mardi 23 mai 2017

COMMUNIQUE :

Pour redynamiser l’évangélisation des enfants par les enfants sur nos différentes paroisses, son Excellence Mgr Aristide GONSALLO, évêque de Porto-Novo, invite tous les mouvements d’enfants (MADEB, CHORALE DES ENFANTS, SAMUEL, ADS, SAINT ENFANT JESUS, SCOUT ENFANT, LECTEUR JUNIOR, LEGION DE MARIE JUNIOR etc…) à la 8ème édition des Journées Diocésaines de l’Enfance Missionnaire, les 27 et 28 Décembre 2016 sur la paroisse Saint Vincent de Tchaada.

Pour la réussite desdites journées et pour la participation massive de vos enfants, nous comptons, chers parents et chers Pères, sur votre aide et votre sensibilisation.

Le Coordonnateur diocésain de l’EM, Abbé Georges GAYET

Programme des dites journées

50 ans de la paroisse Sacré-Coeur :

En cette année Sainte de la Miséricorde, va se célébrer le jubilé d’or (50 ans) de création de la paroisse SACRE-CŒUR de Ouenlinda (Porto-Novo). A cet effet une grand-messe se célébrera le dimanche 05 Juin 2016 à 10H00, en la dite église. Elle sera présidée par son excellence, Mgr Aristide GONSALLO, évêque de Porto-Novo.

Le reste du programme des manifestations

Concert de la Ressurection : 2016 :

Sous le parrainage de son Excellence Mgr Aristide GONSALLO, évêque de Porto-Novo, l’Aumônerie diocésaine des chorales des jeunes et la Coordination des chorales des jeunes de Porto-Novo

vous invitent à la 6ème édition du CONCERT DE LA RÉSURRECTION.

- Date : dimanches de Pâques, 27 mars 2016
- Heure : 16H00
- Lieu : Stade Charles de Gaulle de Porto-Novo
- Entrée : libre et gratuite

Ce sont plus d’une quinzaine de chorales qui se succèderont.

MERCI DE LES SOUTENIR



A c t u a l i t é s
lundi 22 mai 2017
Le pape François présidera un consistoire pour (...)

lundi 15 mai 2017
Le Centre Marial Notre Dame des Lagunes (...)

dimanche 14 mai 2017
Francisco (1908-1919) et Jacinta (1910-1920) (...)

jeudi 11 mai 2017
Le samedi 06 mai 2017 a eu lieu sur la (...)


En vrac !
mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et

jeudi 2 février 2017
Chers frères et sœurs, bonjour ! Dans les (...)

lundi 2 janvier 2017
Cher frère, Aujourd’hui, jour des Saints (...)

dimanche 25 décembre 2016
« La grâce de Dieu s’est manifestée pour le (...)

mardi 20 décembre 2016
Frères et sœurs en Christ, L’annonce à Zacharie (...)

mardi 20 décembre 2016
Frères et sœurs en Christ, Fils et filles (...)

jeudi 15 décembre 2016
Émerveillement pour tout ce que Dieu accomplit (...)

vendredi 9 décembre 2016
Frères et sœurs en Christ, En ce temps de (...)

mercredi 7 décembre 2016
Ni hypocrites ni rigides, ayant le sens de la (...)

dimanche 20 novembre 2016
Le passage de l’Évangile que nous venons (...)


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > Actualités > L’ACCORD-CADRE ENTRE

L’ACCORD-CADRE ENTRE LE BENIN ET LE SAINT-SIEGE

Le vendredi 21 octobre 2016, au Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération, le Saint-Siège et la République du Bénin ont signé l’Accord-cadre qui fixe désormais le cadre juridique des relations entre les deux Etats, à la faveur d’une cérémonie sobre mais empreinte de solennité.

Tout a commencé par la signature et l’échange de documents entre le Nonce Apostolique près le Bénin et le Togo, Monseigneur Brian UDAIGWE, représentant le Saint-Siège et le Ministre béninois des Affaires Etrangères Monsieur Aurélien AGBENONCI, représentant l’Etat béninois. Prenant la parole, le Nonce Apostolique a remercié les autorités béninoises et les délégations des deux parties pour la qualité du travail abattu avant de mettre en relief l’excellente collaboration entre l’Etat et l’Eglise catholique au Bénin en matière de santé, de promotion de la paix sociale, d’éducation et de formation professionnelle. Pour lui, le présent Accord composé d’un préambule et de 19 articles prend appui sur la liberté religieuse et la laïcité de l’Etat bien inscrites dans la Constitution du 11 décembre 1990 et offrira, aux deux Etats, un cadre juridique pour réglementer les matières d’intérêt commun, le bien-être spirituel, social, moral et matériel de la personne humaine et de la population béninoise tout en sauvegardant la souveraineté, l’indépendance et l’autonomie des deux parties.

Le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération, Monsieur Aurélien AGBENONCI a, pour sa part, qualifié « d’historique » l’événement qui vise à renforcer la coopération entre les deux Etats au profit du bien-être spirituel, moral et social des populations. C’est aussi, devait-il poursuivre, l’expression de la reconnaissance par l’Etat béninois des efforts que déploie l’Eglise catholique dans la résolution des crises sociales et l’exhortation des peuples à la culture de la paix. Il n’a pas manqué d’évoquer la contribution de l’Eglise catholique à la réussite de l’historique Conférence Nationale à travers la figure de Monseigneur Isidore de SOUZA, de vénérée mémoire. Il revenait à Monseigneur Eugène Cyrille HOUNDEKON, Evêque d’Abomey et Vice-président de la Conférence Episcopale du Bénin, de situer le présent Accord dans le cadre du droit international public : « Ce nouvel instrument juridique s’inscrit également dans l’esprit de la dynamique internationale pour renforcer la promotion des droits humains, de la liberté de religion et de conscience, puis des dispositions favorables, incitatives et protectrices de l’Etat béninois, afin d’encourager et de soutenir l’Eglise dans sa mission d’évangélisation et de participation au développement intégral de toute personne humaine, à travers ses institutions de protection de la famille et de la vie, d’éducation, de formation permanente, de santé, de sauvegarde de l’environnement et de l’écologie humaine, d’activité socio-caritative, de réconciliation, de justice et paix. »

Le moins que l’on puisse dire est que la signature de l’Accord-cadre inaugure une nouvelle ère des relations entre le Bénin et le Saint-Siège qui pouvaient déjà se prévaloir de bonnes relations diplomatiques initiées depuis 1971. Au nombre des faits marquants, on pourrait citer trois visites papales, la création du siège de la nonciature au Bénin en 2002 et l’ouverture de l’ambassade du Bénin près le Saint-Siège en 2012. Toutefois, l’Accord-cadre n’est pas une fin en soi. De par sa nature, il ouvre la voie à des Conventions, des Ententes et des Agréments dans plusieurs domaines spécifiques (exonération sur certains produits, aumôneries des hôpitaux, prisons et des camps militaires…).

Abbé Eric OKPEITCHA,

Cell./Com. CEB.