mercredi 23 août 2017



A c t u a l i t é s
mardi 22 août 2017
Le mardi 22 août 2017, en la mémoire de la (...)

mercredi 2 août 2017
Après un temps d’hivernage d’environ trois ans (...)

jeudi 20 juillet 2017
Le Collège Catholique Notre Dame de Lourdes de (...)

vendredi 14 juillet 2017
Gangban, arrondissement de la commune d’Adjohoun.


En vrac !
mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)

mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et

jeudi 2 février 2017
Chers frères et sœurs, bonjour ! Dans les (...)

lundi 2 janvier 2017
Cher frère, Aujourd’hui, jour des Saints (...)

dimanche 25 décembre 2016
« La grâce de Dieu s’est manifestée pour le (...)


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > Actualités > Installation du (...)

Installation du 1er Curé doyen de Banigbé

La cérémonie d’installation du Curé Doyen du nouveau doyenné de Banigbé s’est déroulée le samedi 08 novembre 2014 dernier sur la paroisse Saint André de Banigbé. C’est à la faveur de la célébration eucharistique présidée par Monseigneur Jean Benoît GNAMBODE Administrateur Apostolique du Diocèsede Porto-Novo.

La paroisse Saint André de Banigbé a servi de cadre ce samedi 08 novembre 2014 à l’installation de son tout premier Curé Doyen. La cérémonie dirigée de main de maître par Monseigneur Jean Benoît GNAMBODE Administrateur Apostolique du Diocèse de Porto-Novo a connu la présence des fidèles chrétiens catholiques des quatre paroisses de ce nouveau Doyenné à savoir la paroisse Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus de Takon, la paroisse Saint Alphonse de Liguorie d’Ifangni, la toute nouvelle paroisse Saint Antoine de Padoue d’Igolo et la paroisse mère Saint André de Banigbé avec un parterre impressionnant de Prêtres et Religieuses sans oublier les parents et amis de l’heureux du jour. C’est au cours d’une grande messe. Dans son mot de bienvenu, le représentant des Prêtres de ce doyenné, le Père Dominique HOUNGBO a rappelé que l’Eglise de Banigbé a été érigée en Paroisse en détachement de Sakété depuis 1959 avec pour premier Prêtre le Père Lazare TCHANOU. Avec son désormais Curé cette jeune Paroisse d’alors va connaître beaucoup d’évolution avec la succession de douze Curés. Pendant longtemps dans le Doyenné de Sakété qui l’a vu grandir, cette Paroisse après de nombreuses séances de décisions et prière, dans le but de l’encouragement de l’apostolat de proximité, a été érigée le 29 Juin 2014 dernier en Doyenné. Cela constitue un signe d’évolution et de maturité de la localité.

Après le mot de bienvenu, il a été procédé sur instruction du Monseigneur à la lecture de la lettre de nomination avant qu’il ne s’adresse au Curé Doyen Père Justin AYIVODJI qui a accepté la nouvelle charge puis à l’assemblée qui l’accueille à cœur joie. L’instant sera alors à la bénédiction du nouveau Curé Doyen et à la louange après quoi ce dernier a été invité à asperger le peuple de Dieu et à vénérer le Saint Autel. Suite à la première lecture tirée de la lecture de Saint Paul Apôtre aux Philippiens (chapitre 4 verset 10 à 12) le nouveau Curé Doyen sera à nouveau invité à annoncer au peuple de Dieu présent l’Evangile de Jésus Christ selon Saint Luc (Chapitre 16 verset 9 à 15).

Dans son homélie, l’Administrateur dira que selon le concile du Vatican, le ministère du Prêtre est un ministère d’enseignement, de sanctification et de gouvernement. La création du Vicariat Forain de Banigbé répond à la nécessité d’évangélisation qui incombe à tout chrétien baptisé en Jésus Christ mort et ressuscité. En érigeant donc ce nouveau doyenné, l’Eglise veut promouvoir un apostolat de proximité. Le choix porté sur le Père Justin AYIVODJI tient compte de son expérience pastorale depuis douze ans environs. Ainsi il aura pour mission de coordonner les actions des différentes Paroisses relevant de sa juridiction décanale ; il veillera à ce que règne un dialogue nécessaire à l’enseignement de la vérité. De concert avec les Prêtres du Vicariat, il doit encourager et promouvoir les vocations sacerdotale, monastique et à la vie de religieuse. Il veillera aussi à la conservation du très Saint Sacrement et fera revivre aux fidèles la joie de la foi en Jésus Christ. Pour finir l’Administrateur confié le Vicaire Forain Père Justin AYIVODJI et ses collaborateurs à la très Sainte Vierge Marie.

Dans le cours normal de la cérémonie, le Curé Doyen est une fois encore appelé ; mais cette fois ci pour la profession de foi et le renouvellement de ses promesses de l’ordination il y a environs douze ans. Il sera suivi par l’assemblée qui quant à elle a professé sa foi baptismale dans un dialogue avec l’Administrateur. La présidence de la liturgie eucharistique lui sera aussi confiée toutefois l’Administrateur va intervenir après le Pater pour transmettre la paix au Curé Doyen qui en a fait de même à l’assemblée.

L’instant palpitant de la cérémonie aura été le moment des rites d’installation proprement dite. En effet le Curé Doyen a été convié à enlever sa chasuble et l’étole pour mettre une étole violette. Il sera conduit par l’Administrateur vers le confessionnal où il a confessé une fidèle. Suivra donc son installation sur le siège du Curé Doyen. A tour de rôle, les Curés, les Vicaires, les religieux et religieuses, les membres du conseil pastoral du territoire de juridiction du nouveau Curé Doyen sont passés pour le saluer en signe d’obéissance pour une collaboration paisible. Le rite de conclusion sera fait de l’action de grâce, le mot du nouveau Curé Doyen qui a exprimé toute sa reconnaissance à Dieu dont la providence ne fait jamais défaut.

Il continue d’ailleurs d’agir dans l’Administrateur vers qui l’heureux du jour s’est adressé pour dire toute sa gratitude et son sens d’avancement de l’œuvre de Dieu dans le grand sous-secteur de Banigbé. « C’est un honneur mais en même temps une charge que je promets d’assumer dans une foi disciplinée » a-t-il précisé. Un engagement que Monseigneur a apprécier avant la bénédiction et le renvoi de l’assemblée qui a eu droit par la suite aux réjouissances populaires.

Lazare T. SODJINOU