dimanche 24 septembre 2017



A c t u a l i t é s
jeudi 7 septembre 2017
Le rêve devient une réalité. Les 270 prêtres de (...)

mardi 22 août 2017
Le mardi 22 août 2017, en la mémoire de la (...)

mercredi 2 août 2017
Après un temps d’hivernage d’environ trois ans (...)

jeudi 20 juillet 2017
Le Collège Catholique Notre Dame de Lourdes de (...)


En vrac !
mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)

mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et

jeudi 2 février 2017
Chers frères et sœurs, bonjour ! Dans les (...)

lundi 2 janvier 2017
Cher frère, Aujourd’hui, jour des Saints (...)

dimanche 25 décembre 2016
« La grâce de Dieu s’est manifestée pour le (...)


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > Actualités > FETE DIOCESAINE (...)

FETE DIOCESAINE DE SAINT ANTOINE DE PADOUE

Après avoir abrité les Reliques de saint Antoine de Padoue du vendredi 22 juin 2012 à 22h au samedi 23 juin 2012 à 6h, la paroisse saint Pierre et saint Paul de Kandévié a accueilli les festivités diocésaines annuelles de la Fraternité saint Antoine de Padoue, le dimanche 24 juin 2012, en la Solennité de la Nativité de Jean-Baptiste. La Grand-messe, qui a marqué cette fête des dévots de ce célèbre prêtre et docteur de l’Eglise, a été présidée par l’Aumônier Diocésain de ladite Fraternité (Abbé Honoré ODOUNHARO) et concélébrée par l’équipe sacerdotale paroissiale de Kandévié (Abbé Job KOUDHOROT : Curé ; Abbé Grégoire VISSIKOMON : Vicaire ; Abbé Anicet AHOUMENOU : Vicaire) et le Curé de la paroisse de Kouti (Abbé Paulin TOUGOU). Dans son homélie, l’Abbé Honoré ODOUNHARO, en notifiant qu’une fête peut en cacher une autre, a fortement mis l’accent sur l’imitation des saints, en l’occurrence celle de saint Antoine de Padoue qui trouve sa source dans l’imitation de Jésus-Christ. Tout d’abord, l’Aumônier a fait comprendre à ces dévots combien l’existence de Jean-Baptiste reste et demeure le fruit et l’expression d’un appel divin à une mission particulière : devenir prophète, annonciateur du dessein de Dieu, c’est-à-dire précurseur du Messie parce qu’on l’appelle « Jean », ce qui veut dire « Dieu fait grâce ». En effet, il n’y a pas d’appel possible sans appelé, donc sans réponse de celui à qui l’appel s’adresse. C’est ainsi que saint Antoine de Padoue, montrant un inouï zèle missionnaire semblable à celui de saint Jean-Baptiste, a favorablement répondu à l’appel divin à lui adressé. La fidélité de saint Antoine à la Parole de Dieu a fait de lui l’un des saints les plus populaires de toute l’Eglise catholique, vénéré non seulement à Padoue, où s’élève une splendide basilique qui conserve sa dépouille mortelle, mais dans le monde entier. Les images et les statues qui le représentent avec le lys, symbole de sa pureté, ou avec l’Enfant Jésus dans les bras, en souvenir d’une apparition miraculeuse mentionnée par certaines sources littéraires, sont chères à ses dévots. Ces derniers sont appelés à valoriser la prière que saint Antoine définit comme une relation d’amour, qui pousse l’homme à un dialogue affectueux avec le Seigneur, créant une joie ineffable qui enveloppe doucement l’âme en prière. En outre saint Antoine nous rappelle que la prière a besoin d’une atmosphère de silence, qui ne coïncide pas avec le détachement du bruit extérieur, mais qui est une expérience intérieure, qui vise à éliminer les distractions provoquées par les préoccupations de l’âme, en créant le silence dans l’âme elle-même. Au finish, l’Aumônier a conclu son homélie avec cette prière : « Que saint Jean-Baptiste et saint Antoine de Padoue, qui ont su, avec tant de courage et de générosité, répondre à l’appel du Seigneur pour une mission précise, nous aident par leur prière et leur exemple, à discerner et à répondre généreusement à l’appel que Dieu nous adresse dans son Eglise ! AMEN » Après l’oraison post-communion, l’on a procédé à une kyrielle d’actions de grâces par confrérie qu’a débuté le bureau exécutif diocésain de ladite Fraternité. Au terme de cette grande action de grâce qui a duré environ une heure d’horloge, l’Aumônier a béni le Fanion de la Fraternité que la Confrérie de la paroisse de Kandévié a remis officiellement à celle d’Igolo où se dérouleront les festivités diocésaines de l’année 2013. A la suite de la cérémonie de remise de Fanion, la communauté a eu droit à deux mots de remerciements : celui du président de la Fraternité d’une part et celui du Curé de la paroisse saint Pierre et saint Paul de Kandévié d’autre part. Commencée à 11h 45mn, la Messe a pris fin à 14h 45mn. A partir de 15h, les membres de la Fraternité se sont regroupés par confrérie pour prolonger leur allégresse à travers non seulement le partage de repas communautaire, mais aussi les chansons et les danses que rythmaient les diverses catégories de musique. Vers 18h, le départ des uns et des autres avait progressivement marqué la fin des festivités diocésaines pour le compte de l’année 2012. Anicet AHOUMENOU (Vicaire)