mardi 21 novembre 2017



A c t u a l i t é s
mardi 21 novembre 2017
Le pape nomme un rapporteur et deux secrétaires

vendredi 3 novembre 2017
Après la rentrée pastorale au plan diocésain, (...)

samedi 21 octobre 2017
Le missionnaire n’est jamais seul et la (...)

lundi 16 octobre 2017
Le weekend des 07 et 08 octobre 2017 restera (...)


En vrac !
vendredi 17 novembre 2017
C’est la seconde catéchèse sur la messe

mardi 17 octobre 2017
Monsieur le Directeur Général, Mesdames et (...)

mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)

mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et

jeudi 2 février 2017
Chers frères et sœurs, bonjour ! Dans les (...)


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > Actualités > Jeunesse Bonheur en

Jeunesse Bonheur en Mission

Une délégation a séjourné du 28 février au 6 mars 2016 à Banigbé La paroisse Saint André de Banigbé a servi de cadre pendant une semaine à la deuxième mission évangélisation annuelle d’une délégation de l’école internationale Jeunesse Bonheur du Bénin, composée de sept jeunes. C’est notre cher père évêque, Monseigneur Aristide GONSALLO du diocèse de qui a présidé le jeudi 18 février dernier à la messe d’envoi des délégations de l’école internationale Jeune Bonheur du Bénin pour leur mission d’évangélisation du second trimestre de l’année scolaire 2015-2016.

Envoyés dans plusieurs diocèses, ceux destinés au diocèse de Porto-Novo ont atterri à la paroisse saint André de Banigbé, pour une mission d’une semaine : du dimanche 28 février au dimanche 6 mars 2016. Plusieurs activités ont rythmé ce séjour de mission d’évangélisation à Banigbé. Ainsi, le lundi 29 février la délégation était sur la communauté Saint Emmanuel de Ko-Koumolou où elle a visité les malades prié avec eux, animé et prié aussi avec les petits enfants. Le mardi 1er mars, elle est allée sur la communauté de Gblogblo où elle a pu s’entretenir avec les femmes et les papas, animer des temps de prière avec les enfants et organiser une procession à travers le village avec la visite des malades et des temps de prière dans les maisons.

La mission s’est poursuivie le mercredi 02 mars à Banigbé avec la visite des malades, les temps de prière dans la matinée et enfin l’animation de la séance de soutien scolaire dans l’après-midi, remplacé pour l’occasion par des témoignages des jeunes de l’école, qui en ont profités pour assurer l’apprentissage de chants gestués, animer des temps de partage et terminer avec des jeux qui ont permis de vivre ce temps de manière fraternel.

Au cinquième jour de la mission, elle était sur les communautés d’Akadja Saint Jean, Akadja Notre Dame et Hanzounmè où il y eu les mêmes activités comme ce fut le cas à Gblogblo. Pour le compte de la journée du vendredi trois principales activités étaient au programme. Il s’agit de la mission école du porte à porte sur la communauté de Banigbé Gare et de la soirée miséricorde sur la paroisse.

Parlant de la mission école, elle l’a conduit dans la matinée d’abord au Complexe Scolaire Privé Nouvel Espoir de Dangban puis au Collège Privé La Providence de Banigbé. Dans la première école, la délégation a tenu des séances de conseil et d’animation avec les écoliers de la maternelle jusqu’au Cours Moyen 2. C’était en présence du Diacre Benoît ROZE et Fondé de Guy Modeste SODJINOU. La seconde étape aura été celle du CP La Providence. Là, la délégation s’est entretenue avec des élèves des classes de 6ème à la 1ère. Animation, partage d’expérience et conseils ont été les grands moments qui ont composé cette rencontre. En ce qui concerne le porte à porte, il a conduit la délégation dans certaines maisons de la communauté Saint Jean Baptiste de Banigbé Gare. La journée du vendredi s’est achevée par la soirée de miséricorde qui s’est déroulée sur la paroisse même à Banigbé. L’occasion pour chacun de voir et de goûter combien le Seigneur est bon. Samedi 5 mars dernier jour de cette mission d’évangélisation, la délégation de l’école internationale Jeunesse Bonheur a organisé sous l’égide du Curé une marche missionnaire de Kitigbo jusqu’à Hègo très tôt le matin. Pendant ce temps-là un temps de prière au sanctuaire mariale avec les enfants de la paroisse à 11heures était organisé. L’intention était de prier pour notre pays dans le cadre de l’élection présidentielle. Dans la soirée, la délégation a rencontré tous les groupes et associations présents sur la paroisse.

La deuxième mission de cette année a pris fin pour l’étape de Banigbé par une soirée cinématographique. Très fière d’avoir atteint ses objectifs, la délégation a pris congé de la paroisse de Banigbé le dimanche 6 mars pour se rendre à Adakplamè où elle devra faire les mêmes choses.

Mais que retenir de l’école internationale Jeunesse Bonheur ?

A en croire le responsable de la délégation Bruno COLLE, l’école internationale Jeunesse Bonheur a vu le jour au Bénin pour permettre aux jeunes de 18 à 30 ans de faire une expérience personnelle avec le Christ en vue d’aller former les autre jeunes et de savoir désormais s’orienter dans la vie. Elle repose sur trois piliers à savoir la vie de prière, la formation du cœur qui prend en compte la spiritualité et l’humanisme, la vie communautaire et fraternelle puis la mission ; laquelle s’effectue par trimestre et qui a été le mobile de la présence de la délégation à Banigbé pendant une semaine a-t-il précisé. Notons pour finir que l’école internationale Jeunesse Bonheur du Benin créée en Octobre 2014 est à sa deuxième promotion.

Lazare Sodjinou. (Responsable service presse de la paroisse)