mardi 12 décembre 2017



A c t u a l i t é s
mardi 5 décembre 2017
C’est au sanctuaire marial à Dassa que la (...)

mercredi 29 novembre 2017
« Rendez grâce au Seigneur, éternel est son (...)

mardi 21 novembre 2017
Le pape nomme un rapporteur et deux secrétaires

vendredi 3 novembre 2017
Après la rentrée pastorale au plan diocésain, (...)


En vrac !
mercredi 22 novembre 2017
Dans l’eucharistie, le Christ « communique » (...)

vendredi 17 novembre 2017
C’est la seconde catéchèse sur la messe

mardi 17 octobre 2017
Monsieur le Directeur Général, Mesdames et (...)

mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)

mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > Actualités > L’administrateur (...)

L’administrateur de Porto-Novo en visite à Saint Camille à Avrankou

"Dieu qui veux être la vie de tout homme, Dieu qui qui n’abandonne aucun de tes enfants, accorde à nos frères malades la force de lutter pour guérir : qu’ils découvrent dans leur épreuve combien tu peux être proche d’eux par des frères qui soutiennent leur courage, par l’espérance que tu leur donnes en Jésus-Christ."

Cette oraison, qui est la collecte de la messe pour les malades ainsi qu’il est prévu au missel romain a jailli des lèvres de l’administrateur apostolique de Porto-Novo ce 23 mai en la chapelle du Centre Jéricho d’Avrankou. Il était 10H 25. Le prélat y est venu pour visiter ses locataires et y célébrer pour eux et avec eux l’eucharistie.

JPEG - 43.3 ko
Vue partielle des fidèles

Outres les malades, il y avait les trois prêtres formant l’équipe sacerdotale de la paroisse saint Michel d’Avrankou, l’abbé André (prêtre guinéen de passage),deux religieuses, amies et compagnes des malades (sœurs Johanna Marie Francis) et le fondé, le frère Grégoire A. Dans son homélie bien adaptée à l’auditoire, Mgr Jean benoit Gnambode en s’inspirant des textes liturgiques du jour leur a parlé de l’amour, le vrai, celui qu’est Dieu et de la patience, celle qui est relative à la Passion. Le message est si bien compris qu’une malade s’est écriée spontanément mais de façon émouvante à la fin de la messe, juste avant l’ite misa est : « s’il n’y avait pas l’amour, nous serions en train de chercher notre nourriture sur les tas d’ordure.

JPEG - 33.7 ko
Au 1er plan de la gauche vers la droite : Grégoire A. Sr Marie Francis et Sr Johanna
JPEG - 30 ko
L’administrateur entouré de quelques malades

En juillet 2014, la maison des malades d’Avrankou, communément appelée Saint Camille aura 10 ans. Il s’y trouve présentement 230 malades. Mais en 9 ans d’existence, et en date du 23 mai 2013, ce sont à peu près 11.082 malades qui ont pris par le centre. La plupart ont recouvré la santé et se sont réinsérés dans leur famille et dans la société. Certains viennent encore au cventre pour des contrôles.

A la suite du centre d’Avrankou deux autres grands centres ont vu le jour : celui de Bohicon et celui de Djougou. Des relais de prise en charge et de suivi existent à Dassa, Calavi etc

On ne le dira jamais assez. Nous avons tous le devoir et l’honneur d’amener notre part, notre pierre pour bâtir cet édifice de l’amour. Par vos différents dons, en nature comme en espèce, vous pouvez réaliser beaucoup.

Leur contact : (00 229) 97 98 52 94

V. Frumence,

Curé d’Avrankou