mardi 17 juillet 2018



A c t u a l i t é s
samedi 30 juin 2018
La sœur Elisabeth Etèdjihounkpé TOSSE, le (...)

vendredi 22 juin 2018
Ce mardi 19 juin 2018, les populations (...)

vendredi 15 juin 2018
Son Excellence Monseigneur Aristide GONSALLO (...)

dimanche 3 juin 2018
Pèlerinage du clergé de Porto-Novo à Gbékandji


En vrac !
dimanche 3 juin 2018
Je me surprends à rêver ce matin ! Paraphrasant (...)

mercredi 22 novembre 2017
Dans l’eucharistie, le Christ « communique » (...)

vendredi 17 novembre 2017
C’est la seconde catéchèse sur la messe

mardi 17 octobre 2017
Monsieur le Directeur Général, Mesdames et (...)

mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > DOUBLE JUBILE > LA GRACE DE DIEU

LA GRACE DE DIEU

En ce lieu, je souhaite que les sacrifices auxquels consentent les institutions, les doyennés, les paroisses, les hommes de bonne volonté se poursuivent afin que l’Évangile de la Passion du Christ soit lu dans l’art de la représentation matérielle pour mieux toucher notre sensibilité et éveiller notre spiritualité ; et que nous envisagions d’y bâtir également des infrastructures qui nous attirent à y passer de longs moments de prière. Car c’est dans la prière que le chrétien comprend et dépasse le scandale du mal et de la souffrance ; prière à Jésus souffrant, prière à Marie, Notre- Dame des douleurs.

En ce lieu, je souhaite que les sacrifices auxquels consentent les institutions, les doyennés, les paroisses, les hommes de bonne volonté se poursuivent afin que l’Évangile de la Passion du Christ soit lu dans l’art de la représentation matérielle pour mieux toucher notre sensibilité et éveiller notre spiritualité ; et que nous envisagions d’y bâtir également des infrastructures qui nous attirent à y passer de longs moments de prière. Car c’est dans la prière que le chrétien comprend et dépasse le scandale du mal et de la souffrance ; prière à Jésus souffrant, prière à Marie, Notre- Dame des douleurs.