de la miséricorde » : il y a 39 ans, le 16 octobre 1978, en la fête de sainte Marguerite Marie – mais aussi de sainte sainte Edwige de Pologne -, c’était l’élection du cardinal polonais, archevêque de Cracovie, Karol Wojtyla, comme Successeur de Pierre. Il allait transmettre au monde l’héritage de Faustine la « Secrétaire » de la Miséricorde divine, qu’il a canonisée le 30 avril 2000 : c’est la première sainte de l’An 2000.

Le pape Jean-Paul II a lui-même été proclamé saint le 27 avril 2014 à Rome par le pape François, en même temps que Jean XXIII. Il a non seulement fait entrer l’Eglise dans le troisième millénaire, mais il a transmis un héritage recueilli et transmis aussi par ses successeurs, Benoît XVI et François : la Miséricorde divine.

Plus encore, il a consacré l’humanité tout entière à la miséricorde de Dieu le 17 août 2002, en inaugurant le nouveau sanctuaire polonais à la Miséricorde divine, à Cracovie-Lagiewniki. Et il a donné à tous les baptisés cette mission : « Soyez des témoins de la Miséricorde ! »

« Aujourd’hui, dans ce sanctuaire, je veux confier solennellement le monde à la Divine Miséricorde. Je le fais avec le désir que le message de l’amour miséricordieux de Dieu, proclamé ici à travers sainte Faustyna, atteigne tous les habitants de la terre et remplisse leur coeur d’espérance. Que ce message se diffuse de ce lieu dans toute notre Patrie bien-aimée et dans le monde. Que s’accomplisse la promesse solide du Seigneur Jésus ; c’est d’ici que doit jaillir « l’étincelle qui préparera le monde à sa venue ultime » (cf. Journal, 1732 – éd. it. p. 568). Il faut allumer cette étincelle de la grâce de Dieu. Il faut transmettre au monde ce feu de la miséricorde » a déclaré notamment Jean-Paul II.Il a annoncé la paix qui découle de la miséricorde reçue et donnée : « Dans la miséricorde de Dieu, le monde trouvera la paix, et l’homme trouvera le bonheur ! Je confie ce devoir, très chers frères et sœurs, à l’Eglise qui est à Cracovie et en Pologne, et à tous les fidèles de la Divine Miséricorde, qui viendront ici de Pologne et du monde entier. Soyez des témoins de la Miséricorde ! »

Source : zenit.org