mercredi 23 août 2017



A c t u a l i t é s
mardi 22 août 2017
Le mardi 22 août 2017, en la mémoire de la (...)

mercredi 2 août 2017
Après un temps d’hivernage d’environ trois ans (...)

jeudi 20 juillet 2017
Le Collège Catholique Notre Dame de Lourdes de (...)

vendredi 14 juillet 2017
Gangban, arrondissement de la commune d’Adjohoun.


En vrac !
mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)

mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et

jeudi 2 février 2017
Chers frères et sœurs, bonjour ! Dans les (...)

lundi 2 janvier 2017
Cher frère, Aujourd’hui, jour des Saints (...)

dimanche 25 décembre 2016
« La grâce de Dieu s’est manifestée pour le (...)


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > Actualités > Jubilé des Mouvements

Jubilé des Mouvements, associations et divers groupes

Le samedi 15 octobre a revêtu une allure spéciale pour le diocèse de Porto-Novo en cette année du Jubilé de la miséricorde. Ce sont plus de 3500 fidèles, provenant des 82 paroisses du diocèse, membres et militants dans les divers groupes, mouvements et associations, en tout une soixantaine qui ont répondu à l’appel de leurs aumôniers et de l’évêque des lieux, mgr Aristide Gonsallo.

Accueillis à la cathédrale Notre Dame de l’Immaculée Conception, ils y ont effectué le passage de la Porte Sainte au cours d’un rituel présidé par le curé des lieux, le Père Charlemagne Koudhorot, assisté des pères Justin Agboton (curé de saint Joseph de Hondji) et Philippe Amoussou (curé de Saint Pierre et Saint Paul d’Avagbodji). A la fin du rite, en procession et comme les pèlerins jadis, ils se sont rendus aux pieds de Notre Dame des Lagunes, Maria-Tokpa.

« La miséricorde dans nos associations et mouvements… » tel fut le thème exposé et développé à Maria-Tokpa aux fidèles, par le frère Pacôme Elet, pendant que la dizaine de prêtres présents, assis aux confessionnaux, plongeaient les pénitents dans la source intarissable de la miséricorde divine à travers le sacrement de pénitence et de réconciliation.

La célébration eucharistique a été le sommet de cette journée du jubilé des mouvements, associations et groupes. A la mi-journée, son excellence mgr Aristide Gonsallo, fit son entrée, sous les ovations de la foule immense des fidèles. Une gerbe de fleurs lui a été offerte. Il la porta directement à Marie dans sa loge. Puis commença l’eucharistie, vécue dans la ferveur, la piété et la chaleur du jour.

Dans son homélie, le prélat a parlé de l’importance de la présence de l’Esprit dans la vie de tous les chrétiens et de son rôle dans les associations et mouvements. Reprenant les mots de saint Paul, sans l’Esprit Saint, personne ne peut dire Jésus est Seigneur, l’évêque a exhorté les fidèles a tout faire pour que l’Esprit Saint soit toujours et partout présent dans leur vie. Son rôle est de les aider à témoigner ; un témoignage à rendre tous les jours et partout où le disciples du Christ est présent. C’est cet Esprit qui donne la force, la sagesse, la paix et la joie, et tous les innombrables dons. C’est lui qui aide le chrétien à vivre l’Evangile dans son radicalisme et sans compromission. C’est lui qui aide à résister à l’hostilité de l’adversaire, et qui aide encore à glorifier Jésus dans notre vie.

De nouveaux aumôniers ont été nommés à la tête de certains mouvements, groupes de prière et associations. Ainsi, le père Marcel Gandonou, curé de la paroisse Saint Michel de Katagon, secondera le Père Nestor Attomatoun à la tête du « Renouveau charismatique catholique », le père Luc Gnonlonfoun vicaire à la paroisse Saint Sacrement d’Agblangandan est l’aumônier de la « Rosa Mystica » ; le Père Pierre Simon Adounsiba, vicaire à la paroisse Notre Dame de l’Assomption de Djèffa-Centre, a en charge « Les frères et sœurs de la jeunesse » et le Père Léonora Agonma, cumulativement vicaire dominical et censeur au Collège catholique de Dangbo, prend les rennes de « Saint Gérard ». Selon l’évêque c’est une réponse partielle aux nombreuses demandes en attente depuis très longtemps ; et cela répond au désir de l’Eglise de discerner les charismes au sein du laïcat pour les promouvoir. Il n’a pas manqué de rappeler aux uns et aux autres que la mission première de ces aumôniers reste la charge qui était déjà la leur avant celle de l’aumônerie qui vient de leur être confiée.

Dans les chants les danses et les agapes fraternelles, la journée s’est poursuivie après l’Ite missa est du diacre et le Deo gratias des fidèles.

Père V. Frumence,

Curé doyen d’Azowlissè