mardi 17 octobre 2017



A c t u a l i t é s
lundi 16 octobre 2017
Le weekend des 07 et 08 octobre 2017 restera (...)

mardi 26 septembre 2017
Créée en 1932, la communauté catholique de Zian, (...)

jeudi 7 septembre 2017
Le rêve devient une réalité. Les 270 prêtres de (...)

mardi 22 août 2017
Le mardi 22 août 2017, en la mémoire de la (...)


En vrac !
mardi 17 octobre 2017
Monsieur le Directeur Général, Mesdames et (...)

mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)

mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et

jeudi 2 février 2017
Chers frères et sœurs, bonjour ! Dans les (...)

lundi 2 janvier 2017
Cher frère, Aujourd’hui, jour des Saints (...)


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > DOUBLE JUBILE > Dimanche 9 Octobre

Dimanche 9 Octobre 2011, 28è dimanhe du temps ordinaire

Dimanche 9 Octobre 2011, 28è dimanche du temps ordinaire

Heureux les invités au repas du Seigneur

La parabole de l’évangile que nous écoutons aujourd’hui fut racontée par Jésus aux chefs des prêtres et aux anciens du peuple, les dirigents d’Israël. Comme les deux autres paraboles que nous avons entendues ces derniers dimanches : celle des deux fils et l’autre des vignerons homicides. Dans cette parabole du roi et des invités aux noces de son fils, Jésus affirme son messianisme. L’immage du banquet est tirée de l’Ancien Testament comme le montre la première lecture et le psaume responsoriale de ce jour. C’est un banquet d’amitié avec Dieu où Isaïe affirme l’accomplissement des promesses messianiques. De manière claire, le fils du roi de la parabole est le Messie. Le banquet pour les noces est le banquet pour tous les peuples. Jésus fait allusion à Lui-même. C’est lui le Messie mais les chefs des peuples ne veulent pas le reconnaître. Ils ont décliné l’invitation pour des intérêts personnels : le champ, le commerce et ont massacré les envoyés. Nous aussi, nous trouvons facilement des excuses pour ne pas répondre à l’invitation du Seigneur. manque du temps pour prier, d’aller à la messe parce que j’ai trop de travail ou encore parce que j’ai des invités. On oublie alors que l’Eucharistie est source et sommet de toute vie chrétienne et de toute évangélisation. C’est vraiment le rendez-vous le plus important de la semaine. Le Christ est là il rejoint les communautés chrétiennes réunies en son nom. Il vient nous redire l’amour passionné de Dieu pour tous les hommes. Malheureusement, beaucoup préfèrent être tranquillement installés chez eux et éviter tout ce qui dérange leur tranquillité. Cet appel du Seigneur se concrétise tout spécialement chaque dimanche. L’Eucharistie est ce repas de noces auquel nous sommes tous invités. Jésus est là pour approfondir notre alliance avec lui. Toute la Bible nous montre Dieu s’adressant aux hommes en termes d’amour et d’alliance. C’est comme un feu que rien ne peut arrêter. Quand on est ainsi passionné, on en arrive à des attitudes extrêmes. Aucune religion n’aurait pu imaginer une telle folie. Et la plus grande folie de l’Amour, c’est que Dieu a envoyé son Fils unique parmi les hommes. En mourant sur la croix, Jésus a offert à tous les hommes la possibilité de répondre à son amour et d’entrer dans cette alliance offerte à toute l’humanité.