samedi 22 septembre 2018



A c t u a l i t é s
mercredi 5 septembre 2018
Le Dimanche 02 Septembre 2018la communauté (...)

samedi 30 juin 2018
La sœur Elisabeth Etèdjihounkpé TOSSE, le (...)

vendredi 22 juin 2018
Ce mardi 19 juin 2018, les populations (...)

vendredi 15 juin 2018
Son Excellence Monseigneur Aristide GONSALLO (...)


En vrac !
dimanche 3 juin 2018
Je me surprends à rêver ce matin ! Paraphrasant (...)

mercredi 22 novembre 2017
Dans l’eucharistie, le Christ « communique » (...)

vendredi 17 novembre 2017
C’est la seconde catéchèse sur la messe

mardi 17 octobre 2017
Monsieur le Directeur Général, Mesdames et (...)

mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > Actualités > L’aumônerie du Centre

L’aumônerie du Centre Songhaï accueille Monseigneur Aristide GONSALLO pour la Visite pastorale

Le Dimanche 02 Septembre 2018la communauté Chrétienne Catholique du Centre Songhaï de Porto Novo a été honorée de la visite de Monseigneur Aristide GONSALLO. C’est dans une ferveur peinte de grande simplicité que le comité de l’aumônerie du centre Songhaï, avec à sa tête le père aumônier, Bernardin MAFORIKAN, accueille Monseigneur Aristide GONSALLO. La communauté Chrétienne du Centre Songhaï de Porto-Novo, est une composante du Centre songhaï. Ce Centre est Situé à Porto-Novo, plus précisément à Ouando. Il travaille à promouvoir l’entrepreneuriat agricole durable au Bénin. La communauté catholique du Centre Songhaï s’anime depuis une vingtaine d’année. Elle est Forte de 600 fidèles environs et est composée d’élèves, de stagiaires, de formateurs, des membres du personnel du centre, puis de fidèles venant des différents quartiers de la ville de Porto-Novo.

L’aumônerie du centre Songhaï mène plusieurs activités au nombre desquelles on peut citer, les veillées de prière, la célébration de l’eucharistie, les enseignements périodiques sur certains thèmes en rapport avec la foi catholique, le partage et le développement de l’expérience du centre songhaï. Plusieurs groupes animent la vie des fidèles : il s’agit de la chorale des jeunes et des enfants, la Caritas, le groupe des lecteurs, les équipes du Rosaire, les enfants de chœur et les membres du Comitéqui aident la communauté à mieux vivre sa foi. La visite de l’évêque s’inscrit dans le cadre de sa visite pastorale. Elle s’est déroulée en plusieurs étapes : La catéchèse sur la sauvegarde de la création de Dieu et la célébration eucharistique.

Après une prière d’entrée Monseigneur Aristide GONSALLOa tenu à s’entretenir avec la communauté catholique du Centre Songhaï avant la célébration de l’eucharistie. Cette catéchèse est axée sur l’encyclique du Pape intitulé « Laudato si » qui aborde la sauvegarde de la création. Le choix de ce thème se justifie par deux raisons à savoir la journée internationale de prière pour la sauvegarde de la création, célébrée le 1er septembre 2018 et le cadre Songhaï qui est une institution qui travaille pour la préservation de la nature.

L’enseignement fait allusion à la lettre du pape François qui a porté sur l’écologie. Elle appelle au respect de la création et nous invite à la protéger. En effet, nous constatons de nos jours une dégradation très avancée de notre maison commune, notre terre, notre environnement. D’importants dégâtssont causés sur l’environnement notamment : les pollutions des milieux marins(les déversements des produits pétroliers, industriels..), les pollutions des plans d’eau, les rejets massifs des gaz à effets de serres dans l’atmosphère terrestre. De graves menaces pèsent sur la faune et la flore à cause des exploitations industrielles abusives des ressources naturelles. Ces éléments menacent la biodiversité et la composition de la création.

Face à ces dangers sur notre maison commune « la terre »,le Pape François s’interroge suivant ces questionnements : où va le monde ? Où va la terre ? Face à l’économie de marché, à l’industrialisation, écoutons-nous le pauvre ?, écoutons-nous les gémissements de la planète ? Quel monde allons-nous laisser à nos enfants ? Comment prenons nous soins de la création de Dieu, notre « terre » ?

« L’homme n’est pas le maitre de l’univers mais l’administrateur responsable de la création », a martelé l’évêque, en invitant ainsi les fidèles à se ressaisir face aux dommages que nous causons tous les jours à l’environnement. Cet exposé a été suivi par la célébration de l’eucharistie.

Dans son homélie, l’évêque en se basant sur l’évangile du jour, (Mc, 1-8. 14-15.21-23) « vous laissez de côté le commandement de Dieu, pour vous attacher à la tradition » a partagé la parole de Dieu avec l’assistance. Selon l’Evêque de Porto Novo, au temps de Jésus-Christ notre seigneur, on parlait aussi d’hygiène. Mais le Christ critique les mesures d’hygiène de son temps. Jésus ne se focalisait pas sur les simples mesures d’hygiène.En effet, les pharisiens étaient pointilleux sur tous les aspects de la loi. Ils reprochaient à Jésus le comportement de certains de ces disciples…Ils ajoutaient même d’autres principes à la loi de Moise : c’est la tradition des anciens. Et jésus rappelle « vous laissez de côté les prescriptions de Dieu pour vous attacher à la tradition des hommes. L’évêque a ainsi proclamé la parole et a invité la communauté à mettre en pratique l’évangile et se défaire des traditions incompatibles avec la bonne nouvelle.

Le frère Godfrey Mzamujo, Directeur du Centre Songhaï, quant à lui, a exprimé toute son admiration à l’évêque pour sa 2ème visite. Il a rappelé que le 04 Octobre 2018, le Centre Songhaï célèbrera ses 34 ans d’existence. Se basant sur l’encyclique du Pape François sur la préservation de la maison commune, Il a montré que le Centre Songhaï s’attèle quotidiennement à structurer l’écologie dans l’expression de la foi, pour contribuer à sauver note planète dont nous sommes les héritiers.

Daniel HOUNKPEVI,

Fidèle de la communauté Catholique du centre Songhaï