vendredi 22 septembre 2017



A c t u a l i t é s
jeudi 7 septembre 2017
Le rêve devient une réalité. Les 270 prêtres de (...)

mardi 22 août 2017
Le mardi 22 août 2017, en la mémoire de la (...)

mercredi 2 août 2017
Après un temps d’hivernage d’environ trois ans (...)

jeudi 20 juillet 2017
Le Collège Catholique Notre Dame de Lourdes de (...)


En vrac !
mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)

mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et

jeudi 2 février 2017
Chers frères et sœurs, bonjour ! Dans les (...)

lundi 2 janvier 2017
Cher frère, Aujourd’hui, jour des Saints (...)

dimanche 25 décembre 2016
« La grâce de Dieu s’est manifestée pour le (...)


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > Actualités > L’AVENT DES FEMMES

L’AVENT DES FEMMES ENCEINTES SUR LA PAROISSE DU SACRE COEUR DE WADON

Le visiteur de la paroisse Sacré-Cœur de Wadon ce vendredi 09 décembre, au lendemain des festivités de la solennité de l’Immaculée Conception, aura découvert un parterre bien garni de femmes enceintes. Elles étaient plus de 130.

Provenant de la paroisse et des localités environnantes, ces femmes ont répondu massivement à l’appel de l’équipe sacerdotale de Wadon qui a voulu, en ce temps de l’Avent, honorer ces futures mamans ou en attente de conception.

Cette pastorale trouve tout son sens en ce temps de l’Avent, temps privilégié pour garder le cap de l’espérance. Le curé de la paroisse, le père Nestor ATTOMATOUN et son vicaire l’Abbé Desmond DOHOU voudraient faire contempler à ces femmes enceintes, la Vierge Marie, Mère du Sauveur, l’une des plus belles figures de ce temps liturgique. La journée a débuté à 10 h 30 par une prière sous l’ombre de l’imposante statue de Marie Reine de Wadon, puis les femmes se sont dirigées vers l’église paroissiale pour la suite des activités.

La première intervention, après la louange, fut l’impressionnant témoignage de Madame Claudine KOTENNOU sur le thème : Quand l’enfant se fait attendre. Ayant vécu huit années avec un homme sans conception et après diverses consultations cliniques et occultes, Madame KOTENOU rencontre finalement l’homme de sa vie, un chrétien catholique très engagé. Accompagnée de son nouveau conjoint, un jour à la messe, elle eut le courage de s’adresser directement au Seigneur à l’élévation du pain consacré. Ce fut le miracle, car un mois après elle conçu et mis au monde un fils.

Aujourd’hui elle est heureuse d’avoir donné la vie à deux garçons. Ce témoignage bouleversant, qui planta le décor des échanges, revigora toutes ces femmes qui nourrissent l’espoir de concevoir un jour un enfant, même un unique. Elles ont donc compris que c’est Dieu qui est l’auteur de toute vie. Et si c’est Dieu qui donne la vie et l’entretient, elles doivent coopérer à la réalisation de cette œuvre divine.

C’est fort de cela que les sages femmes : sœur Simone HOUNDAKINNOU, mesdames Laurenda METONNOU, Cécile DAH-TOHOUENOU, Nicole EBO et Fabienne BOKO prodiguèrent tour à tour de sages conseils à nos heureuses futures mères. Toutes ces sages femmes sont intervenues chacune à sa façon sur la joie, autrement dit, sur la réjouissance dans l’attente de la venue par soi d’un être humain. Cette joie est indispensable car nos soucis quotidiens, nos emportements, nos disputes et querelles, influent dangereusement sur la santé de l’enfant à naître. Les femmes enceintes doivent souvent entrer en dialogue avec le fruit qu’elles portent. La spiritualité de la femme enceinte doit-être basée sur la Vierge Marie qui gardait tout dans son cœur et méditait. Les conseils d’ordre pratique ont surtout insisté sur les règles d’hygiène alimentaire et vestimentaire : propreté des locaux, cure d’eaux, repas simples et riches et accompagné de fruits, porter des habits amples et des chaussures légères. On ne saurait occulter les conseils habituels de consultations prénatales régulières et de sommeil sous moustiquaire.

A la suite de tous ces conseils on pourrait remarquer aisément sur le visage de nos mamans un soulagement, une délivrance. Elles ont eut la chance d’exprimer tour à tour les difficultés et appréhensions. La journée s’est prolongée par la confession, le chemin de croix sur place et l’Eucharistie au cours de laquelle ont eu lieu la bénédiction des femmes enceintes et l’onction d’huile.

Nous souhaitons pour toutes ces dames une heureuse délivrance sous la protection de Notre Dame de la Maternité. Fructueux temps de l’Avent et bonnes fêtes de la naissance de Jésus à toutes les femmes enceintes.

Père Desmond DOHOU

Vicaire paroissial au Sacré-Cœur de Wadon