jeudi 23 novembre 2017



A c t u a l i t é s
mardi 21 novembre 2017
Le pape nomme un rapporteur et deux secrétaires

vendredi 3 novembre 2017
Après la rentrée pastorale au plan diocésain, (...)

samedi 21 octobre 2017
Le missionnaire n’est jamais seul et la (...)

lundi 16 octobre 2017
Le weekend des 07 et 08 octobre 2017 restera (...)


En vrac !
mercredi 22 novembre 2017
Dans l’eucharistie, le Christ « communique » (...)

vendredi 17 novembre 2017
C’est la seconde catéchèse sur la messe

mardi 17 octobre 2017
Monsieur le Directeur Général, Mesdames et (...)

mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)

mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > Actualités > JUBILE DES 55 ANS

JUBILE DES 55 ANS DE LA CHORALE ADJOGAN

Dans le cadre de la célébration de son jubilé des 55 ans de sa création, la chorale ‘’Adjogan’’ a lancé son premier album vidéo. Concerts, prières et messe d’action de grâce ont marqué cette célébration festive.

- Vendredi 23 novembre 2012. Environ 500 personnes se sont installées sous les bâches plantées devant la statue de Sacré Cœur sur la cour interne de la paroisse Sacré Cœur de Cotonou, attendent avec impatience le début du concert de la chorale Adjogan. A 20 h commence la soirée. Le Père Michoanou, aumônier national de la chorale Adjogan plante le décor. Il salue l’assistance pour sa patience et indique le menu de la soirée : le lancement du premier album vidéo de la chorale Adjogan. En présence du curé de la paroisse, le père Alain Dossè, il confie la cérémonie au Seigneur. Cette prière ouvre la soirée musicale.

Remy Zola, vedette de la musique spirituelle traditionnelle, monte sur le podium sous les ovations de la foule. Il interprète en play back l’un de ses morceaux qui électrise tout le public.

Juste après cette prestation, les clips vidéo de l’album sont projetés sur une toile. Le public savoure avec joie la qualité de la production. Certains se tortillent le corps au son de la musique et du rythme des chansons.

L’impresario procède ensuite avec art et doigté à la vente à l’américaine, des CD audio et vidéo produit par l’union des chorales Adjogan du Bénin. Il suscite l’engouement des spectateurs. Des lots de CD emballés s’achètent avec des mises consistantes dépassant même 100.000 FCA.

La vente laisse place aux prestations des chorales Adjogan diocésaines : tour à tour, la chorale du doyenné de Notre Dame de Cotonou, celle des doyennés d’Adjarra et Missérété, et celle du doyenné d’Ekpè dans le diocèse de Porto Novo montent sur scène sous les ovations de la foule. Habillés en uniforme, les choristes esquissent des pas de danses rythmés par le son des tam-tams. Ce qui soulève l’enthousiasme des les spectateurs qui dansent joyeusement.

- Le mercredi 28 novembre 2012, commence le triduum préparatoire des festivités. En ce jour la paroisse saint François Xavier de Porto-Novo accueille à son tour la cérémonie de lancement de l’album vidéo.

- Le lendemain jeudi 29 novembre les choristes se sont rendus sur le site devant abriter désormais l’aumônerie nationale de la chorale ‘’Ajogan’’ à Adjarra-Alladako dans l’arrondissement de Médédjonou. Ils prient ensemble et confient la réussite des festivités au Seigneur.

- La nuit du vendredi 30 novembre est marquée par un géant concert sur le même site d’Adjara Aladako. Ce concert est animé par les chorales Adjogan des diocèses d’Abomey, de Porto Novo, de Parakou et de Cotonou. Les différentes chorales tiennent en haleine les nombreux spectateurs. Des talents culturels éclosent en cette nuit. La chorale du plateau de Pobè et celle du diocèse d’Abomey laissent des souvenirs inoubliables de joie dans les cœurs.

- Le samedi 1er décembre, dernier jour des festivités, une messe d’action de grâce présidée par l’administrateur apostolique de Porto Novo, le père Jean Benoît Gnambodè, et concélébrée par une dizaine de prêtres dont l’aumônier national de la chorale Adjogan réunit sur le site d’Adjara Aladako environ quatre mille choristes venus de toutes les régions du Bénin et même du Nigéria.

Dans son homélie, l’Administrateur apostolique de Porto Novoexprime sa joie de voir une foule aussi immense et en rend grâce à Dieu. Il insiste sur la valeur de la chorale Adjogan comme un patrimoine de l’Eglise. « C’est à travers les chants que nous devons témoigner de notre foi, célébrer les merveilles d’amour de Dieu dans notre Eglise locale du Bénin ». Ce n’est pas banal que le jubilé de la chorale se célèbre au cours de l’année de la foi, fait-il remarquer, car la foi est surtout une louange à Dieu.

A la fin de la messe, l’administrateur apostolique pose et bénit la première pierre sur le site de l’aumônerie nationale.

Pères Serges BIDOUZO et Joseph MICHOANOU