vendredi 22 septembre 2017



A c t u a l i t é s
jeudi 7 septembre 2017
Le rêve devient une réalité. Les 270 prêtres de (...)

mardi 22 août 2017
Le mardi 22 août 2017, en la mémoire de la (...)

mercredi 2 août 2017
Après un temps d’hivernage d’environ trois ans (...)

jeudi 20 juillet 2017
Le Collège Catholique Notre Dame de Lourdes de (...)


En vrac !
mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)

mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et

jeudi 2 février 2017
Chers frères et sœurs, bonjour ! Dans les (...)

lundi 2 janvier 2017
Cher frère, Aujourd’hui, jour des Saints (...)

dimanche 25 décembre 2016
« La grâce de Dieu s’est manifestée pour le (...)


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > Actualités > Fête patronale parois

Fête patronale paroissiale Sainte Anne à Attakè, diocèse de Porto-Novo :

L´Eglise catholique fête Sainte Anne et Saint Joachim le 26 juillet, tous deux géniteurs de Marie, mère de Jésus. Le 26 juillet, cette année, étant un vendredi, jour ouvrable, la célébration des grands parents de Jésus par cette paroisse située à Attakè, diocèse de Porto-Novo a été reportée au dimanche 28 juillet. Pour la circonstance la paroisse a célébré une seule messe fixée à 10 heures et officiée par le Vicaire général, représentant du Père Jean-Benoît GNAMBODE, Administrateur Apostolique du diocèse.

Dans son homélie, se basant sur la lecture tirée du livre de Ben Sirac le sage, le Vicaire général, l´Abbé Jules DOSSAH, a affirmé en substance que si Dieu n´est pas à sa place et est dérisoire, le monde va à sa perte et non vers le développement. Si Anne et Joachim n´avaient pas vécu dans la piété, ils n´auraient pas eu droit à l´éloge que l´Eglise leur offre conformément à la recommandation du texte de Ben Sirac le Sage. L´officiant n´a pas manqué non plus d´honorer la mémoire du feu Père Michel HOUNGBEDJI sans oublier le Révérend Père René BOTHUA, ce missionnaire français. Pour mémoire la paroisse Sainte Anne d´Attakè a été créée en septembre 1940 par le Père René BOTHUA.

A la grande messe solennelle de la circonstance a succédé une géante fête organisée en pique-nique par familles, amis, groupes, associations et même de curieux des voisinages. L´ambiance était sublimement caractérisée par l´animation assurée par les diverses chorales de la paroisse et des vedettes de renommée nationale, Rémi ZOLA, bref tout pour vibrer de joie et dire notre foi à Dieu en l´honneur de sainte Anne et Saint Joachim. C´était un moment inoubliable inscrit dans les mémoires de la paroisse, un exploit réussi par le Père Paul AKPLOGAN et son Vicaire, l´Abbé Camille HOUESSOU. Sans doute que c´était un avant-goût à la consécration de la nouvelle église paroissiale en chantier dont la fin des travaux requiert la contribution consistante des uns et des autres pour avoir un temple digne de Dieu. Alors comme Sainte Anne et saint Joachim, pour que les fidèles de sainte Anne fassent l´objet d´éloge, il leur faut entrer dans le mouvement de leur Curé, pour redynamiser et revitaliser la paroisse à travers des organisations comme celle de cette fête et des zindos.

Gatien ADJIBI, rédacteur en chef