samedi 25 novembre 2017



A c t u a l i t é s
mardi 21 novembre 2017
Le pape nomme un rapporteur et deux secrétaires

vendredi 3 novembre 2017
Après la rentrée pastorale au plan diocésain, (...)

samedi 21 octobre 2017
Le missionnaire n’est jamais seul et la (...)

lundi 16 octobre 2017
Le weekend des 07 et 08 octobre 2017 restera (...)


En vrac !
mercredi 22 novembre 2017
Dans l’eucharistie, le Christ « communique » (...)

vendredi 17 novembre 2017
C’est la seconde catéchèse sur la messe

mardi 17 octobre 2017
Monsieur le Directeur Général, Mesdames et (...)

mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)

mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > Actualités > L’EPIPHANIE A LA (...)

L’EPIPHANIE A LA PAROISSE SACRE-COEUR DE PORTO-NOVO

Dimanche 8 janvier l’Église universelle a célébré l’Épiphanie du Seigneur. La paroisse de Sacré-Cœur n’est pas restée en marge des manifestations.

Il est de tradition à Porto-Novo de fêter la manifestation de notre Seigneur Jésus-Christ : l’Epiphanie. Instaurée depuis 1926, il y a 90 ans, les paroisses du diocèse de Porto-Novo s’organisent pour donner un cachet spécial à cette manifestation.

Certains enfants sélectionné et habillés en anges animent l’Eucharistie du jour au rythme de la chorale Ajojan.

Presque sur toutes les paroisses, c’est la chorale Ajogan qui assure l’animation et de la messe et de la scène de l’annonciation, de la naissance et de la jalousie du roi Hérode le grand, qui par peur de perdre son trône, avait fait massacré des dizaines d’enfants de Bethléem.

Sur la paroisse de Sacré-Cœur, cette mise en scène prend la valeur et la signification fondamentale de l’Epiphanie : La manifestation de Dieu à la nation et plus précisément à la nation païenne.

Les enfants sélectionnés viennent non pas des familles chrétiennes, mais surtout de toutes les familles de Ouinlinda et ses environs, sans distinction d’ethnie et de religion.

Les jeunes acteurs de la scène viennent de toutes les religions : catholique, animiste, christianiste céleste, évangéliste etc… Ils sont unis pour louer et adorer le Roi des rois. Ils ne viennent pas seulement pour la scène, mais ils participent d’abord à la célébration Eucharistique.

A la sortie de la messe, le public très nombreux a suivi la mise en scène soigneusement préparée depuis des mois. Tout était mis en œuvre pour la réussite de l’Epiphanie.

Dans la soirée les paroisses s’organisent par doyenné pour la grande procession qui mobilise toute la ville. Pour le doyenné de Sainte Anne, et de Porto-Novo 1 c’est au grand marché de Porto-Novo qui, chaque année est retenu comme point de convergence des différentes paroisses qui le composent.

Vive l’Epiphanie ! Et que la lumière du Christ vive dans les cœurs des Ayinonvi.

Père Georges Willibrord GAYET