vendredi 22 septembre 2017



A c t u a l i t é s
jeudi 7 septembre 2017
Le rêve devient une réalité. Les 270 prêtres de (...)

mardi 22 août 2017
Le mardi 22 août 2017, en la mémoire de la (...)

mercredi 2 août 2017
Après un temps d’hivernage d’environ trois ans (...)

jeudi 20 juillet 2017
Le Collège Catholique Notre Dame de Lourdes de (...)


En vrac !
mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)

mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et

jeudi 2 février 2017
Chers frères et sœurs, bonjour ! Dans les (...)

lundi 2 janvier 2017
Cher frère, Aujourd’hui, jour des Saints (...)

dimanche 25 décembre 2016
« La grâce de Dieu s’est manifestée pour le (...)


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > Actualités > Fête de Notre Dame

Fête de Notre Dame d’Afrique à la paroisse de Wadon

La paroisse du Sacré-Cœur de Wadon a célébré, le mardi 30 avril dernier, la fête de Notre-Dame d’Afrique. Même, si dans le calendrier liturgique, la Maman bien aimée des africains a cédé la place à la fête de Saint Pie V, ce jour reste au cœur des dévots de Marie du continent africain, celui de la fête de Notre-Dame d’Afrique ; surtout en Afrique du Nord, où elle est même célébrée comme une solennité. C’est en effet en Afrique du Nord, sur les hauteurs d’Alger, qu’est érigée la Basilique de Notre-Dame d’Afrique. Voici un petit rappel de son histoire : En 1840, Mgr Dupuch, premier évêque d’Alger, reçut des religieuses du Sacré-Cœur la copie d’une Statue de la Vierge Marie qui avait attirée son attention. N’étant pas parvenu à la mettre en valeur là où il le pensait, la statue fut confiée aux Sœurs du Sacré Cœur de Mustapha d’Alger puis aux Trappistes de Staouéli qui en firent la « gardienne » de leur monastère. Quelques années plus tard, le second évêque d’Alger, Mgr. Pavy, récupère la statue à la Trappe, dans l’intention de construire un sanctuaire sur un lieu de prière de plus en plus fréquenté. : « Vous avez fait de cette madone la gardienne de votre maison, je viens vous la demander pour en faire la Reine de l’Afrique ». Les travaux de construction de la future Basilique de Notre-Dame d’Afrique commencent le 2 février 1858 et ç’est le 30 avril 1876, que la statue de Marie y est placée et couronnée lors d’une cérémonie agrée par le Pape Pie IX. La Basilique d’Alger met en valeur la présence et le rayonnement de l’Eglise en Afrique, à la suite des grandes figures africaines : on pense à saint Augustin, saint Cyprien, Tertullien etc… Depuis, l’Algérie et toute l’Afrique sont consacrées à la Vierge Marie.

Cette consécration du peuple africain a été renouvelée par le pape Jean-Paul II, lors de sa première visite sur le continent africain, à Abidjan en Côte d’Ivoire, le 11 mai 1980 : « En confiant l’Afrique à la Vierge Immaculée, nous la mettons sous la protection de la Mère du Sauveur. Comment notre espérance pourrait-elle être déçue ? Comment, lorsque vous l’invoquerez avec ferveur dans cette église et dans toutes celles de vos pays, ne vous conduirait-elle pas vers son divin Fils, vers la plénitude de son amour ? »

Et c’est bien à l’amour que Marie nous invite. La Basilique d’Alger est un appel à l’amour et la fraternité entre les hommes : à l’intérieur de la Basilique on peut lire cette belle citation de saint Augustin : "L’amour fraternel vient de Dieu et est Dieu même". Et au dessus de l’Autel principal est écrit : "Notre Dame d’Afrique priez pour nous et pour les musulmans" Marie nous appelle plus particulièrement à la fraternité entre chrétiens et musulmans. Cette intercession mariale n’a jamais été effacée. Les musulmans comme les chrétiens viennent toujours ici prier Marie et lui offrir des fleurs... Notre-Dame d’Afrique fait régner la paix entre ses enfants.

C’est grâce à Notre-Dame d’Afrique que les chrétiens d’Afrique du Nord ont pu s’entendre avec leurs frères musulmans… Prier Marie sous ce saint vocable de Notre-Dame d’Afrique est donc pour nous une nécessité et un recours assuré, en cette époque troublée, où l’on cherche les voies et moyens pour lutter contre le terrorisme et pour la paix entre les religions. La Paroisse Sacré-Cœur de Wadon a voulu valoriser cela en ce jour de la fête de Notre–Dame d’Afrique. Une messe a été célébrée à 19h00, avec une grande louange mariale, en compagnie des enfants du groupe « Notre-Dame d’Afrique » venu rendre grâce. Et ce fut l’occasion de distribuer à tous, la prière à Notre-Dame d’Afrique. Que Notre-Dame d’Afrique protège notre continent et continue d’œuvrer pour la fraternité entre les hommes. P. Nestor ATTOMATOUN, Curé de la Paroisse Sacré-Cœur de Wadon

Prière à Notre Dame d’Afrique

Notre Dame d’Afrique,

Toi qui es mère de tous les hommes,

Souviens-toi spécialement des Africains.

Ramène à l’unité tous ceux qui suivent le Christ ;

Réunis-les tous dans l’Eglise fondée par ton Fils.

Que tous ceux qui ne reconnaissent pas

En Jésus le Fils du Père soient attirés par sa Lumière.

Que tous ceux qui se sont laissés saisir par Lui

Proclament sa Bonne Nouvelle par toute leur vie.

Toi, qui étais avec les Apôtres, au début de l’Eglise,

Soutiens encore maintenant l’ardeur des apôtres d’aujourd’hui,

Qu’ils annoncent la Parole avec assurance.

Toi qui étais disponible à l’Esprit Saint

Pour accueillir Jésus en toi et le donner au monde,

Obtiens à beaucoup de jeunes cette même disponibilité.

Notre-Dame d’Afrique, Reine de la Paix,

Obtiens la Paix pour tous les pays déchirés,

Par la Haine, les Rancœurs, le Racisme.

Que la loi de Charité de ton Fils gagne les cœurs et les unisse,

Pour que tous chantent la gloire du Père, du Fils et du Saint Esprit.

AMEN