mardi 17 octobre 2017



A c t u a l i t é s
lundi 16 octobre 2017
Le weekend des 07 et 08 octobre 2017 restera (...)

mardi 26 septembre 2017
Créée en 1932, la communauté catholique de Zian, (...)

jeudi 7 septembre 2017
Le rêve devient une réalité. Les 270 prêtres de (...)

mardi 22 août 2017
Le mardi 22 août 2017, en la mémoire de la (...)


En vrac !
mardi 17 octobre 2017
Monsieur le Directeur Général, Mesdames et (...)

mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)

mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et

jeudi 2 février 2017
Chers frères et sœurs, bonjour ! Dans les (...)

lundi 2 janvier 2017
Cher frère, Aujourd’hui, jour des Saints (...)


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > Autres articles > L’ENTREE SOLENNELLE

L’ENTREE SOLENNELLE AU CONCLAVE

Extra omnes...et les cardinaux sont en conclave

JPEG - 25.6 ko
ouverture du conclave

Ce mardi 12 mars, les 115 cardinaux électeurs ont rejoint en procession la Chapelle Sixtine depuis la Chapelle Pauline du Palais apostolique. Coiffés de leur barrette cardinalice, vêtus de surplis blancs recouverts d’une capeline pourpre, précédés par la croix, ils ont chanté la Litanie des Saints en latin.

A la fin du cortège, un diacre portant le livre des Evangiles, précédait le cardinal qui préside le conclave, en l’occurence le Cardinal Re, le doyen et le vice-doyen du collège des cardinaux ayant dépassé l’âge fatidique de 80 ans. Les cardinaux se sont inclinés devant l’autel avant de prendre leurs places pré-attribuées de part et d’autre de la célèbre chapelle, sous les splendides fresques de Michel-Ange.

Une fois installés à la place qui leur avait été attribuée dans la Chapelle Sixtine, les cardinaux ont entonné le chant du Veni Creator. Un chant pour invoquer l’aide de l’Esprit Saint.

On a lu ensuite la formule de prestation de serment quant au devoir de secret total sur le Conclave. Et le texte dit :

“Nous tous et chacun de nous, cardinaux électeurs présents à cette élection du souverain pontife, promettons, faisons le vœu et jurons d’observer fidèlement et scrupuleusement toutes les prescriptions contenues dans la Constitution apostolique du souverain pontife Jean-Paul II, Universi dominici gregis, datée du 22 février 1996. De même, nous promettons, nous faisons le vœu et nous jurons que quiconque d’entre nous sera, par disposition divine, élu pontife romain, s’engagera à exercer fidèlement le munus Petrinum de pasteur de l’Eglise universelle et ne cessera d’affirmer et de défendre avec courage les droits spirituels et temporels, ainsi que la liberté du Saint-Siège. Nous promettons et nous jurons surtout de ga rder avec la plus grande fidélité et avec tous, clercs et laïcs, le secret sur tout ce qui concerne d’une manière quelconque l’élection du pontife romain et sur ce qui se fait dans le lieu de l’élection et qui concerne directement ou indirectement les scrutins ; de ne violer en aucune façon ce secret aussi bien pendant qu’après l’élection du nouveau pontife, à moins qu’une autorisation explicite en ait été accordée par le pape lui-même ; de n’aider ou de ne favoriser aucune ingérence, opposition ni aucune autre forme d’intervention par lesquelles des autorités séculières, de quelque ordre et de quelque degré que ce soit, ou n’importe quel groupe, ou des individus voudraient s’immiscer dans l’élection du pontife romain“.

Prestation de serment sur l’Evangile

Chaque cardinal électeur, selon l’ordre de préséance, a prêté serment à tour de rôle personnellement en posant sa main sur l’Evangile. Lorsque le dernier cardinal a prêté serment, le maître des célébrations liturgiques pontificales, Mgr Marini, a prononcé alors la célèbre formule “extra omnes“, -tous dehors-, pour que ceux qui ne participent pas au conclave quittent la Chapelle Sixtine. Le collège cardinalice devait alors entamer une méditation prêchée par le cardinal Prosper Grech, théologien de 87 ans, un cardinal qui ne participe pas au conclave puisqu’il a plus de 80 ans. Une fois la méditation terminée, le prédicateur et le maître des cérémonies pontificales ont quitté eux aussi les lieux. Les portes ont ensuite été fermées "à clé", marquant le début du conclave.

Le collège cardinalice votera peut-être une première fois dès mardi soir, mais ce n’est pas une obligation. Nous le saurons si une fumée apparaît ce soir, sortant de la cheminée de la chapelle Sixtine. Elle pourrait être noire… ou blanche.