mardi 21 novembre 2017



A c t u a l i t é s
vendredi 3 novembre 2017
Après la rentrée pastorale au plan diocésain, (...)

samedi 21 octobre 2017
Le missionnaire n’est jamais seul et la (...)

lundi 16 octobre 2017
Le weekend des 07 et 08 octobre 2017 restera (...)

mardi 26 septembre 2017
Créée en 1932, la communauté catholique de Zian, (...)


En vrac !
vendredi 17 novembre 2017
C’est la seconde catéchèse sur la messe

mardi 17 octobre 2017
Monsieur le Directeur Général, Mesdames et (...)

mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)

mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et

jeudi 2 février 2017
Chers frères et sœurs, bonjour ! Dans les (...)


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > DOUBLE JUBILE > Dimanche 18 septembr

Dimanche 18 septembre 2011, 25è Dimanche du temps ordinaire

Dimanche 18 Septembre 2011, 25è dimanche du temps ordinaire

La justice de Dieu est bonté, amour et miséricorde. Voilà pourquoi elle échappe à la pensée humaine. « Mes pensées ne sont pas vos pensées » dit le Seigneur. La manière d’agir de Dieu surprend l’homme, voilà le signe de sa transcendance. Cet évangile est une réponse à des gens qui n’ont rien compris au vrai Dieu. Nous avons tout d’abord les pharisiens et les chefs religieux qui pensaient être plus méritants que les autres. Ils sont souvent en conflit avec Jésus ; ils ne comprennent pas son attitude d’accueil envers les publicains et les pécheurs. D’autre part, quand saint Matthieu écrit son évangile, il s’adresse à des chrétiens d’origine juive. Depuis bien longtemps, ces derniers se sont efforcés de rester fidèles à la loi de Moïse. La tentation est grande de penser qu’aux yeux de Dieu, ils sont supérieurs aux nouveaux convertis. Matthieu s’adresse aux convertis de la première heure : il leur demande de ne pas être jaloux du bon accueil fait aux païens qui se sont convertis plus tard. Dieu est amour. Nous avons l’habitude de le dire et de le chanter ; mais nous n’en tirons pas toujours les conséquences. Nous nous représentons un Dieu à notre image. Nous oublions que ses pensées ne sont pas nos pensées. Il nous aime tous gratuitement et sans mérite de notre part. C’est vrai pour ceux de la 11ème heure et pour ceux de la première. Son amour pour chacun n’est pas moins grand quand il est partagé entre tous. La grande passion de Dieu c’est de donner son amour à tous, y compris ceux de la dernière heure et de la dernière minute. Dieu appelle à toutes les heures. Nous sommes tous appelés à travailler dans la vigne du Seignueur. Il faut nous empresser de Lui répondre avec joie et nous en remettre à Lui pour le salaire quand viendra le soir. Il nous faut donc oeuvrer comme de serviteurs fidèles soumis à la volonté de Dieu comme Saint Paul « Soit que je vive, soit que je meure la grandeur du Christ sera manifestée dans mon corps ».