mardi 21 novembre 2017



A c t u a l i t é s
mardi 21 novembre 2017
Le pape nomme un rapporteur et deux secrétaires

vendredi 3 novembre 2017
Après la rentrée pastorale au plan diocésain, (...)

samedi 21 octobre 2017
Le missionnaire n’est jamais seul et la (...)

lundi 16 octobre 2017
Le weekend des 07 et 08 octobre 2017 restera (...)


En vrac !
vendredi 17 novembre 2017
C’est la seconde catéchèse sur la messe

mardi 17 octobre 2017
Monsieur le Directeur Général, Mesdames et (...)

mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)

mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et

jeudi 2 février 2017
Chers frères et sœurs, bonjour ! Dans les (...)


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > DOUBLE JUBILE > Dimanche 10 Juillet

Dimanche 10 Juillet 2011

Dimanche 10 Juillet 2011

« La parole, qui sort de la bouche du Seigneur, ne lui reviendra pas sans résultat, sans avoir fait ce qu’il veut, sans avoir accompli sa mission ». Cette parole c’est la parole éternelle du Père par laquelle Il a tout créé, Le Verbe éternel du Père fait chair qui a posé sa tente au milieu des hommes. Nous le croyons, cette Parole a été prononcée par le Père en Jésus-Christ Notre-Seigneur : le Semeur divin a jeté dans notre terre le Bon Grain, son Fils unique ; il a « arrosé nos sillons » (Ps 64) des grandes eaux de l’Esprit, afin que nous portions du fruit au centuple. En Jésus ressuscité, dans son Humanité glorifiée ainsi que dans celle de la Vierge Marie, la création exulte déjà dans les cieux. « En lui s’est révélé, d’une manière nouvelle et plus admirable, la vérité fondamentale sur la création que le livre de la Genèse atteste quand il répète à plusieurs reprises : “Dieu vit que cela était bon” » (Jean-Paul II, Redemptor Hominis, 8). Malheureusement les hommes sont lents à accueillir cette parole de salut, la parole qui sauve. Heureusement, notre Dieu est un Dieu patient et suprêmement généreux ; il sait combien « le cœur de l’homme est compliqué et malade » : c’est pourquoi il sème en surabondance, y compris au bord du chemin, dans les ronces ou sur les rochers. Les oiseaux du ciel auront beau picorer, il y aura toujours assez de grain pour qu’il en tombe dans le peu de bonne terre que nous portons en nous. Voilà une image de Dieu décidément bien déconcertante ! Non seulement le Père nous manifeste son amour en nous réconciliant avec lui par la mort de son Fils alors que nous étions encore ses ennemis (cf. Rm 5, 10), mais il jette à pleines mains la Parole de salut dans les sillons de notre vie, sans se soucier de nos refus, de nos indifférences, de nos négligences, dans la certitude qu’il y aura toujours quelques grains qui parviendront à s’enraciner. Seigneur fait que le grain le grain semé dans nos coeurs au jour de notre baptême, se lève au grand soleil de ton amour, de ta bonté, afin que nous portions l’épi que tu attends de nous ; alors rassemblés par l’Esprit, et unis à l’unique Pain eucharistique, nous deviendrons à notre tour le Pain ecclésial, livré pour le salut de l’humanité entière. Amen