lundi 16 octobre 2017



A c t u a l i t é s
lundi 16 octobre 2017
Le weekend des 07 et 08 octobre 2017 restera (...)

mardi 26 septembre 2017
Créée en 1932, la communauté catholique de Zian, (...)

jeudi 7 septembre 2017
Le rêve devient une réalité. Les 270 prêtres de (...)

mardi 22 août 2017
Le mardi 22 août 2017, en la mémoire de la (...)


En vrac !
mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)

mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et

jeudi 2 février 2017
Chers frères et sœurs, bonjour ! Dans les (...)

lundi 2 janvier 2017
Cher frère, Aujourd’hui, jour des Saints (...)

dimanche 25 décembre 2016
« La grâce de Dieu s’est manifestée pour le (...)


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > Actualités > Jubilé sacerdotal du

Jubilé sacerdotal du Père Jean Benoit GNAMBODE

Les samedi 10 et dimanche 11 août, en la paroisse saint Hubert de Missérété, dans le diocèse de Porto-Novo, hommage et honneur ont été rendu au sacerdoce, celui de Jésus-Christ, et ceci à l’occasion du jubilé des 40 ans de sacerdoce du Père Jean Benoit Gnambodé, administrateur du diocèse de Porto-Novo.

Pour la circonstance, l’heureux jubilaire était entouré des deux archevêque du Bénin : NN SS Antoine Gayet (Cotonou) et Pascal N’Koué (Parakou). Environ 70 prêtres du diocèse et d’ailleurs, des religieux et religieuses, des séminaristes et des novices, diverses autorités de divers grades, titres et qualités, et une foule impressionnante de fidèles, parents et amis ont pris part à cette fête du sacerdoce.

C’est à l’abbé Modeste Dohou, curé de la paroisse St Vincent de Tchada et aumônier national adjoint des cadres et personnalités politiques qu’il est revenu de prononcerl’homélie circonstancielle. Selon lui, la présence des uns et des autres est une reconnaissance de ce que l’Amour de Dieu « a réalisé, d’une part, dans la vie de l’heureux jubilaire, et d’autre part, dans la vie de chacun de nous tous qui l’avons connu à travers l’exercice du ministère sacré dont Dieu l’a revêtu, il y a 40 ans. » Puis il va insister sur le rôle et l’importance du sacrement de l’ordre dans la vie et la mission de l’Eglise : Le sacerdoce de Jésus-Christ est le socle de l’édifice bâti par le Christ en trois ans de ministère public. De tout le dispositif sacramentaire, richesse de l’Eglise catholique, le sacerdoce occupe une place centrale. Oui, le sacerdoce est le don que le Christ a fait de sa personne à son Eglise pour demeurer en elle et avec elle jusqu’à la fin des temps. En ce sens, toute ordination sacerdotale est une révélation :

-  Révélation de ce que Dieu continue d’aimer son peuple en choisissant en son sein et pour son Eglise des prêtres : ce fut la merveille d’il y a 40 ans, ici, à Missérété.

-  Révélation de ce que Dieu fait confiance à des hommes, dans son Eglise, comme il l’a fait, vis-à-vis de Pierre : « Pais mes agneaux ». Dieu a fait et continue de faire confiance à notre Révérendissime Père Jean-Benoît GNAMBODE.

Révélation, enfin, de ce que toute vie de prêtre est canal de grâces pour que Dieu comble de ses bienfaits une foule innombrables de ses fils et filles. » Pour finir il présentera et fera mieux connaitre le jubilaire sous trois angles principaux : l’homme épanoui, le témoin infatigable de l’Evangile et le formateur accompli.

Dans [son allocution, Mgr Antoine Gayet, au nom de la conférence épiscopale, a rappelé le parcours du révérendissime Jean Benoit : formation des futurs prêtres pendant près de 28 ans, curé de paroisse, recteur du sanctuaire marial de Dassa et administrateur apostolique depuis octobre 2012. Il a fini en lui présentant ses félicitations et bons vœux ainsi que ceux de toute la CEB et de toute l’Eglise catholique du Bénin.

Et comme de coutume, ce sont les agapes et autres réjouissances qui après la messe, ont mis fin à cette fête du sacerdoce.

A son intention, nous formulons cette prière : « Que la Vierge Marie, Notre-Dame d’Arigbo de Dassa et Notre-Dame de la Lagune de Porto-Novo, lui obtienne la paix du cœur, une santé robuste à la tâche de l’édification de l’Eglise famille de Dieu et qu’elle soutienne sa marche vers le Jubilé d’Or.

V. Frumence