mercredi 23 août 2017



A c t u a l i t é s
mardi 22 août 2017
Le mardi 22 août 2017, en la mémoire de la (...)

mercredi 2 août 2017
Après un temps d’hivernage d’environ trois ans (...)

jeudi 20 juillet 2017
Le Collège Catholique Notre Dame de Lourdes de (...)

vendredi 14 juillet 2017
Gangban, arrondissement de la commune d’Adjohoun.


En vrac !
mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)

mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et

jeudi 2 février 2017
Chers frères et sœurs, bonjour ! Dans les (...)

lundi 2 janvier 2017
Cher frère, Aujourd’hui, jour des Saints (...)

dimanche 25 décembre 2016
« La grâce de Dieu s’est manifestée pour le (...)


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > Informations > Eglise du Togo (...)

Eglise du Togo : Rome a parlé

Le père Célestin-Marie Gaoua, 58 ans, a été nommé évêque du diocèse de Sokodé, au Togo, par le pape François, ce dimanche 3 janvier 2016. Il était recteur du Grand séminaire de philosophie à Tchitchao, dans le diocèse de Kara. Le pape François a en effet accepté la renonciation au gouvernement pastoral du diocèse de Sokodé, au Togo, présentée par Mgr Ambroise Kotamba Djoliba, conformément au canon 401§ 1 du Code de droit canonique.

Le père Célestin-Marie Gaoua est né à Wahala, dans le diocèse d’Atakpamé, le 6 avril 1957. Il a été élève au Petit séminaire Saint-Paul à Atakpamé à partir de 1972. Après la fermeture de celui-ci, il a poursuivi ses études au lycée public. Il a ensuite étudié la philosophie et la théologie au Grand séminaire Saint-Gall, à Ouidah, au Bénin.

Il a été ordonné prêtre le 27 décembre 1986. De 1987 à 1991, il a été recteur du foyer du Petit séminaire Saint-Paul d’Atakpamé puis, de 1991 à 1994, recteur du Séminaire moyen Père-Jérémie-Moran à Atakpamé.

De 1994 à 1999, il a suivi un cycle d’études de spécialisation en France, au cours desquelles il a été vicaire paroissial à la paroisse Saint-Joseph, à Montigny-lès-Metz de 1997 à 1999.

Missionnaire « fidei donum » de 2000 à 2009 dans le diocèse de Sokodé, il a d’abord été vicaire paroissial puis curé de la paroisse de la cathédrale ; il était aussi administrateur de la paroisse Notre-Dame de la Visitation, à Kulundé, de 2005 à 2007.

De 2009 à 2015, il est recteur du Grand séminaire national de philosophie Benoît-XVI, à Tchitchao, dans le diocèse de Kara.